Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Elgin Baylor explique pourquoi il a travaillé 22 ans pour Donald Sterling

Pendant 22 ans, Elgin Baylor a travaillé aux côtés de Donald Sterling. L’ancienne gloire des Los Angeles Lakers est passée chez les voisins pour poursuivre sa reconversion professionnelle. General manager de l’équipe (avec un bilan plus que mitigé), l’ancien joueur a été viré en 2008. 

De ses années passées aux Clippers, Baylor ne garde pas que des bons souvenirs mais justifie cette expérience par la nécessité économique.

« Pourquoi y ai-je travaillé ? En premier lieu, je ne devais être que le second general manager noir de l’histoire (ndlr: le premier était Wayne Embry), il n’y avait pas beaucoup d’emplois pour les noirs à l’époque » raconte t-il à ESPN Radio. « Comme tout le monde, j’avais une famille à nourrir, et en même temps, je pensais que la meilleure des opportunités était ce boulot. »

Sous-payé (son plus gros salaire était de 350 000 dollars), Elgin Baylor a tenté de poursuivre Sterling en justice pour discrimination raciale et pour des dédommagements, en vain. Désormais, l’ancien manager veut passer à autre chose.

« Il n’y a pas grand chose que je veuille dire au sujet de Donald’, poursuit-il. « J’ai bossé ici, c’est oublié, c’est simplement terminé, mais il n’y a rien qui puisse me surprendre venant de Donald. Je ne suis aucunement surpris par tout ce qu’il peut dire ou faire. »

La réponse en dit long sur l’atmosphère qui devait régner dans les bureaux de l’organisation. Durant l’interview, Baylor a bien signifié qu’il ne voulait plus revenir sur cette période. Le Hall of Famer peut néanmoins savourer, le nom de Donald Sterling ne sera bientôt plus associé à une équipe NBA.

 

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *