NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
BOS
NYK19:00
WAS0
CLE0
DAL
CHI21:00
OKC
PHI1:00
DEN
UTH2:00
SAC
NOR3:00
LAC
IND4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • BOS1.33NEW3.6Pariez
  • DAL1.36CHI3.3Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Caron Butler regrette-t-il d’avoir choisi le Thunder plutôt que le Heat ?

Coupé, à sa demande, par les Bucks fin février, Caron Butler s’était fait courtiser par plusieurs équipes désireuses de s’attacher les services d’un ancien double All-Star.

Parmi elles figuraient le Thunder évidemment, avec qui il a finalement signé, mais aussi le Heat, son ancienne équipe, celle qui l’avait drafté en 2002 et où il a passé deux années dont la seconde aux côtés de Dwyane Wade et Udonis Haslem.

Néanmoins, cela n’avait pas suffi à le convaincre. A la recherche d’un temps de jeu conséquent, Butler avait finalement choisi le Thunder en espérant parallèlement remporté une deuxième bague de champion.

« Je préfère la difficulté »

Malheureusement pour lui, les choses ne se sont pas passées comme il le voulait et c’est donc de chez lui qu’il suivra le parcours en finale de ceux qui auraient pu être ses coéquipiers.

De quoi regretter sa décision ?

« C’est difficile mais en même temps, ça fait partie de la vie, » avoue-t-il au Washington Post. « Vous pouvez choisir la facilité avec Miami au sein de la conférence Est ou bien choisir de prendre le chemin le plus difficile, là où ce sera un peu plus dur, en choisissant la conférence Ouest. Moi, c’est mon truc, je n’ai jamais été quelqu’un qui emprunte le chemin le plus facile. Je savais que ce serait une super opportunité et faire en sorte que ce moment magique se produise, qu’on marque l’histoire, mais malheureusement, nous avons échoué de peu. »

Free agent, Butler reconnait qu’il ne sait pas encore s’il souhaite rester à Oklahoma où pas. A 34 ans et des poussières, veut une autre bague et peut-être sera-t-il plus enclin cette fois-ci à se laisser tenter par la « facilité ».

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires
A lire aussi