Matchs
hier
Matchs
hier
POR117
GSW119
News

[happy birthday] George Gervin, le maître du « finger roll »

Il disait qu’il n’y avait rien de plus agréable que de sentir le ballon qui glisse au bout des doigts, avant qu’il ne roule vers le cercle. Ce geste, le « finger roll », était devenu la marque de George Gervin.

L’ancien ailier de San Antonio fête aujourd’hui ses 67 ans et il a laissé sa marque dans la ligue. Neuf fois All Star, quatre fois meilleur marqueur de la ligue, « The Iceman » avait un incroyable talent offensif et semblait flotter sur le terrain et marquer sans difficulté, ni émotion. D’où son surnom.

Souvent comparé à Kevin Durant pour sa facilité et ses longs segments, il n’a malheureusement jamais remporté de titre et a quitté la NBA en 1986, après une dernière année chez les Bulls. Ensuite, il a joué en Europe avant de devenir accro à la drogue et de devoir faire plusieurs passages en cure de désintoxication pour se sortir de cette mauvaise passe.

Mentor de Tobias Harris

Loin des terrains, il avait perdu la tranquillité que lui offrait un gymnase vide. Dans son enfance, George Gervin avait ainsi le droit d’aller jouer, seul, dans une salle dont le concierge lui avait confié les clés.

« Ça m’apportait de la solitude », explique celui qui a grandi avec cinq frères et soeurs. « J’étais seul pendant des heures. Il n’y avait que moi et mon imagination. Je n’avais rien d’autre à faire. Dans un certain sens, j’ai été très chanceux. Je ne me suis jamais soucié des crimes, des tromperies ou des autres trucs typiques des quartiers difficiles. Je ne pensais qu’au basketball ».

Depuis plusieurs années, il travaille avec Tobias Harris puisque l’ailier de Philly n’est autre que le fils de son ancien agent et ami : Torrel Harris. Alors qu’il avait tout juste 13 ans, George Gervin avait pris le jeune Tobias sous son aile et il continue de le conseiller, mais aussi parfois de l’entraîner depuis son arrivée en NBA.

« C’est quelqu’un qui a toujours été là toute ma vie, » expliquait l’ailier à l’époque du Magic. « Il m’a aidé à être dans la position dans laquelle je suis. Il m’a appris une quantité énorme de choses. »

Ses statistiques en NBA : 26.2 points à 51% d’adresse, 4.6 rebonds et 2.8 passes

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *