Draft News

Joel Embiid, le numéro un de la prochaine Draft ?

embiidÀ son arrivée sur le campus de Kansas, le coach Bill Self avait garanti à son nouveau pivot Joel Embiid qu’il serait un jour numéro un de la Draft, s’il travaillait dur et progressait régulièrement. Mais Self pensait parler de la Draft 2015 ou 2016, pas celle qui se tiendra dans un peu plus de six mois… Pourtant, les récentes performances du jeune Camerounais laissent à penser que le premier joueur à monter sur l’estrade pour serrer la main d’Adam Silver en juin prochain pourrait être lui.

Formé à Gainesville en High School où il tournait à 13 points, 10 rebonds et 2 contres de moyenne la saison passée, Embiid n’a découvert le basket qu’il y a trois ans. Sa progression a été fulgurante et il était l’un des lycéens les plus prisés de sa promotion, derrière son actuel coéquipier Andrew Wiggins, Jabari Parker ou Julius Randle. S’il est vrai que ces trois joueurs ont tenu le haut de l’affiche lors des premiers mois de compétition, le joueur qui fait aujourd’hui saliver les scouts de la NBA se nomme bel et bien Joel Embiid.

Kansas pourrait avoir les n°1 et 2 de la prochaine draft

Rick Pitino, le légendaire coach de Louisville, ne s’était pas trompé en décelant un diamant brut en la personne d’Embiid.

« Il est le joueur qui m’a le plus impressionné en High School l’an dernier. Ses qualités athlétiques sont peu communes pour un joueur de son gabarit. Je pense que Kansas pourrait bien avoir le premier et deuxième choix lors de la prochaine Draft avec Wiggins et Embiid » a ainsi déclaré le nouveau membre du Hall of Fame.

Cependant, personne ne l’attendait à pareille fête cette année, surtout si l’on regarde la densité de l’effectif des Jayhawks avec Wiggins mais aussi Perry Ellis, Wayne Selden, ou encore Naadir Tharpe. Mais aujourd’hui, la star de Kansas s’appelle Joel Embiid. Attendu essentiellement comme un pivot à vocation défensive, ce qu’il est avant toute chose, c’est en attaque qu’il a réellement surpris tous les observateurs avec un jeu poli et déjà très complet avec des « moves » dignes d’un certain Hakeem Olajuwon.

De plus en plus à l’aise sur le plan offensif, il reste sur sept sorties à plus de dix points au cours des huit derniers matchs. La maturité dont il fait preuve est un autre point très positif qui devrait rassurer les franchises NBA, encore hésitantes avec les pivots africains après le fiasco Hasheem Thabeet. Véritable leader sur le terrain, Embiid sait ainsi prendre ses responsabilités.

Un excellent défenseur, un attaquant surprenant

Avec 11,0 points à 68,7% aux tirs, 7,6 rebonds et 2,9 contres depuis le début de la saison en un peu plus de vingt-deux minutes de moyenne, Embiid sait qu’il possède encore une belle marge de progression. Mais au rythme auquel il se développe, il devrait être l’un des joueurs dominants lors de la prochaine March Madness, qui arrive à grands pas. Ses performances lors des trois derniers matchs de Kansas, tous remportés face à des membres du Top 25 (Kansas State, Iowa State, Oklahoma State) ont été vraiment excellentes et les chiffres le prouvent avec 13,3 points, 9,7 rebonds et 5,0 contres de moyenne face aux robustes intérieurs de la Big 12. Sa capacité à dominer des deux côtés du terrain est l’une des grandes raisons du retour au premier plan des Jayhawks après quatre défaites en match hors-conférence.

Seul bémol pour lui, son trop grand nombre de fautes commises. Joel Embiid doit apprendre à canaliser son énergie et éviter de commettre des fautes parfois inutiles qui obligent son coach à le rappeler sur le banc. Mais si l’on enlève cette tendance qu’il se doit de corriger, Embiid a tout du futur vrai pivot dominant de la ligue, dans la grande lignée des Olajuwon, Ewing, Mutombo ou Robinson.

Après avoir éclipsé Wiggins, Embiid profite de la légère baisse de régime de Jabari Parker pour grimper dans les « Mock Draft » et pourquoi pas devenir le numéro un logique un juin prochain. S’il continue sur son rythme actuel, cette place lui parait d’ailleurs de plus en plus accessible…

Vidéo en cours de chargement...



Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *