NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
CLE
CHI1:00
IND
OKC1:00
PHI
PHO1:00
WAS
GSW1:00
TOR
BRO1:00
NYK
ATL2:00
HOU
UTH2:00
DAL
DET2:30
SAS
MIA2:30
LAC
MEM4:00
POR
DEN4:00
SAC
MIN4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.17CHI1.73Pariez
  • IND1.22OKL4.45Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le 17 décembre 2006, Gilbert Arenas plante 60 points face aux Lakers

Superstar du milieu des années 2000, Gilbert Arenas était capable de gros coups de chaud, comme ce soir de décembre face à Kobe Bryant « himself ».

Nous sommes en décembre 2006, et des armes ne traînent pas encore dans le vestiaire de Washington… Gilbert Arenas est une superstar en puissance, déjà All-Star, et l’un des meilleurs marqueurs de la ligue avec 29 points de moyenne. La saison précédente, celui que l’on surnomme ‘Agent Zéro » a carrément permis à Washington de franchir le premier tour des playoffs avec une victoire face aux Bulls. Une première depuis des lustres !

Ce 17 décembre 2006, les Wizards débarquent au Staples Center avec un bilan moyen (11v-11d) pour défier des Lakers qui ont bien débuté la saison (16v-7d) malgré un cinq improbable avec le grand copain de Kobe Bryant à la mène (Smush Parker), Luke Walton et Vladimir Radmanovic sur les ailes, et Kwame Brown en pivot. Oui… avec ce cinq-là, les Lakers n’avaient perdu que 7 matches sur 23 !

Côté Washington, le meilleur roster des années 2000 avec Gilbert Arenas donc, mais aussi Antawn Jamison, Caron Butler, DeShawn Stevenson et Brendan Haywood dans le cinq de départ.

Kobe Bryant mauvais perdant…

Ce soir-là, les deux équipes n’avaient pas envie de défendre et Gilbert Arenas va entrer dans l’histoire de sa franchise. Il compile 60 points, 8 rebonds et 8 passes, établissant un nouveau record de franchise.

Il plante aussi 16 points dans la prolongation, et c’est aussi un record ! Un total qui permet aux Wizards de s’imposer 147-141 après prolongation, mais aussi de faire mieux que Kobe Bryant, pourtant bouillant cette année-là, qui termine avec 45 points. « Ça devait arriver… » expliquera Gilbert Arenas après le match, à propos de son record. « Je suis un scoreur, et je savais qu’un jour ou l’autre, ça allait passer. La plupart du temps, quand je scorais 46 points en trois quart-temps, on gagnait facilement et je ne jouais pas dans le dernier quart-temps. Mais ce soir, c’était un match serré et j’ai joué jusqu’au bout. »

Le regretté Kobe Bryant préférera s’en prendre à l’arbitrage : « Il marque 60 points, mais avec 27 lancers-francs tirés. Notre équipe en a tiré 30 en tout. Je vous laisse faire la conclusion. »

BOX SCORE

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |