Présaison
NBA
Présaison
NBA
Pariez en ligne avec Unibet
  • MIL1.9BRO1.88Pariez
  • LOS1.52GOL2.48Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

[preview 2013/14] Le Top 10 des meilleurs ailiers

Lebron James et Paul PierceSuite de nos previews poste par poste avec le poste d’ailier, ou « small forward » pour reprendre le terme américain.

Comme pour les previews sur la saison régulière, chaque membre de la rédaction a donné son Top 10, et nous avons ensuite effectué une synthèse.

Par de véritable suspense pour le trio de tête, identique à celui de l’an passé. Entre parenthèses, la progression ou régression par rapport à la saison passée.

1. LeBron James (-)

Kevin Durant a beau progresser d’année en année, LeBron James parvient encore à le distancer sur le plan individuel et collectif. Presque écoeurant de facilité, le quadruple MVP prouve qu’il fait partie des plus grands en cherchant en permanence à s’améliorer et à combler ses lacunes. Cette saison, il a promis de jouer plus près du cercle pour franchir le cap du 60% aux tirs. A même pas 29 ans, il est au sommet de son Art.

2. Kevin Durant (-)

Pour quelques dixièmes, il n’est plus le meilleur marqueur de la NBA, mais il n’en demeure pas moins l’un des cinq meilleurs joueurs de la ligue. Le dauphin de LeBron James au vote du MVP progresse lui aussi d’année en année, mais il lui manque de meilleurs résultats pour dépasser son pote du Heat. A se demander si le Thunder n’est finalement pas trop « petit » pour que Durant devienne le meilleur joueur NBA…

3. Carmelo Anthony (-)

Meilleur marqueur de la NBA, « Melo » n’a toujours pas atteint son objectif : ramener le titre à New York. Comme Durant, son adversaire numéro 1 n’est autre que LeBron James, et ce depuis 10 ans. Incroyablement doué en attaque, et désormais capable de jouer ailier-fort, Anthony doit désormais mieux gérer ses efforts, et s’améliorer en défense. A lui de montrer l’exemple aux Knicks.

4. Paul George (entrée)

On a choisi de le placer dans les ailiers, plutôt que dans les shooting guard, et il s’est imposé comme le nouveau leader des Pacers. Bon défenseur, complet et spectaculaire, il a tout pour lui, et dans une franchise plus médiatisée, il serait une superstar. La bonne nouvelle pour Indiana, c’est qu’il a prolongé son bail, et que c’est l’assurance que les Pacers seront au top de la conférence Est pendant plusieurs années.

5. Luol Deng (+2)

L’un des joueurs les plus sous-estimés de la ligue, mais aussi l’un des plus malheureux puisqu’il a cumulé les blessures, au point même d’être hospitalisé pendant les playoffs. Après avoir perdu une dizaine de kilos, Deng revient sur les terrains avec deux objectifs : prouver à ses dirigeants qu’il mérite une prolongation de contrat ; gagner un titre avec les Bulls. Si Tom Thibodeau estime qu’il est le ciment de son équipe, c’est qu’il y a une raison…

6. Andre Iguodala (-)

Surnommé le « LeBron James du pauvre » il y a quelques années, « Iggy » est finalement devenu un spécialiste défensif. Chaque soir, il se coltine le meilleur extérieur adverse, tout en aidant sur les trous d’air des coéquipiers. C’est un joueur de devoir dans le corps d’un All-Star. Capable des envolées les plus incroyables, il a pour mission de transformer les Warriors en candidats au titre.

7. Kawhi Leonard (entrée)

C’est l’avenir de la NBA à ce poste. D’une discrétion incroyable, c’est l’anti-star. Il sourit jamais. Il ne parle jamais. Il est basketteur, et il s’exprime donc uniquement sur le terrain. Très, très bon en défense, il a vraiment explosé lors des derniers playoffs, et on attend désormais qu’il soit capable de confirmer sur l’ensemble d’une saison. L’enjeu est de taille puisque Gregg Popovich veut construire les Spurs autour de lui.

8. Paul Pierce (-3)

A 36 ans, Pierce a encore ses fans à la rédaction… Pourtant, il ne va plus très vite, et on le sentiment qu’il est sur le déclin. Sauf qu’il suffit de jeter un oeil à ses stats pour constater qu’il demeure l’un des ailiers les plus complets de la ligue : 18.6 pts, 6.3 rbds et 4.8 pds/m en 2013. Transféré à Brooklyn, il va y apporter son leadership et sa roublardise. Reste à savoir s’il laissera les derniers tirs à Joe Johnson…

9. Josh Smith (+1)

Comme George ou Iguodala, Josh Smith peut jouer à deux postes, et nous avons décidé de le placer à l’aile puisqu’il évoluera aux côtés d’Andre Drummond et Greg Monroe. Lui aussi est très complet, et lui aussi est très spectaculaire. Mais pour devenir l’un des tout meilleurs joueurs de la ligue, il faut désormais gagner, et répondre présent dans les grands matches. Preuve que sa cote reste moyenne, seul Detroit a sorti le porte-feuille pour le signer.

10. Jeff Green (entrée)

D’une très courte tête, Jeff Green s’invite dans le Top 10, juste devant Rudy Gay et Nicolas Batum. Une belle revanche pour ce joueur, opéré du coeur en janvier 2012. Paul Pierce et Kevin Garnett partis aux Nets, on peut s’attendre à ce qu’il explose cette saison, et noircisse la feuille. C’est un ailier élégant, complet, mais aussi spectaculaire lorsqu’il s’agit de posterizer à tout va. Même s’il semble né sous le maillot de Boston, on aurait aimé le voir aller au bout du projet du Thunder.

Mentions : Rudy Gay, Nicolas Batum, Andrei Kirilenko, Danilo Gallinari, Chandler Parsons.

Sortent du Top 10 :  Rudy Gay, Gerald Wallace et Danny Granger.

NOTRE CLASSEMENT 2012/13 ET VOTRE CHOIX

[poll id= »132″]

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires