Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

France – Lituanie : les Bleus sur le toit de l’Europe !

championsAprès la demi-finale magique contre l’Espagne, l’essentiel était de ne pas se déconcentrer pour battre une solide équipe lituanienne. C’est ce que l’équipe de France a parfaitement fait pour dominer son sujet.

Les Bleus s’imposent après avoir maîtrisé l’ensemble du match (80-66). Ils mettent fin à un siècle de disette en remportant le premier titre en sélection de l’histoire du basket masculin. Une médaille d’or qui vient récompenser les rêves de Tony Parker et de toute cette génération qui courait après ce titre depuis si longtemps.

Linas Kleiza met le feu à la défense française

La France démarre bien son match offensivement. Alexis Ajinça profite des aides lituaniennes pour récupérer des rebonds offensifs et marquer. Nicolas Batum est lui beaucoup plus agressif vers le cercle et ça paye pour l’ailier. Le problème, c’est que Linas Kleiza fait un festival de l’autre côté du terrain.

Le joueur de Fernerbahce enchaîne le travail poste bas et les tirs extérieurs pour faire souffrir Boris Diaw. À la fin du premier quart-temps, il porte la Lituanie qui se retrouve devant (22-19) d’un cheveu.

Antoine Diot conclut un deuxième quart-temps parfait

Mais le soldat Florent Pietrus est appelé pour sa mission : arrêter la première menace lituanienne. L’intérieur surprend en attaque, bien servi par Antoine Diot. Les deux équipes sont au coude-à-coude (31-31) avant que Nicolas Batum n’hausse encore le ton. Le joueur de Portland multiplie les réussites à trois points et attaque le cercle avec appétit. Derrière son activité, les Bleus créent un premier écart.

Ils infligent ainsi un 18-3 à leurs adversaires et prennent le large. Antoine Diot inscrit d’ailleurs un incroyable tir au buzzer pour terminer cette première mi-temps. 50-34 pour les Bleus qui ont pu compter sur un excellent Johan Petro (6 points). De quoi compenser la maladresse de Tony Parker (4 points à 2/7).

La France fait l’écart

Après Nicolas Batum, c’est Boris Diaw qui prend le relais en attaque. Le capitaine se rapproche du cercle pour placer un bras roulé puis quelques petits « floaters » qui permettent aux Bleus d’approcher les 20 points d’avance (60-41). Les Lituaniens se mettent en zone pour tenter de stopper l’hémorragie.

Ça marche, d’autant que la France connait un petit coup de moins bien. Sans Tony Parker, visiblement épuisé, les hommes de Vincent Collet ont du mal à trouver le panier tandis que les Lituaniens grignotent un peu aux lancers. À la fin du troisième quart-temps, la France est quand même largement devant (68-50).

Les Bleus gèrent la fin de match

La Lituanie tente un ultime come-back mais rien ne va. Les tirs ne rentrent pas, les joueurs perdent des ballons en marchant sur les lignes et l’écart reste constant, même si la France a également du mal.

Tony Parker plante quelques tirs pour maintenir l’avance et le temps s’écoule doucement, très doucement, pour terminer cette rencontre (80-66) complètement dominée par les hommes de Vincent Collet. C’est lorsqu’on l’attendait le moins que cette génération a remporté le titre qu’elle convoitait tant. Tony Parker, Boris Diaw, Florent Pietrus, Nicolas Batum, Mickaël Gelabale et les autres sont champions d’Europe ! Magnifique !

Vidéo en cours de chargement...



[boxeuro boxscore_22-09_FRA-LTU]

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés