Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
MIN87
MEM100
MIA84
LAL98
ORL107
NYK102
WAS92
POR107
SAS56
GSW48
News

Jrue Holiday impatient de débuter avec les Pelicans

Transféré par les Sixers le soir de la draft en échange du rookie Nerlens Noel, Jrue Holiday a d’abord été choqué en apprenant la nouvelle mais rapidement, la déception a laissé la place à l’enthousiasme.

« Pour être honnête, ça m’a pris 5 minutes pour réaliser, » explique-t-il à NBA.com. « Après avoir appris mon transfert, j’ai immédiatement pensé à Evan Turner. On a pratiquement tout vécu ensemble à Philly. Et puis d’un coup je me suis dit : attends, Eric Gordon est dans ton équipe. Anthony Davis est dans ton équipe. Ça peut être génial. Ils m’ont envoyé dans une bonne équipe. Ça peut être un mal pour un bien. »

Et effectivement, lorsque voit que les Sixers n’ont toujours pas recruté un joueur ni même un coach, on se dit que Jrue Holiday, qui évoluait à Philadelphie depuis 2009, n’a pas perdu au change.

« Tout ça c’est le passé maintenant. Je ne regarde pas en arrière. Nous avons l’opportunité de faire quelque chose de spécial à New Orleans. »

Enthousiaste à l’idée de jouer sous les ordres de Monty Williams, qu’il a pu rencontrer lors du stage avec Team USA, le meneur de 23 ans attend donc avec impatience de pouvoir débuter la saison. Et ce même si son rôle sera certainement différent aux Pelicans de celui qu’il occupait aux Sixers dont il était le meilleur marqueur et passeur l’an dernier.

« Il faut être un bon coéquipier et un bon joueur d’équipe. Il ne s’agit pas de s’accaparer le ballon et d’essayer de tout faire soi-même. Je n’ai pas besoin d’avoir constamment le ballon dans les mains pour marquer ou avoir un impact sur le match. Je pense que je peux apporter d’autres choses. C’est pareil pour Eric (Gordon), Austin (Rivers) et Tyreke (Evans) et je pense que cette profondeur va rendre les choses plus faciles pour nous tous. »

Si la mayonnaise prend, les Pelicans vont en effet se retrouver avec un quatuor composé de Jrue Holiday, Eric Gordon, Tyreke Evans et Anthony Davis.

Sachant que la moyenne d’âge du petit groupe ne dépasse pas les 23 ans, il y a effectivement de quoi être enthousiaste pour l’avenir.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *