Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
IND
CHA0:00
MIN
PHO1:00
SAS
LAC1:00
News

Kawhi Leonard, la star du futur des Spurs

Kawhi LeonardEn début d’année, Gregg Popovich expliquait très sérieusement que Kawhi Leonard serait le visage du futur de la franchise. Certes, le jeune ailier sortait d’une année rookie correcte, mais on avait du mal à l’imaginer comme un franchise player, capable de prendre la succession de Tim Duncan et Tony Parker.

Après avoir vu les Finals, et plus particulièrement le Game 7, on se dit que Coach Pop’ avait vu juste. Auteur de 19 pts et 16 rbds dans la dernière manche de la finale NBA, Leonard a effectivement tout pour aider San Antonio à se maintenir au sommet, et à en devenir la star dans les années à venir.

« Je suis allé voir Kawhi pour lui dire qu’il avait été remarquable » confiera Popovich en conférence de presse. « Personne ne s’attendait qu’à son âge, il puisse jouer à un tel niveau pendant toute la durée des playoffs. C’est vraiment une star en devenir… Il commence seulement à s’en rendre compte. C’est comme un petit enfant à qui on apprend à marcher. »

Après avoir rendu hommage à ses assistants pour avoir formé Leonard, Popovich a rappelé que Leonard n’avait que 21 ans, et qu’il devrait être entrain de finir son cursus universitaire…

Au lieu de ça, le voilà qui vient de se mesurer au meilleur joueur du monde, et de se faire un nom sur la plus grande scène du basket mondial. Mais voilà, plutôt que les compliments, il ne retient que la défaite… et la tâche qui l’attend.

« C’est très difficile à encaisser car on a tout donné. Tout ce que j’ai à faire, c’est apprendre de cette défaite et essayer de m’améliorer cet été pour aider l’équipe à revenir en finale la saison prochaine. »

Pour Popovich, ce ne sera plus comme simple coéquipier, mais bien en leader.

« Leonard a compris que cette équipe serait bientôt la sienne, et il est prêt à prendre davantage de responsabilités. Tim Duncan et Tony Parker sont au crépuscule de leur carrière, alors que lui l’a débute seulement. Il est l’un des piliers de l’équipe, et si on doit retenir une chose de cette finale, c’est que ce n’est pas la dernière fois qu’on le verra à un tel niveau. »

Stats en finale : 14.5 pts, 11.1 rbds et 2 ints de moyenne.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *