Summer
league
Summer
league
SAC87
PHO77
WAS70
MIL71
CLE28
IND21
ATL
NYK0:00
LAL
CHI1:00
DEN
NOR3:00
DAL
OKC5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Quand Michael Jordan répondait aux critiques en collant 54 points aux Knicks

NBA – Alors au coeur d’une grosse polémique, et au lendemain d’un match raté, Michael Jordan avait signé une performance exceptionnelle face aux Knicks de Pat Riley.

michael jordanMenés 2-0 face aux Knicks de Pat Riley, les Bulls tentent de revenir dans cette finale de la conférence Est 1993, et ils ont gagné la 3e manche à domicile. On les retrouve ce 31 mai 1993 dans une rencontre qui sent la poudre en raison d’une polémique extra-sportive. On reproche à Michael Jordan de passer ses soirées au casino, et ça la fout mal en plein playoffs. Un livre sort même où l’on apprend qu’il est carrément accro au jeu, et qu’il a déjà perdu un million de dollars un soir… Toutes ces histoires seront évoquées dans The Last Dance, et Michael Jordan s’en était expliqué.

« Mon père m’a dit : ‘Éloignons-nous de New York. Allons, toi et moi, à Atlantic City’«  raconte His Airness. « Nous avons pris une limousine, nous sommes allés jouer pendant quelques heures et nous sommes revenus. Tout le monde s’est alors emporté : ‘Il était au casino hier soir’. Il n’était pas tard. Nous sommes rentrés à la maison à minuit et demi, une heure. »

Mais Michael Jordan balance un communiqué où il annonce qu’il ne parlera plus à la presse. Il est soutenu par tous ses coéquipiers, et il décide de répondre sur le terrain. D’autant qu’il reste sur un match à 3 sur 18 aux tirs !

Il ne prend qu’un tir dans la raquette !

Ultra motivé, « Son Altesse » termine à 54 points (18/30 au shoot, 6/9 à 3-pts), battant le record de points établi par un adversaire des Knicks. Certes, 30 tirs, c’est beaucoup, mais il n’en prend qu’un seul dans la raquette ! Le tout avec un poignet en compote et face à une défense hyper agressive.

Le meilleur passage ? Le début du 3e quart-temps lorsqu’il commence par un 7/7 aux tirs. Pourtant très bon, John Starks ne peut qu’être admiratif. « Mike est un super joueur, et il a réalisé un super match. Il m’a botté le cul ».

Ce n’était pas la première fois, et ce ne sera pas la dernière fois… et Chicago, vainqueur ce soir-là 105-95 égalisera dans la série. Ensuite, les hommes de Phil Jackson réussiront l’exploit de gagner au Madison Square Garden alors que les Knicks restaient sur 27 victoires d’affilée à domicile.

Vainqueur finalement 4-2 de la série, Chicago affrontera ensuite les Suns en finale NBA.

Photo DR

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités