Pariez en ligne avec Unibet
  • LA 1.1SAC6.1Pariez
  • CHA2.27BRO1.58Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le « small ball » va-t-il sauver New York ?

Il y a une semaine, on vantait les mérites de Pablo Prigioni, garant de la bonne santée de l’attaque et de la défense des Knicks par sa justesse… Depuis, Mike Woodson a changé son fusil d’épaule, estimant qu’il fallait répondre aux « big men » des Pacers par l’ajout de Kenyon Martin, sacrifiant ainsi l’Argentin (3 minutes seulement dans le Game 4).

Dos au mur puisque menés 3-1, les Knicks pourraient revenir à l’ancienne formule qui a si bien fonctionné en saison régulière avec Carmelo Anthony en 4.

« C’est une piste que j’étudie » a confirmé Mike Woodson. « C’est un cinq qui a très bien marché pour nous pendant deux mois. Je m’en suis écarté pour grandir le cinq, mais aussi parce que je n’étais pas certain que Iman soit en condition pour bien jouer. Ce cinq était bon, et il y a de forte chance qu’on y revienne. »

New York débuterait ce soir avec Ray Felton et Pablo Prigioni à l’arrière, Iman Shumpert à l’aile, et le duo Anthony-Chandler dans la peinture.

Un scout NBA, cité par ESPN, suggère même à Woodson d’essayer de jouer avec quatre extérieurs et un intérieur qui pourrait être Anthony ou Copeland.

« Ça obligerait Roy Hibbert à s’écarter du panier. Les Knicks ont besoin de faire davantage circuler le ballon, et de trouver davantage de shoots ouverts. En jouant petit, ils pourraient y parvenir. »

Faire vivre le ballon limiterait aussi le jeu en isolation, aveu de faiblesse de New York dans cette série. De la même façon que l’utilisation minimale du banc n’est jamais bon signe…

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

New York Knicks en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés