Pariez en ligne avec Unibet
  • IND1.65OKL2.25Pariez
  • PHI1.17CLE5.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Beaucoup de changements chez les Lakers ?

Après avoir bataillé pour se qualifier en playoffs, les Lakers ont donc été balayés par les Spurs cette nuit. L’issue était attendue tant l’infirmerie était pleine à craquer mais les fans californiens ne sont pas habitués à de telles sorties et ça grince des dents du côté de Los Angeles.

L’équipe va-t-elle exploser durant l’intersaison ? C’est un peu le sentiment qui régnait après le match.

IL HESITE : Dwight Howard

« Cette saison a été comme un cauchemar », a ainsi confié le pivot après la rencontre. « Comme un mauvais rêve dont nous n’arrivions pas à sortir. C’est l’impression que ça donnait, comme si rien ne pouvait fonctionner depuis le début, des blessures à tout le reste. Maintenant, les gars vont pouvoir se remettre de leurs blessures, se rétablir et penser à ce qu’on peut faire pour s’améliorer ».

Le sentiment est donc très mitigé pour l’ancien Magic. Gêné par son dos en début de saison, il a montré après le All Star Game toute l’influence défensive qu’il pouvait avoir sur une équipe. Néanmoins, la blessure de Kobe Bryant a prouvé qu’il était difficile de faire de lui le leader offensif de ce système.

Mitch Kupchak a toujours dit que Dwight Howard était l’avenir des Lakers après la retraite du Black Mamba. La saison prochaine doit donc amorcer la transition. Mais avec ou sans le pivot ? Car le Los Angeles Times conseille aux Lakers de ne pas re-signer « Superman » et de miser sur l’été 2014 pour attirer les gros free agents qui seront alors disponibles (LeBron James, Dwyane Wade, Chris Bosh, Carmelo Anthony, Dirk Nowitzki, Amar’e Stoudemire, Danny Granger, Luol Deng, Rudy Gay, Andre Iguodala…).

Jim Buss avait d’ailleurs confié que tout avait été fait pour être attractif en 2014 et prolonger Dwight Howard réduirait la marge de manoeuvre. Néanmoins, à part LeBron James, qui représente dans cette liste un meilleur investissement que Dwight Howard ? Dans ces conditions, faire une croix sur le pivot pour attirer hypothétiquement le King semble être un risque énorme.

Il faudra donc convaincre le joueur de rester et trouver un équilibre entre sa volonté de jouer le titre dans un système qui exploite ses qualités et celle de Mike D’Antoni, qui espère toujours mettre en place son jeu.

IL POURRAIT ETRE ECHANGE : Pau Gasol

Et dans ces conditions, la présence de Pau Gasol l’an prochain n’est donc pas du tout garantie.

« Il y a une possibilité que ce soit le cas », expliquait cette nuit l’Espagnol, interrogé pour savoir s’il avait le sentiment d’avoir joué son dernier match pour les Lakers. « Je n’y ai pas trop pensé. J’essaie toujours de faire de mon mieux, comme si c’était mon dernier match. Je suis très touché par le soutien des fans ».

Ovationné, l’intérieur représente ainsi la meilleure monnaie d’échange des Lakers. Malgré son année de contrat à 19,3 millions de dollars, il pourrait donc permettre d’attirer les shooteurs qui manquent pour jouer le jeu cher à Mike D’Antoni. Avec notamment un ailier-fort fuyant pour étirer les défenses.

On sait Kobe Bryant très attaché à son partenaire mais l’heure n’est plus aux rêves de titre du côté de Los Angeles et il faut désormais reconstruire. Et pour cela, il faudra peut-être sacrifier Pau Gasol.

IL POURRAIT ETRE AMNISTIE : Metta World Peace

Metta World Peace pourrait également faire partie des pertes. Toujours influent défensivement, il n’a par contre pas réussi à profiter du système offensif de Mike D’Antoni et des shoots ouverts que cela lui offrait. À 33 ans, rattrapé par les blessures et ses difficultés à trois points, il pourrait être amnistié.

Là encore, l’objectif pour les Lakers sera de rajeunir le poste et de trouver un meilleur shooteur.

ILS RESTENT : Kobe Bryant, Steve Nash, Steve Blake

Les Lakers l’ont dit clairement : Kobe Bryant ne sera pas amnistié et on fait confiance au « Black Mamba » pour revenir la saison prochaine. Avec son contrat de 18 millions de dollars sur deux ans, Steve Nash est lui quasiment inamovible, sans compter que Mike D’Antoni est son plus grand fan et compte sur lui.

Il faudra néanmoins qu’il se soigne et reste en bonne santé l’an prochain, un challenge pour un joueur de 39 ans. Steve Blake, toujours sous le contrat l’an prochain, s’est lui montré précieux quand il pouvait jouer.

Peut-être à cause de l’état de santé de Jerry Buss, peut-être parce que la carrière de Kobe Bryant touche à sa fin, peut-être emportés par l’hybris, les Lakers avaient assemblé une équipe de Hall of Famers l’été dernier. Comme beaucoup, on pensait assister à un feu d’artifice mais cette saison ne fut qu’un gigantesque pétard mouillé. Aujourd’hui, la franchise est à la croisée des chemins et va devoir faire un choix entre trois possibilités : conserver Dwight Howard et l’effectif actuel un an de plus en misant sur l’expérience commune, faire une croix sur le pivot en attendant 2014 ou prolonger Dwight Howard et rajeunir le roster.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Los Angeles Lakers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés