Summer
league
Summer
league
MIL73
CLE95
LAC44
BRO33
IND
MIN23:30
WAS
HOU0:00
NOR
ORL1:30
ATL
SAS2:00
TOR
DEN3:30
GSW
CHI4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Lakers – Warriors : du sang, de la sueur et… des larmes

Saison terminée pour Kobe BryantSans Kobe Bryant (34 pts) dans les trois dernières minutes, les Lakers sont allés chercher une très précieuse victoire avec la foi de l’acrimonie (118-116). C’est aux lancers et en défense que les Angelenos privent les Warriors d’un immense Stephen Curry (47 pts) d’un succès qui leur tendaient les bras. Dans une fin de match dantesque, le toujours 8e de la conférence Ouest fait parler son cœur, mais il devra désormais finir la saison sans Kobe…

Moins de paroles et plus d’actes, le fil directeur angeleno est clair et ne tend que vers un seul but : les playoffs. Le message de vendredi soir est passé dans les geste et sera sans doute confirmé dans les mots d’après match : le champion 2009 et 2010 laissera ses tripes sur le parquet pour gagner son billet en playoffs.

Ce sera sans Kobe Bryant, qui a laissé un tendon d’Achille sur le terrain en toute fin de match… Blessé en première période, le quintuple bagué a serré les dents après la pause, le regarde fermé et la douleur intériorisé. Après avoir enfilé deux tirs primés pour ramener L.A à 107-107, Vino mettra ses 12èmes points du dernier quart sur lancer avant de rentrer aux vestiaires. Il ne reviendra pas et devra passer une IRM demain pour confirmer le premier diagnostic des médecins du club : rupture complète du tendon d’Achille du pied gauche.

Sans son âme et son go-to-guy, les Lakers ont trouvé les ressources mentales et physiques pour rendre caduque de toute valeur ajoutée immédiate la victoire préalable du Jazz devant les Wolves. Aidé par la maladresse d’une passe trop risquée de Klay Thompson ligne de fond, puis par celle de Jarrett Jack coupable d’un pied sur la ligne à la réception de la gonfle, avec 29 secondes au chrono et -1 au score, L.A a aussi pu compter sur le coup de pouce des dieux du Staples.

Stephen Curry sur un nuage

D’abord sur le jump shoot de Carl Landry, tout seul au poste en sortie de pick and roll. Le shoot était juste mais il tournera autour du cercle, à 2 secondes du buzzer. Puis ensuite sur la dernière tentative alléluia de Curry : son 15e tir primé de la rencontré, déclenché de son camp, rebondira sur l’arceau. Le destin aurait pu lui offrir un tir historique pour ponctuer sa performance exceptionnelle, il a préféré récompensé le 6e triple double-double en carrière de Pau Gasol (26 pts, 11 rbds, 10 assists). Avec 28 pts dont la moitié glanés sur la ligne de réparation (pour 22 tentatives, mais 1/6 seulement dans le dernier quart) Dwight Howard a rempli son rôle, même si pour la troisième fois de suite il reste en-dessous des 10 rebonds.

Dans la famille des précieux pas ridicules, Steve Blake joue l’As. Dans son CV du soir, un trois points instigateur d’un 13-2 décisif à 6 minutes de la fin, puis deux lancers à 42 secondes du terme pour mettre les siens devant (117-116). Sorti avec déjà 12 points inscrits dans l’ultime période, son terrain de jeu favori, Kobe va désormais assister à la fin de saison depuis le banc. Sera-t-il là dimanche face aux Spurs, pour renforcer le moral de troupes abattues ? Connaissant le garçon, on peut être certain qu’il trouvera les mots et les gestes pour motiver ses coéquipiers car la course vers les playoffs est loin d’être terminée.

[videopub https://www.youtube.com/watch?v=cf3OIcWBqjg]

[box boxscore_120413_lal-gsw]

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *