NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Kevin Martin peut-il remplacer James Harden ?

15, 19, 28, la courbe de points de Kevin Martin est intéressante. Mais le Thunder pédale dans la choucroute. Pire, certains de ses éléments phares commencent à se prendre le nez.

Sam Presti n’avait certainement pas prévu cela. Après 3 matches, le Thunder a déjà 2 défaites au compteur et ce, malgré 62 points à 53% de réussite pour le dernier arrivé, Kevin Martin. La dernière concédée face aux Hawks (104-95) a souligné l’importance de l’alchimie du groupe… brisée par le départ de James Harden.

Aussi efficace, mais moins créateur

Quelque chose manque encore à OKC. Le talent individuel affiché est toujours largement au-dessus de la moyenne du pays, mais le jeu collectif du Thunder qui faisait sa force s’est fissuré avec la disparition soudaine du barbu le plus connu de l’Ouest.

Pourtant, son remplaçant officiel Kevin Martin répond aux attentes. Et mieux encore que l’on aurait pu le prévoir. Sa performance dimanche soir a été remarquable : le shooteur a inscrit 19 points en second quart temps et il finit à 28 unités avec un pourcentage excellent à tous les niveaux : 6/8 à trois points, 2/3 à deux points, et 6/6 à un point. Il est le joker idéal en sortie de banc.

Alors qu’est-ce qui cloche à Thunderville ? Et bien, le contrecoup est avant tout mental, voire moral, au sein des troupes de Scott Brooks. Car si Martin est aussi (voire plus) efficace qu’Harden en sortie de banc, ce sont les autres remplaçants qui trinquent.

Un déclic collectif ?

Le fait est que Martin est un finisseur parmi les meilleurs de la ligue, mais à la différence d’Harden, il ne crée pas pour les autres. Et la seconde unité du Thunder qui brillait par cette capacité du gaucher à pénétrer et faire la passe pour un joueur démarqué ne trouve plus ses solutions.

Défenseur moyen et attaquant unidimensionnel, Martin est un super booster offensif mais il n’apporte pas la plus-value collective qu’instillait l’insaisissable gaucher. C’est donc par un ajustement collectif, de la part de Durant et Westbrook notamment, que le Thunder pourra faciliter l’intégration de l’ancien King.

Il n’est évidemment nullement question de juger le cas Martin si tôt dans la saison. Le costume laissé par Harden à OKC est large, très large, et malgré ses frêles épaules, le filiforme Kevin pourrait bien former un super duo avec son éponyme Durant.

Si la prise de conscience est collective, et que chacun parvient à porter une partie de la charge offensive qui reposait naguère sur Harden, OKC devrait retrouver son jeu… et donc son rang.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *