Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Le 18 octobre 1974, Nate Thurmond devient le premier joueur à réaliser un quadruple-double

C’est un exploit rare, réalisé que par quatre joueurs dans l’histoire : le quadruple-double. Ancien pivot des Warriors, Nate Thurmond restera à jamais le premier à avoir compilé plus de 10 points, 10 passes, 10 rebonds et 10 contres dans un match.

Dans la grande dynastie des pivots dominants, Nate Thurmond (décédé à 74 ans en 2016) est souvent oublié. Pas aussi dominateur que Wilt Chamberlain, ou pas aussi victorieux que Bill Russell, il n’en est pas moins l’un des plus grands pivots de l’histoire de la NBA. Né en 1941 à Akron, dans l’Ohio (comme LeBron James et Stephen Curry…), Nate Thurmond évolue aux côtés de Gus Johnson au lycée, et domine déjà les statistiques avec des moyennes de 17.8 points et 17.0 rebonds en trois saisons.

En 1963, cet intérieur de 2m11 est drafté en troisième position par les Warriors de San Francisco, qui ont déjà drafté Wilt Chamberlain, le meilleur joueur du monde, en 1959.

Forcément, comme il évolue au même poste et que Wilt Chamberlain squatte les parquets (46 minutes par match), il apprend dans l’ombre de « l’échassier ». En 1964, il participe ainsi et perd la finale NBA contre Boston.

Pendant la saison 1964-65, Wilt Chamberlain est transféré aux 76ers et Nate Thurmond récupère la place de titulaire aux Warriors et ses statistiques explosent. Le 28 février 1965, il gobe carrément 18 rebonds en un quart-temps (record NBA) ! Pas suffisant pour permettre aux Warriors de retrouver les Finals. En fait, il faut attendre l’arrivée de Rick Barry pour revoir les Warriors au top, mais ils perdent de nouveau la finale NBA en 1967 contre les Sixers de… Wilt Chamberlain. L’année suivante, Nate Thurmond compile un énorme double « double-double » de moyenne : 20.5 points, 22 rebonds par match.

Un mélange de Wilt Chamberlain et Bill Russell

Finalement, c’est le 18 octobre 1974 qu’il entre dans l’histoire. Contre Atlanta et sous les couleurs des Bulls, il réussit le premier quadruple-double de l’histoire de la NBA avec 22 points, 14 rebonds, 13 passes et 12 contres. Un exploit rendu possible par la prise en charge des contres et des interceptions par les statisticiens. Seuls trois joueurs l’ont depuis imité : Hakeem Olajuwon, David Robinson et Alvin Robertson.

Sur le parquet, Nate Thurmond était le parfait compromis entre Wilt Chamberlain et Bill Russell : sans doute meilleur offensivement que le pivot des Celtics, il était également meilleur défensivement que le pivot des Lakers. Un vrai pivot, à l’ancienne, dur au mal et besogneux. « Il jouait face à moi mieux que personne » se souvient Kareem Abdul Jabbar. « Il était grand, avait de longs bras et était agile et fort. Quand je marquais face à Nate, je savais que j’avais réussi quelque chose. »

Comme LeBron James en 2014, il revient « à la maison » pour disputer ses deux dernières saisons à Cleveland où il prend sa retraite en 1977. Il rentre au Hall of Fame en 1985, aura été sept fois All Star et il est encore aujourd’hui le cinquième meilleur rebondeur de l’histoire de la NBA à la moyenne avec 15 prises par match. Son numéro 42 a été retiré à Cleveland et Golden State. Atteint d’une leucémie, il s’est éteint le 16 juillet 2016 à 74 ans.

Moyennes en carrière : 15 points, 15 rebonds et 2.1 contres en 964 matches.

Article initialement publié le 25 juillet 2014

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés