Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Ça s’est passé un 7 juin : Drazen Petrovic se tuait dans un accident de la route

Surnommé le « Mozart du basket », Drazen Petrovic a trouvé la mort un 7 juin, en 1993 sur une autoroute allemande. Agé de 28 ans, l’arrière des Nets était au sommet de sa carrière.

Pour beaucoup, le Croate était tout simplement le meilleur joueur européen de sa génération. Peut-être même le meilleur européen de l’histoire. Au-dessus d’un Arvydas Sabonis ou d’un Dirk Nowitzki.

Petrovic, c’était l’itinéraire d’un génie gâté. A 18 ans, le prodige de Sibenik affronte Limoges en finale de la Korac. A 21 ans, il est au sommet de l’Europe avec le Cibona Zagreb. A 25 ans, il fait chavirer le Real Madrid en plantant 62 points en finale de Coupe des Coupes. Sur le plan international, il récolte des médailles (or, argent ou bronze) dans les plus grandes compétitions. L’Europe est devenue trop petite pour lui. Alors il rejoint la NBA en 1989 à une époque où les Européens sont des bêtes curieuses qu’on place au bout du banc.

A Portland, ça se passe mal, barré par Clyde Drexler. Mais Petrovic ravale son orgueil, et répond sur le terrain. Aux Nets exactement qu’il rejoint en 1991. A l’Est, dans une franchise difficile mais en quête d’un leader, il peut laisser s’exprimer son talent.

Quelques mois suffisent à faire de Petrovic un grand de la NBA avec ses 20 pts de moyenne par match. Dans son sillage, New Jersey participe aux playoffs, puis quelques semaines plus tard, il emmène la Croatie en finale des Jeux olympiques. A ses côtés, Toni Kukoc et Dino Radja. En face, la Dream Team. La vraie.

La saison suivante est celle de la confirmation, et Petrovic devient le meilleur shooteur de la NBA, et il est aux portes du All-Star game. Après sa sélection dans la Third All-NBA Team, on lui prédit d’ailleurs une place parmi les Etoiles pour la saison 1993/94.

Il rejoindra finalement le ciel, un jour de printemps pluvieux.

Son portrait

Un duel face à Michael Jordan

http://youtu.be/vWsy9qFa5dw

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés