Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
Histoire News

Il y a 20 ans, Michael Jordan annonçait sa deuxième retraite sportive

Le 13 janvier 1999, à Chicago, Michael Jordan annonce sa retraite sportive devant un incroyable parterre de journalistes.

Cette annonce survient sept mois après son dernier match (et sixième titre avec les Bulls) ponctué de ce fameux panier inscrit à jamais dans l’inconscient collectif de tout fan de basket.

Véritable mythe vivant, Michael Jordan n’a pas encore 36 ans mais il est fatigué mentalement. Il était revenu pour redevenir le patron de la NBA. Il l’a fait avec trois nouveaux titres. La boucle est bouclée.

« Physiquement je me sens super bien, mais mentalement je suis exténué. Je n’ai pas le sentiment d’avoir de défi à relever. Il ne faut jamais dire jamais. Je suis sûr à 99,9% de mon choix. »

Au moment de cette annonce, il est blessé…

Ce sentiment l’avait déjà poussé à la retraite en 1993, avec comme circonstance dramatique, la perte de son père, James, assassiné en juillet. Là, on découvre qu’il vient de se faire opérer d’un ligament d’un doigt, rompu en coupant un… cigare.

« Ma décision était déjà prise » sourit-il. « Les médecins m’ont dit que je n’aurais pas pu jouer avant deux mois. J’espère que ça ne me gênera pas au golf. »

espn jordanCette décision certes attendue (ESPN Magazine avait dès juin envisagé cette retraite…), provoqua tout de même un choc sportif. Et pour cause, puisqu’à cette époque la NBA sort d’un terrible lock-out avec une saison raccourcie à 50 matchs. Pas de All Star game et surtout pas de Jordan pour relancer la machine d’un point de vue économique et médiatique.

Cette annonce provoqua une foule d’hommages du monde de la NBA et du monde entier.

– Shaq : « Je dirai à mes petits-enfants que j’ai joué contre lui ».
– Joe Dumars : « On ne remplace pas Jordan, personne ne devrait seulement essayer ».
– David Stern : « La NBA est très forte. Elle est encore devenue plus forte avec Michael Jordan. Quand Larry Bird et Magic Johnson ont pris leur retraite, tout le monde a dit que la NBA était finie. Personne n’a mentionné Michael. C’est un championnat qui ne pardonne pas. Il faut gagner. »

Chambreur à l’égard de Pat Ewing et Charles Barkley qui ne pourront « jamais dire qu’ils ont battu les Bulls avec lui », Michael Jordan finira son interview par un mythique « Thank You Chicago », et quitta le monde du sport pour passer du temps avec sa famille.

Le lendemain, le 14 janvier, le journal L’Equipe titre en une : « L’Inoubliable. » Preuve que cette retraite dépasse les frontières et l’océan. C’est une légende qui part. A nouveau au sommet. Mais deux ans plus tard, après la tragédie du 11-septembre, il sortira à nouveau de sa retraite pour s’offrir un ultime défi dans la franchise dont il est alors le président, les Wizards.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *