Summer
league
Summer
league
MIL21
CLE41
LAC
BRO22:00
IND
MIN23:30
WAS
HOU0:00
NOR
ORL1:30
ATL
SAS2:00
TOR
DEN3:30
GSW
CHI4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Angel Reese s’impose enfin contre Caitlin Clark chez les pros

WNBA – Après deux premières défaites marquées par des polémiques contre Caitlin Clark, le Chicago Sky et Angel Reese s’imposent d’un petit point.

Angel Reese Caitlin ClarkLa troisième manche entre le Chicago Sky et le Indiana Fever a tenu toutes ses promesses : la victoire file enfin vers Angel Reese, après s’être inclinée lors des deux premiers matchs. En fait, la jeune intérieure du Sky l’emporte pour la première fois contre Caitlin Clark (88-87) depuis leur arrivée simultanée dans la ligue.

Sur sa lancée d’un mois de juin exceptionnel, Angel Reese enregistre un huitième double-double de suite pour battre sa rivale. Avec ses 25 points et 16 rebonds, la rookie du Sky rejoint même A’ja Wilson, seule joueuse à avoir compilé au moins 25 points et 15 rebonds dans une rencontre lors de sa première saison. Elles sont par ailleurs les deux seules joueuses, cette saison, à avoir compilé plusieurs matchs à 15 points et 15 rebonds.

« Elle joue vraiment bien en transition, » reconnaît Caitlin Clark, à propos de sa « meilleure ennemie ». « Elle a obtenu quelques paniers avec la faute en transition, et elle a réalisé un très bon match. Je pense qu’elles savaient vraiment qu’il fallait être physique avec nous. Je pense qu’elles ont probablement regardé notre dernier match et avaient vu que nous avions commis des fautes sans arrêt. 32 lancers francs… Face à une équipe comme celle-ci, vous ne vous en sortirez pas. »

Encore et toujours des fautes

Pourtant, le Fever a longtemps mené dans le match, et à six minutes de la fin, les coéquipières de Caitlin Clark menaient encore de 12 points. Mais les fautes se sont enchainées et le Sky s’est effectivement rendu sur la ligne des lancers à 32 reprises, pour finalement s’imposer d’un petit point.

« Notre attaque n’a jamais été le problème », analyse Caitlin Clark, auteur de 13 passes, nouveau record de franchise. « Nous avons marqué 87 points et nous n’avons vraiment pas bien exécuté dans le quatrième quart-temps. Nous avons juste commis des fautes. Nous aurions dû arrêter de commettre des fautes. »

Pour ne rien arranger aux 25 fautes concédées, l’Indiana Fever n’a plus réussi à trouver Caitlin Clark en position de tir en fin de rencontre. Malgré ses 17 points à 5/11 aux tirs et 5/9 de loin, la numéro 1 de Draft n’aura tenté que deux tirs lors des sept dernières minutes. Mais elle a battu le record de passes de la franchise.

« Je suis sûr qu’il y avait une ou deux occasions de tenter un autre tir à la fin, mais je fais confiance à mes coéquipières », reconnait la joueuse du Fever. « Évidemment, 13 passes décisives, cela signifie que mes coéquipières ont marqué sur 13 de mes passes. C’est un très bon chiffre, donc je vais leur donner le ballon et leur donner l’opportunité de marquer. »

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités