Summer
league
Summer
league
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

A’ja Wilson brille encore trop fort pour le Connecticut Sun

WNBA – Avec un nouveau match à plus de 25 points et 15 rebonds, A’ja Wilson a porté les Las Vegas Aces à la victoire face au Connecticut Sun, la meilleure équipe du début de saison.

A'ja WilsonÇa va mieux pour les Las Vegas Aces. Après une mauvaise passe, marquée par trois défaites consécutives qui les plaçaient tout juste à l’équilibre (5 victoires – 5 défaites), les doubles championnes en titre viennent d’enchaîner trois victoires en quatre matchs, et elles ont profité de la réception du Connecticut Sun pour envoyer un message.

Face à la meilleure équipe du début de saison, A’ja Wilson (26 points à 9/17 au tir, 16 rebonds), Kelsey Plum (18 points, 4 passes) et compagnie ont ainsi fait parler la poudre (85-74).

Première arme offensive de l’équipe, DeWanna Bonner a ainsi été limitée à 6 points (2/10 au tir) tandis que Alyssa Thomas, rapidement plombée par les fautes, n’a pas pu mettre en place (6 points à 2/6, 7 passes) le jeu de son équipe comme à l’accoutumée. Résultat : l’écart approchait des vingt points dès le deuxième quart-temps…

Mais le Sun a tout de même recollé, pour repasser sous les dix points d’écart après la pause, forçant Becky Hammon à prendre un temps-mort alors que le public commençait à s’inquiéter.

Caitlin Clark et l’Indiana Fever virtuellement en playoffs

A’ja Wilson a vite rassuré ses fans, en allant chercher les rebonds offensifs et les paniers qui faisaient mal, pour répondre par un 10-0 qui pouvait mettre aux Aces de vivre un quatrième quart-temps tranquille. De quoi valider une septième victoire face à Connecticut, sur les neufs dernières confrontations entre les deux équipes.

Pour l’intérieure de Las Vegas, c’était aussi déjà le quatrième match de la saison à plus de 25 points et 15 rebonds. Le record sur une saison appartient à Tina Charles, qui en avait réussis cinq, il y a trois ans…

Ça va mieux aussi pour l’Indiana Fever, qui a battu l’Atlanta Dream (91-79) pour décrocher une quatrième victoire consécutive ! Caitlin Clark (16 points à 6/12 au tir, 7 passes mais 7 pertes de balle) et ses coéquipières (7-10) sont désormais à la 8e place au classement, qui les place virtuellement en playoffs.

Pour l’occasion, les joueuses du Dream avaient laissé leur Gateway Center Arena de 3 500 places pour la State Farm Arena, la salle des Hawks. De quoi jouer devant 17 575 fans pour faire face au nouveau phénomène du basket féminin, explosant le précédent record de supporters à domicile, qui datait de leur premier match en WNBA, en 2008. À l’époque, 11 609 personnes étaient venues à la State Farm Arena, qui s’appelait alors la Philips Arena.

LE CLASSEMENT WNBA

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →