Summer
league
Summer
league
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Jamal Crawford raconte son travail avec Victor Wembanyama

NBA – Déjà aperçus lors du All-Star Weekend à travailler ensemble certains dribbles, Victor Wembanyama et Jamal Crawford continuent de collaborer durant l’été.

Victor Wembanyama Jamal CrawfordMême si pour certains, il faut préparer une compétition internationale, comme les Jeux olympiques, l’été est toujours un moment privilégié pour les rookies. Il s’agit de récupérer d’une première saison en NBA, mais aussi de se renforcer sur le plan musculaire ou technique. Rookie Of The YearVictor Wembanyama ne fait pas exception.

Plus tôt dans la semaine, le pivot des Spurs a posté des photos où on le voit s’entrainer avec un certain Jamal Crawford. On était habitué à voir des stars NBA, et plutôt des pivots, travailler avec Hakeem Olajuwon, mais jamais avec l’ancien sixième homme des Clippers. Selon nos informations, Jamal Crawford a été invité à San Antonio il y a une dizaine de jours pour ce travail spécifique, avec la bénédiction de Gregg Popovich.

« Nous l’avions eu dans une émission et je lui avais demandé, parce qu’il faisait des gestes fous,  s’il pouvait faire un dribble en particulier et il m’avait dit ‘Ouais, je le fais depuis des années. » raconte Jamal Crawford. « Nous nous sommes donc rencontrés au All-Star Weekend, et je lui ai juste montré quelques gestes ‘freestyle’, et à partir de là, notre relation a décollé ».

Vers un jeu encore plus complet ?

Effectivement, avant le Rising Stars Challenge, on avait vu le triple meilleur 6e homme de l’année montrer quelques dribbles au Français.

« Je lui ai montré un dribble où il fait passer la balle derrière son dos. C’est réservé uniquement aux meneurs de grande taille, et les gars avec des bras longs peuvent le réussir. J’ai pensé qu’il pourrait amener ce geste au niveau supérieur, » poursuit Jamal Crawford. « Mais c’était amusant quand j’ai commencé à le lui montrer, car tous les autres rookies et sophomores sur le terrain ont juste arrêté de tirer et nous regardaient. Je me suis dit : ‘ok, n’allons pas trop loin parce que tout le monde regarde en ce moment’. »

Il ne reproduira peut-être pas à la perfection le légendaire « shake and bake » de Jamal Crawford, mais Wembanyama peut développer son arsenal de dribbles. On l’a déjà vu réussir des cross sur jeu placé, ou même passer le « shamgod ».

« C’est un talent si unique, » souligne l’ancien joueur des Clippers. « Les Spurs peuvent l’utiliser de manières tellement différentes sur le terrain. Vous pouvez l’utiliser pour remonter la balle, au poste haut ou au milieu de la raquette, il peut tirer à 3-points en transition et il peut tout faire ! »

Photo : Instagram

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités