Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Dès la fin des Finals, la première phase de la « free agency » débute

Free agency – Depuis cette saison, les franchises peuvent négocier avec leurs propres « free agents » dès la fin des Finals.

Klay Thompson

Vu que certaines signatures étaient annoncées quelques minutes après l’ouverture de la « free agency », il était évident que la grande majorité des franchises négociaient avec les « free agents » (joueurs en fin de contrat) en amont de l’ouverture de la « free agency », même si c’était interdit par le règlement.

C’est pour mettre fin à cette hypocrisie que la NBA a décidé de modifier le règlement de la « free agency », et désormais, au lendemain de la fin des Finals, et donc de la saison NBA, les équipes sont autorisées à négocier avec leurs propres « free agents » et les joueurs deviennent ainsi automatiquement éligibles pour signer une prolongation. ESPN précise qu’il s’agit des joueurs en fin de contrat, qui étaient dans l’effectif à la fin de la saison.

La deuxième phase débute le 30 juin

C’est le cas par exemple de Klay Thompson, qui peut donc négocier sa prolongation de contrat avec les Warriors, ou encore de Malik Monk avec les Kings et de James Harden avec les Clippers. En revanche, s’ils veulent étudier d’autres offres, ils devront attendre plus tard…

En fait, ce n’est qu’à partir du 30 juin à 18 heures, que les équipes seront autorisées à négocier avec des « free agents » qui n’étaient pas dans leur effectif. Grosso modo, si les Celtics remportent leur 18e titre ce soir, les clubs et leurs « free agents » auront ainsi 12 jours pour discuter en amont.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →