Summer
league
Summer
league
MIL73
CLE95
LAC44
BRO33
IND
MIN23:30
WAS
HOU0:00
NOR
ORL1:30
ATL
SAS2:00
TOR
DEN3:30
GSW
CHI4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Coaching | Après l’aspirateur, les Celtics utilisent l’essuie-glace

NBA – Les Mavericks s’étaient adaptés pour permettre à Daniel Gafford et Dereck Lively II de rester près du cercle. Mais les Celtics ont trouvé des solutions à la mi-temps du Game 3…

Les Celtics face aux MavericksLors des deux premiers matchs des Finals, le « spacing » des Celtics a éloigné les pivots des Mavericks de la raquette, empêchant Daniel Gafford et Dereck Lively II de jouer leur rôle de libéro. En ciblant Luka Doncic en premier rideau, et sans les intérieurs en couverture, Boston a ouvert d’immenses brèches dans la défense de Dallas.

Évidemment, on pouvait s’attendre à une réaction de Jason Kidd et de son staff pour le Game 3, et elle a eu lieu avec du « roaming », les pivots flottant ligne de fond pour revenir à un rôle de dernier rempart.

Les Mavericks avec un pivot qui flotte ligne de fond

Une vraie partie d’échecs

Une stratégie, sans doute aidée par l’absence de Kristaps Porzingis, qui a perturbé les Celtics en première mi-temps. Face à davantage de taille lors de leurs attaques du cercle, Jaylen Brown et compagnie étaient même menés (50-51) à la mi-temps, avant qu’ils ne s’adaptent à la situation au retour des vestiaires.

Car comme l’explique encore une fois très bien Ben Taylor, sur sa chaîne « Thinking Basketball », le « run » de Boston en troisième quart-temps s’appuie justement sur la réponse… à la réponse de Dallas.

Les Mavericks refusent désormais de laisser leurs pivots se faire aspirer pour les garder près du panier ? Les Celtics vont continuer d’appuyer sur leur « spacing », mais cette fois en changeant l’aspirateur pour l’essuie-glace. Le but est de fixer le premier rideau défensif, et de prendre à rebours le pivot derrière, lors du transfert du ballon.

Envoyer dans le zig pour mettre dans le zag

Daniel Gafford suit ainsi la course du ballon afin d’être sur Jrue Holiday si le cuir lui arrive, sauf que ce mouvement d’essuie-glace laisse une ouverture pour Jayson Tatum de l’autre côté…

Pendant une bonne partie de la deuxième mi-temps, les Celtics vont ainsi jouer avec les mouvements des libéros texans afin de générer des brèches dans le dos de la défense. De quoi s’offrir jusqu’à 21 points d’avance, avant de se faire une belle frayeur dans le quatrième quart-temps. Mais d’y résister pour se retrouver à un succès du titre.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités