NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
DAL
BOS2:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

C’est en prison que Caron Butler a découvert qu’il était doué au basket

NBA – Bien avant de devenir champion NBA avec les Mavericks en 2011 puis assistant au Heat, Caron Butler avait effectué de nombreux passages en prison lors de son adolescence.

Caron ButlerDans le sport professionnel, il existe des destins pas comme les autres. C’est le cas de Caron Butler, l’ancien ailier du Heat, des Clippers et des Mavericks et qui vient de prolonger son bail dans le staff d’Erik Spoelstra.

Avant d’être un « lottery pick » et All-Star, Caron Butler a grandi à Racine, dans le Wisconsin, et dans un documentaire puis son autobiographie, parue en 2015 et préfacée par Kobe Bryant, il révélait son passé de dealer et de membre d’un gang. À 15 ans, il avait déjà été arrêté une quinzaine de fois et il a multiplié les allers-retours en prison, de quelques semaines ou plusieurs mois.

Jusqu’à la fois de trop où le futur champion NBA avec les Mavericks se fait attraper à vendre de la cocaïne dans son lycée : il sera incarcéré un an dans une prison de haute sécurité.

La prison comme déclic

C’est justement lors d’un séjour en prison que Caron Butler se rendra compte qu’il est vraiment doué au basket, alors qu’il ne jouait que de façon informelle jusque-là. C’est qu’il raconte à Udonis Haslem et Mike Miller dans le podcast The OGs.

« Pour être tout à fait honnête, je ne savais pas que j’étais bon jusqu’à ce que je sois enfermé », explique-t-il. « Il y avait un type qu’on appelait Sir Ping. C’était comme le surintendant de toutes les unités. C’était à Juno. C’est l’endroit où j’étais enfermé au début. Et il me dit : ‘Mec, tu es grand, je pense que tu pourrais jouer’ « . 

Caron Butler enchaine les un-contre-un avec des co-détenus et se montre talentueux. Mais il se rend surtout compte qu’il joue contre des criminels et que ces matchs font l’objet de paris.

« Il m’a fait jouer en un-contre-un contre tous les détenus, des mecs qui sont condamnés à perpétuité ou autre… Il y avait tout le temps du monde. Et je joue contre ces mecs, et ils me disent : ‘Mince, t’es bon !' », se souvient l’ailier. « C’est à ce moment-là que je me suis dit : ‘Je suis meilleur que tous ces mecs' ». 

La suite ? Caron Butler se plongera dans la foi pour quitter la rue. Il fera ses preuves en AAU et jouera au lycée avant de rejoindre UConn à l’université. C’est sous les ordres de Jim Calhoun qu’il deviendra l’un des plus grands espoirs du pays, et qu’il sera ensuite sélectionné en 10e position par le Heat. C’était en 2002.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →