Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

En froid avec Rick Carlisle, Rajon Rondo assure que les Mavs lui avaient inventé une blessure

NBA – Rajon Rondo n’a pas vraiment aimé son passage à Dallas, sous les ordres de Rick Carlisle. Il a fini sa saison chez les Mavericks avec une blessure diplomatique…

Rick Carlisle et Rajon RondoSi Rajon Rondo n’a jamais été un joueur simple à gérer, c’est sans doute à Dallas que ça s’est le plus mal passé.

Arrivé dans le Texas en décembre 2014, en échange notamment de Jae Crowder, le meneur de jeu s’est par la suite souvent pris la tête avec son coach, Rick Carlisle, et il avait fini la campagne à l’infirmerie…

Du moins, c’est la version officielle car le retraité explique désormais que sa blessure au dos lors du premier tour des playoffs 2015 face aux Rockets était « diplomatique », et qu’il a plutôt été écarté du groupe.

Un coup de fil pour inventer une blessure

« Ils me disent que (Rick Carlisle) ne veut plus m’entraîner, et donc qu’ils vont dire que mon dos me fait mal et que je ne peux plus jouer » raconte-t-il dans l’émission Run It Back au sujet d’un coup de fil avec Rick Carlisle, le GM des Mavericks, Donnie Nelson, et son agent, Bill Duffy. « C’est pour ça que chaque fois que je retournais à Dallas, j’étais hué comme si j’avais laissé tomber la franchise. Je n’ai jamais rien abandonné dans ma vie. »

Ce qui est sûr, c’est qu’il n’était pas fait pour travailler avec Rick Carlisle, l’actuel coach des Pacers.

« Le premier mois, après mon arrivée, j’ai essayé d’apprendre, d’être une éponge » explique-t-il. « J’essayais de comprendre le style de coaching de Rick, de comprendre où Dirk (Nowitzki) aimait recevoir la balle. Lors d’un match en particulier… Dirk avait marqué plusieurs paniers d’un côté du terrain donc j’ai voulu modifier un système, pour le lancer de ce côté du terrain, et Rick m’a dit : ‘Qu’est-ce que tu fous ?’ Il a commencé à piétiner et à taper sur le sol. En tant qu’homme, c’est comme s’il me manquait de respect, parce que je suis un champion. »

Évidemment, le mariage dans le Texas ne dura pas longtemps, Rajon Rondo prenant la direction des Kings pour se relancer la saison suivante. Et s’il changea beaucoup d’équipes dans sa fin de carrière, il remporta tout de même un deuxième titre, avec les Lakers, dans la « bulle » d’Orlando en 2020.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →