Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Rick Carlisle a pu compter sur Bill Walton pour son premier rendez-vous avec sa femme

NBA – Ancien coéquipier de Bill Walton à Boston, Rick Carlisle lui a rendu hommage en racontant comment le légendaire pivot l’a aidé pour son premier rendez-vous avec sa femme, Donna.

Bill WaltonNombreux ont été les messages de joueurs, anciens et actuels, mais aussi de tous les membres de la planète orange après l’annonce de la disparition de la légende Bill Walton, à l’âge de 71 ans.

Parmi eux, Rick Carlisle s’est fait remarquer en narrant une anecdote croustillante au sujet du pivot, double champion NBA, et MVP des Finals avec les Blazers en 1977.

Un premier rendez-vous sauvé par Bill Walton

Un Bill Walton qu’il a bien connu à Boston, quand les deux hommes étaient coéquipiers durant la saison 1986, couronnée d’un titre aux côtés de Larry Bird.

« Il m’envoyait souvent des messages pendant les playoffs. J’en ai même lu quelques-uns aux gars dans les vestiaires », a révélé Rick Carlisle en conférence de presse d’avant match. « Il aimait notre équipe et notre manière de jouer. »

Débarqué chez les Celtics après plusieurs années de galère chez les Clippers de San Diego, pourtant son port d’attache, Bill Walton a finalement transcendé le vestiaire de Boston. Et changé la vie de Rick Carlisle au passage.

« Notre premier rendez-vous [avec ma femme Donna, ndlr] était à un concert des [Grateful] Dead à Washington D.C. et j’ai appelé Bill. On était en 1987, j’avais un rendez-vous avec une femme plutôt cool, et je voulais l’emmener à un gros concert. Mais je n’avais pas de tickets, donc j’ai appelé Bill pour voir s’il pouvait me dépanner. Il m’a dit : ‘Va à la porte de derrière, demande Dennis McNally et dis-lui que tu es Rick Carlisle des Boston Celtics. Et tout se passera bien, tu verras !’ Ah, vraiment ? ‘Oui, oui, sans problème.’ C’est donc ce que j’ai fait. J’ai frappé à la porte et ça a marché, on a récupéré les pass de Bill et sa femme Suzie. On a vu le concert, on était même sur la scène ! »

Et après coup, voilà ce bon Rick et sa cavalière invités en coulisses, à discuter avec les membres du groupe : « Jerry Garcia, Bob Weir et Mickey Hart pendant un quart d’heure, c’était une soirée incroyable, et un bon premier rendez-vous ! » sourit l’actuel entraîneur des Pacers.

Un homme haut en couleurs

Des histoires comme celle-ci, Bill Walton en avait des valises entières !

« On parle d’un gars qui a fait de la batterie pour les Grateful Dead dans un concert devant les pyramides d’Égypte. Il avait tout vécu », ajoute Rick Carlisle. « Il était pour moi un événement à lui seul. Car il avait fait partie de tant de moments importants. »

Passé derrière les micros pour commenter les matchs NBA, puis ceux de la NCAA plus tard, Bill Walton était là aussi connu pour ses envolées lyriques et ses déclarations d’amour à certains joueurs. Dont Boris Diaw. Il était en tout cas fidèle à sa légende, celle d’un homme haut en couleurs.

« Quand il est arrivé à Boston, il avait la réputation d’être végétarien. Et puis, la première fois que je le croise dans le vestiaire, je le vois avec un énorme sandwich au roast beef qu’il dévorait à belles dents ! C’est un truc qu’on n’oublie pas ! », conclut Rick Carlisle.

« Il est arrivé à l’été 1985. Il avait déjà connu tout un tas de blessures au pied avant ça, je ne sais pas comment il a fait pour continuer et s’accrocher après tant d’opérations. Mais il a sorti une saison miraculeuse, en jouant 80 des 82 matchs, finissant meilleur sixième homme de l’année, en bonifiant un groupe qui comptait déjà plusieurs Hall of Famers. C’était une expérience unique. Sa joie après le titre était tellement pure. À ce stade, il aurait jouer pour un centime. »

Et Rick Carlisle de dire que « Bill Walton se battait pour que chaque moment dans la vie soit le meilleur possible, c’est la meilleure façon de le décrire ».

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités