NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
DAL
BOS2:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Propriétaire des Nets, Joe Tsai dévoile sa nouvelle stratégie

NBA – Patron des Nets, Joe Tsai ne veut plus compromettre l’avenir de sa franchise avec des échanges retentissants. La priorité, c’est de créer une identité et de penser d’abord aux fans.

Joe Tsai, propriétaire des Brooklyn NetsFini le « bling-bling » ! C’est ce qu’on peut déduire des propos de Joe Tsai interrogé lors d’une conférence à Shanghai. Alors que ses dirigeants ont choisi de confier les rênes à Jordi Fernandez, le propriétaire des Nets assure que le but est de créer une identité, et non plus de viser le titre à tout prix.

« Les Brooklyn Nets sont en quelque sorte à la croisée des chemins », explique-t-il à son auditoire. « Nous n’avons pas obtenu les résultats escomptés la saison dernière, nous n’avons pas participé aux playoffs. Mais nous espérons réorganiser l’équipe et nous assurer que nous pourrons être compétitifs sur le long terme. »

Ne pas ruiner l’avenir par des échanges

Il assure vouloir travailler sur le temps long, et ne pas hypothéquer le futur par de gros coups à court terme. L’inverse de ce que les Nets avaient fait lors de la prise de pouvoir Mikhaïl Prokhorov en 2013 avec les arrivées de Kevin Garnett et Paul Pierce, puis lorsque Joe Tsai était allé chercher James Harden pour épauler Kevin Durant et Kyrie Irving.

« Il y a une différence entre « Je veux gagner » et « Je veux construire une mentalité et une culture de la victoire qui soit durable ». Ce sont deux choses très différentes » poursuit-il. « Si vous voulez juste gagner dès maintenant, vous risquez de ruiner votre avenir en échangeant tous vos atouts… Ce que je veux faire avec les Brooklyn Nets, c’est adopter une approche à plus long terme et construire une culture de la gagne et durable ».

La franchise sera toujours plus grande que son propriétaire

Autre élément important de sa stratégie : s’effacer pour se concentrer sur le public.

« Le fait d’être propriétaire d’une franchise dans une grande ligue sportive américaine est une rareté, car il y en a très peu. Il y a 32 équipes NFL, 30 équipes NBA. C’est tout », avait-il expliqué dans une autre conférence, début mai.« On peut donc finir par se prendre trop au sérieux. Mon premier principe est donc de ne pas se prendre trop au sérieux… Ne devenez pas le visage de la franchise parce qu’il ne s’agit pas de vous. Les fans ne s’intéressent pas à vous. Ils s’intéressent aux joueurs. Ils s’intéressent aux joueurs vedettes. Et la deuxième chose à propos de la possession d’une franchise sportive, c’est pour qui vous travaillez. Vous travaillez pour les fans ! Il faut donc arriver avec cet état d’esprit, surtout quand on possède une franchise importante dans une grande ville, c’est une institution. Il ne s’agit pas de vous. C’est quelque chose de beaucoup plus grand que vous et je me sens comme un garant de l’équipe. Je veux que nos supporters soient fiers. C’est mon état d’esprit. »

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →