NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Kyrie Irving – Anthony Edwards, l’excitant duel de générations !

NBA – Après la qualification contre les Nuggets, Anthony Edwards avait prévenu qu’il avait hâte de défier Kyrie Irving sur une série de playoffs.

Kyrie Irving Anthony EdwardsKyrie Irving a rectifié le tir. Alors que le meneur des Mavs n’avait pas réalisé un match à plus de 22 points en demi-finale de conférence face à Oklahoma City, il en a inscrit 30 dans la victoire des siens (108-105) lors du Game 1 de la finale de conférence Ouest. Dont 24 en première mi-temps. Peut-être qu’il était particulièrement motivé par son duel contre Anthony Edwards.

Dès la fin du Game 7 face aux Nuggets, l’arrière All-Star des Wolves avait prévenu qu’il voulait défier son aîné  : « On va s’éclater !  Mon duel sera face à Kyrie, et on va s’amuser. On verra de quoi je suis capable contre lui. »

Message reçu 5/5 pour Kyrie Irving qui a montré qu’il pouvait encore hausser le ton en finissant la rencontre avec 30 points à 12/23 aux tirs, 5 rebonds et 4 passes décisives. Individuellement et collectivement, l’aîné a dominé le benjamin.

« Je l’ai utilisé comme motivation. Quand j’étais assis à la maison et que je l’ai vu, je me suis dit que c’était juste un signe de respect, » explique Kyrie Irving. « J’étais à la maison avec ma famille, je regardais le Game 7, puis Ant’ a dit : « Je veux Kyrie ». Mais c’est aussi sa mentalité, de n’avoir peur de rien et c’est pourquoi nous adorons Ant’. Je savais aussi quel type de match ça allait être. Le premier match, mais aussi pour le reste de la série. « 

La nouvelle génération veut le pouvoir

Au-delà de la petite phrase, c’est surtout ce duel entre la nouvelle et l’ancienne génération pour régner sur la conférence qui motive sans doute Kyrie Irving. Le champion NBA 2016 retrouve les finales de conférence à 32 ans, et c’est une première depuis qu’il a quitté Cleveland. Au tour précédent, c’est Shai Gilgeous-Alexander qui s’était mis en travers de son chemin, et Dallas a passé l’obstacle avec un Kyrie Irving transformé en « glue guy ».

Cette fois, c’est Anthony Edwards et c’est aussi une superstar en devenir. Avec les Wolves, il vient d’éliminer le champion en titre (Denver) et le MVP de la saison régulière (Nikola Jokic). Anthony Edwards respire la confiance et la joie de jouer. Au tour précédent, l’arrière des Wolves s’est ainsi illustré par une grosse défense sur Jamal Murray et il adore défier les meilleurs.

« J’adore, il n’y a rien de mieux » s’amuse Kyrie Irving à propos du match dans le match avec Anthony Edwards. « Quand Ant était un peu plus jeune, je suis sûr qu’il me regardait. Et lorsqu’il était au lycée, je le regardais jouer. Pour moi, cela fait partie de ces duels excitants que j’ai hâte de jouer. […] Je respecte sa mentalité, de n’avoir peur de rien. C’est pourquoi je l’apprécie comme compétiteur et comme personne. Mais une fois qu’on est sur le terrain, on donnera tout. »

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →