Matchs
NBA hier
Matchs
hier
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Kyrie Irving, le trop-plein d’émotion

NBA – Le retour au premier plan de Kyrie Irving est l’une des très belles histoires de cette saison.

Kyrie IrvingSa fille dans ses bras, Kyrie Irving entre dans le vestiaire sous l’ovation de ses coéquipiers. « Ne faites pas ça les gars, vous allez me faire pleurer ! Ne faites pas ça… » leur demande-t-il. À fleur de peau, le meneur All-Star vit ce parcours en playoffs comme une rédemption. Il y a eu ce passage raté aux Nets, ce bilan affreux après trois mois aux Mavericks, et puis, ce retour au premier plan. Pour ses coéquipiers, ses proches et ses fans qui ne l’ont jamais lâché.

« Je tiens à remercier chacun d’entre vous. Tous vos sacrifices, tout ce que vous faites quand personne ne vous regarde. Je l’apprécie vraiment » a-t-il lancé dans le vestiaire. « Tous les mots d’encouragement viennent de loin… Continuez à rester positifs, le travail n’est pas terminé. Mais nous pouvons vraiment fêter ça ».

Le chemin a été long…

Près de la table de marque, on l’a vu essuyer des larmes, mais aussi enlacer son camp. Une vraie délivrance alors qu’on prenait Mark Cuban pour un fou lorsqu’il était allé le chercher, puis l’avait prolongé l’été dernier.

« C’est le fait de serrer ma famille dans mes bras, puis d’aller serrer d’autres membres de ma famille dans les vestiaires, tout le monde qui se félicitait… » raconte-t-il à propos de cette immense émotion. « J’ai dû improviser un discours et j’ai fait de mon mieux pour ne pas laisser couler quelques larmes, car j’ai l’impression que cela faisait longtemps que je n’avais pas vécu ça. Le fait d’être de retour dans cette position, de retrouver la finale de la conférence [Ouest]. Le chemin a été long. Je suis reconnaissant d’avoir ces gars à mes côtés ».

À Jason Kidd, Kyrie Irving confiera que cette qualification était « la chose la plus difficile de sa vie ».

« Vraiment ? » lui demande son entraîneur. « Mais tu as gagné un titre. C’était facile ? En fait, ce sera une belle histoire à raconter à ses enfants, pour leur dire à quel point c’est difficile de gagner. Rien n’est facile dans la vie. Je lui ai simplement dit de mettre cela sur le même plan que les choses les plus difficiles que vous aurez à endurer… Oui, il est sans doute épuisé. Oui, il a sans doute le sentiment qu’il aurait pu mettre davantage de tirs. Mais il a fait sa part pour aider l’équipe à gagner sur le plan défensif et il a également accepté les prises à deux ».

Le « glue guy » des Mavericks

C’est bien simple, pour Jason Kidd, Kyrie Irving est le « glue guy » des Mavericks sur cette série. « Quand on regarde cette série, il est vrai qu’il n’a pas eu de cartons en attaque, mais il a été le « glue guy » de cette série. Il a fait en sorte que tout le monde reste uni, que tout le monde reste positif. Oui, c’était la chose la plus difficile, mais cela devient de plus en plus difficile. Et c’est ce qui rend les choses plaisantes pour les plus grands joueurs ».

Rappel, Kyrie Irving n’a toujours pas perdu un match quand son équipe peut boucler une série. Cela fait 14 séries !

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →