Summer
league
Summer
league
CHI
MIL22:30
NYK
CHA23:00
BOS
MIA0:30
PHI
DET1:00
TOR
OKC2:30
POR
SAS3:00
DAL
UTH4:30
GSW
PHO5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Avec un immense Paul George (39 points), les Clippers renversent les Cavaliers !

NBA – Menés de 26 points en seconde période, les Clippers ont totalement inversé la tendance contre les Cavaliers (120-118), grâce à un Paul George auteur de 23 de ses 39 points dans le quatrième quart-temps !

Clippers

Au lendemain de leur défaite contre les Lakers, les Cavaliers enchaînaient en back-to-back avec les Clippers voisins. Cette fois-ci, pas de Donovan Mitchell, ce qui « compense » l’absence de Kawhi Leonard en face, et la finalité reste la même, puisqu’ils se sont de nouveau inclinés, à l’issue d’un scénario complètement dingue et marqué de l’empreinte de Paul George !

Un résultat synonyme de 50e victoire de la saison pour Los Angeles, qui consolide accessoirement sa 4e place à l’Ouest, tandis que Cleveland continue de s’enfoncer, se trouvant certes encore à la 5e place de l’Est, mais maintenant sous la menace du 7e.

Les Clippers reviennent de nulle part !

Une rencontre en trois temps. Voilà comment pourrait être résumée cette partie, d’abord équilibrée avec deux attaques en pleine forme (40-39) ; ensuite surdominée par des Cavaliers toujours très chauds au tir et bien aidés par des pertes de balle dont ils ont su tirer profit en transition (94-68) ; finalement renversée par des Clippers enfin adroits, capables de réussir des « stops » et plus précautionneux avec le ballon (120-118).

Quant à Paul George, il a démontré qu’il faisait partie de la classe des grands, en prenant le jeu à son compte quand Los Angeles en avait le plus besoin et, ce, de chaque côté. À l’image de ces dix dernières secondes où il a tué Cleveland en enchaînant : panier à mi-distance (après avoir cassé les chevilles de Evan Mobley…) puis contre sur Darius Garland, afin de préserver l’avantage et donc offrir un succès renversant à son équipe !

Auteur de 23 de ses 39 points (plus 11 rebonds et 7 passes en… 44 minutes !) dans le quatrième quart-temps, Paul George a ainsi été le grand bonhomme de la soirée pour ces Clippers aux deux visages. Des Clippers longtemps giflés par Darius Garland (28 points, 8 passes, 5 rebonds, 5 interceptions), Max Strus (20 points, 9 passes) ou Evan Mobley (20 points), avant de se reprendre presque miraculeusement quand on ne les attendait plus.

CE QU’IL FAUT RETENIR

Cleveland fait cavalier seul… Le back-to-back et l’horaire avancé n’ont pas empêché les Cavs de réussir une entame canon, avec 40 et 40 points dans les deux premiers quart-temps (80-59). Largement en tête, ils ont poussé leur avance jusqu’à 94-68 au milieu du troisième, grâce à une attaque collective de feu. Insolents de réussite, tant dans la peinture que derrière l’arc, et sur jeu rapide ou placé, les Darius Garland, Evan Mobley, Max Strus, Jarrett Allen et autres Caris LeVert ont puni les Clippers à partir du second quart-temps. James Harden les maintenait en vie, mais les pertes de balle les tuaient et les 10-0 puis 16-5 ont fait très mal.

– …puis Los Angeles redresse la barre… À -26 donc, les Clippers ont commencé à (re)trouver des couleurs, sans que l’on ne puisse imaginer qu’ils pourraient le faire ce soir. Insistant notamment à l’intérieur, avec Ivica Zubac, et appuyant aussi à 3-points, avec Norman Powell, alors que l’énergie contagieuse de Russell Westbrook a également fait du bien au jeu californien. De 68-94 à 86-98, les joueurs de Tyronn Lue ont ainsi fait la moitié du chemin et, sans James Harden, laissé sur le banc, ils ont ensuite pu laisser un certain Paul George en rajouter une couche.

– …et Paul George s’occupe de tout. Car ce fameux Paul George a profité de la belle dynamique collective des Clippers pour activer le mode super-héros et initier la deuxième partie du « comeback » angeleno. Alors à 16 points au compteur, il va aligner les paniers de n’importe quelle zone, mais surtout les lancers-francs, pour rattraper le retard et finalement ramener Los Angeles à une possession. En feu, « PG13 » fait la totale à ses défenseurs et il ponctue son chef d’oeuvre de jolis décalages pour Terance Mann et Amir Coffey à 3-points, avant d’envoyer Evan Mobley au sol, planter un tir à mi-distance et contrer Darius Garland. Terminé !

LA Clippers / 120 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
P.J. Tucker 14 0/1 0/1 0/0 1 0 1 1 1 0 0 0 -9 0 1
P. George 44 10/24 3/9 16/16 1 10 11 7 3 1 5 1 +9 39 40
I. Zubac 27 7/10 0/0 0/0 4 7 11 1 1 0 3 0 -10 14 20
J. Harden 26 6/11 4/8 6/6 0 5 5 5 3 0 2 0 -20 22 25
T. Mann 29 6/6 2/2 0/0 0 4 4 3 5 1 2 0 -10 14 20
M. Plumlee 17 3/4 0/0 0/0 1 4 5 2 4 0 1 0 +9 6 11
R. Westbrook 25 3/9 0/2 2/2 2 5 7 6 2 1 2 1 +18 8 15
A. Coffey 28 1/6 1/4 0/0 1 0 1 1 1 1 0 0 +4 3 1
N. Powell 28 5/13 4/9 0/0 1 2 3 0 2 1 0 0 +19 14 10
41/84 14/35 24/24 11 37 48 26 22 5 15 2 120 143
Cleveland / 118 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
E. Mobley 31 8/17 0/2 4/6 1 5 6 4 1 0 1 0 0 20 18
J. Allen 35 6/12 0/0 5/5 2 8 10 1 1 1 1 1 -1 17 23
D. Garland 40 10/22 4/8 4/5 2 3 5 8 1 5 5 0 0 28 28
C. LeVert 37 7/15 3/8 1/1 1 4 5 2 3 1 0 1 0 18 19
M. Strus 39 5/11 4/9 6/6 0 4 4 9 2 1 4 0 +3 20 24
M. Morris Sr. 13 1/1 0/0 0/0 0 1 1 0 3 0 0 0 0 2 3
G. Niang 14 1/5 0/2 0/0 0 2 2 2 2 1 0 0 -5 2 3
I. Okoro 25 4/4 0/0 3/4 1 2 3 0 2 0 0 0 0 11 13
S. Merrill 6 0/1 0/1 0/0 0 0 0 1 1 1 0 0 -7 0 1
42/88 11/30 23/27 7 29 36 27 16 10 11 2 118 132

Comment lire les stats ? Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; O = rebond offensif ; D= rebond défensif ; T = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; +/- = Différentiel de points quand le joueur est sur le terrain ; Pts = Points ; Eval : évaluation du joueur calculée à partir des actions positives – les actions négatives.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités