Summer
league
Summer
league
CHI
MIL22:30
NYK
CHA23:00
BOS
MIA0:30
PHI
DET1:00
TOR
OKC2:30
POR
SAS3:00
DAL
UTH4:30
GSW
PHO5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

À Washington, Victor Wembanyama sauve les Spurs dans le « money-time »

NBA – Sur les terres de Bilal Coulibaly, Victor Wembanyama (24 points, 8 rebonds, 6 contres) s’est montré à la hauteur de son statut en aidant les Spurs à revenir de -12 à cinq minutes de la fin et l’emporter (131-127).

Victor WembanyamaLe duel des cancres entre Washington et San Antonio était particulièrement attendu cette année. La raison ? Les deux pépites « Made in France » de la saison, Bilal Coulibaly et Victor Wembanyama, se retrouvaient pour la première fois sur un parquet NBA, après avoir partagé le même vestiaire pendant un an à Boulogne-Levallois.

Ce duel a tenu ses promesses et Bilal Coulibaly a bien failli contribuer au succès des siens, jusqu’au réveil de Wembanyama qui a tout changé dans le « money-time » (131-127).

Quand Bilal cavale

La première période de « Wemby » avait été assez discrète face à une équipe des Wizards à la menace bien diluée dans le collectif, derrière un Marvin Bagley III sur la lancée de son premier match sous ses nouvelles couleurs. Heureusement, les Spurs pouvaient compter sur ses lieutenants pour assurer le coup. C’est ainsi que le trio Devin VassellJeremy SochanJulian Champagnie a fait le boulot au scoring, quand Victor Wembanyama n’avait que 6 petits points au compteur (72-66).

Ensuite, « Wemby » a fait beaucoup mieux au retour des vestiaires, attaquant le troisième quart-temps avec deux alley-oops, un 3-points et deux lancers-francs pour se remettre en jambes. Washington tenait la distance, grâce à son duo Jordan PooleKyle Kuzma, mais aussi au passage de feu de Bilal Coulibaly, auteur d’un 3-points puis d’un contre sur Victor Wembanyma qui lui a permis de scorer en transition.

Sur leur lancée, les Wizards ont frappé fort d’entrée de quatrième quart-temps, avec encore Bilal Coulibaly à la manoeuvre, sur un délice de layup en contre-attaque et un nouveau 3-points. L’ancien arrière des Mets 92 a enchaîné avec une claquette et une passe décisive, avant de voir Corey Kispert claquer un gros dunk en transition pour conclure un 15-2 (117-106).

A lire >> Les réactions de Bilal Coulibaly et Victor Wembanyama

Alors que le match semblait sur le point de basculer, à +12 en faveur des joueurs de la capitale, Gregg Popovich a eu la bonne idée de relancer Victor Wembanyama… et le résultat ne s’est pas fait attendre ! L’arme fatale des Spurs s’est distinguée à deux reprises près du cercle, avant de scorer à 3-points pour égaliser en un claquement de doigts à 121 partout !

« Wemby » a ensuite aidé à Tre Jones à répondre à son frère Tyus, avec une passe décisive pour le layup de son meneur, avant de permettre à Jeremy Sochan de se retrouver grand ouvert à 3-points, histoire de faire passer San Antonio devant (126-125).

La force de dissuasion de Victor Wembanyama dans la peinture aura fini par boucler le travail, pendant que le duo Jones/Sochan ne tremblait pas sur la ligne. Après un ultime lancer-franc de Devin Vassell, c’est Jeremy Sochan qui s’est offert le contre de la victoire devant Corey Kispert, pour assurer ce précieux succès texan (131-127).

CE QU’IL FAUT RETENIR

Les deux « Frenchies » au rendez-vous de leurs retrouvailles. Victor Wembanyama et Bilal Coulibaly ont répondu aux attentes pour leur première confrontation en NBA. Bilal Coulibaly a sans doute livré son meilleur match de 2024, avec 14 points à 6/9 en 23 minutes, étant le joueur agressif que ses coéquipiers attendent et presque l’un des facteurs X de la rencontre côté Wizards, si son pote Victor Wembanyama n’avait pas changé la donne dans le « money-time ». Les deux joueurs se sont ensuite retrouvés au milieu du parquet après la rencontre, pour échanger quelques mots et leurs maillots devant les caméras. La France qui brille !

Le coup de chaud salvateur de « Wemby ». Le numéro 1 de la Draft 2023 a fait des fins de match endiablées sa spécialité, comme ce fut récemment le cas contre Atlanta. Sauf que, cette fois, son abattage a permis aux Spurs d’inverser la tendance. C’était pourtant loin d’être gagné, à -12 à cinq minutes de la fin, mais les actions décisives de « Wemby » ont finalement changé l’issue de cette partie. Sa ligne de stats a encore de quoi impressionner : 24 points, 8 rebonds, 6 contres et 4 passes décisives, en seulement 27 minutes !

Washington / 127 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
M. Bagley III 36 8/19 1/3 4/4 7 5 12 2 5 1 2 0 -19 21 23
K. Kuzma 29 5/14 0/4 1/1 3 9 12 6 0 1 2 0 -22 11 19
D. Avdija 32 7/11 1/3 1/1 0 7 7 4 2 1 1 0 +8 16 23
T. Jones 28 5/12 1/2 2/2 0 2 2 6 2 1 1 0 -18 13 14
J. Poole 29 7/15 0/3 2/2 0 0 0 2 4 2 1 1 -15 16 12
P. Baldwin Jr. 12 2/3 2/3 1/2 0 2 2 0 4 0 1 1 +15 7 7
C. Kispert 25 4/10 1/6 7/7 0 2 2 2 1 1 2 0 +7 16 13
D. Wright 20 2/5 0/1 2/2 1 3 4 4 0 3 0 1 +16 6 15
L. Shamet 6 3/5 1/2 0/0 1 0 1 1 2 0 0 0 +5 7 7
B. Coulibaly 23 6/9 2/2 0/2 2 2 4 1 1 0 1 1 +3 14 14
49/103 9/29 20/23 14 32 46 28 21 10 11 4 127 147
San Antonio / 131 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
J. Champagnie 23 4/7 3/6 0/0 2 5 7 0 2 0 2 2 -10 11 15
J. Sochan 28 8/11 1/2 6/6 2 2 4 3 4 1 0 2 +27 23 30
V. Wembanyama 28 10/21 2/5 2/4 1 7 8 4 3 0 6 6 +4 24 23
T. Jones 32 4/9 0/3 3/3 3 5 8 12 0 3 1 0 +6 11 28
D. Vassell 34 8/14 4/6 1/3 0 5 5 5 1 1 4 0 +23 21 20
Z. Collins 20 4/9 0/1 0/0 1 2 3 3 2 0 1 0 0 8 8
D. McDermott 10 1/2 1/2 0/0 0 0 0 1 2 0 0 0 -17 3 3
C. Osman 17 1/3 1/3 0/0 0 3 3 4 1 0 0 0 -18 3 8
K. Johnson 28 7/15 0/3 5/7 4 5 9 2 2 0 1 0 +5 19 19
M. Branham 4 1/1 0/0 0/0 0 1 1 1 1 0 1 0 0 2 3
B. Wesley 15 3/4 0/0 0/0 1 0 1 3 1 1 1 0 0 6 9
51/96 12/31 17/23 14 35 49 38 19 6 17 10 131 166

Comment lire les stats ? Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; O = rebond offensif ; D= rebond défensif ; T = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; +/- = Différentiel de points quand le joueur est sur le terrain ; Pts = Points ; Eval : évaluation du joueur calculée à partir des actions positives – les actions négatives.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités