Summer
league
Summer
league
CHI
MIL22:30
NYK
CHA23:00
BOS
MIA0:30
PHI
DET1:00
TOR
OKC2:30
POR
SAS3:00
DAL
UTH4:30
GSW
PHO5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Wolves ont agacé leur coach

NBA – Les Wolves ont galéré pour repousser les Pistons, et comme Rudy Gobert, Chris Finch n’est pas satisfait de cette prestation.

Chris Finch (Wolves)Contrairement à la saison passée, les Wolves ne perdent plus contre les équipes mal classées, et cette nuit, ils sont allés gagner à Detroit (124-117). Mais comme le score l’indique, cela n’a pas été facile, et Chris Finch n’a pas du tout apprécié la première mi-temps. Et plus particulièrement le premier quart-temps, perdu 40-39.

« Nous avons été un peu plus sérieux en deuxième mi-temps, mais je n’ai vraiment pas aimé notre manque de sérieux en première mi-temps », a réagi le coach des Wolves. « Je ne suis pas très satisfait de notre performance ce soir, mais nous avons fait ce qu’il fallait pour remporter la victoire. Au final, c’est ce qui compte, mais ce n’est pas le niveau de jeu que nous espérions. »

Ce que n’a pas apprécié Chris Finch, c’est que ses joueurs se laissent tenter par du « hourra basket ». « C’était ridicule… On s’échangeait les paniers, et quand on rentre là-dedans, tout le monde pense que ça va être trop facile. »

De la suffisance ?

Mêmes regrets chez Rudy Gobert, auteur de 19 points et 16 rebonds. « Nous avons pris un départ poussif et nous ne sommes pas satisfaits de notre manière de jouer en première mi-temps. Nous avons ensuite fait du bon travail pour améliorer les choses tout au long du match. Mais nous avons encaissé 40 points dans le premier quart-temps et 117 au final, et on se doit de faire mieux ».

Grâce à un 16-2 à cheval sur les 3e et 4e derniers quart-temps, les Wolves pensaient s’être mis à l’abri. À dix minutes de la fin, les coéquipiers de Rudy Gobert comptaient 17 points d’avance (109-92). Mais là encore, ils vont retomber dans leurs travers et les Pistons vont revenir à -6 à quatre minutes de la fin.

Booster des Wolves au début du 4e quart-temps, Nickeil Alexander-Walker assure pourtant que les Wolves n’avaient pas pris les Pistons de haut. « Le match restait serré, ce qui leur donnait de la confiance et alimentait leur feu. Personnellement, j’ai essayé de passer à la vitesse supérieure… Je ne dirais pas que nous avons négligé qui que ce soit, mais je pense qu’en termes d’effort et d’approche du match, nous devons simplement faire mieux. »

Comme les Nuggets et le Thunder avaient perdu la veille, les Wolves (29 victoires pour 11 défaites) creusent un petit écart en tête de la conférence Ouest.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités