Summer
league
Summer
league
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Dennis Schröder : « Les 20 prochains matchs vont être cruciaux »

NBA – Alors que la saison des Raptors commence déjà à prendre une tournure inquiétante, le meneur allemand a bien conscience que les deux prochains mois, avant la « trade deadline », vont définir la suite de la campagne de son équipe.

Un peu plus d’un mois après le début de la saison, les Raptors sont… exactement ce qu’on pensait qu’ils seraient. À savoir une équipe du milieu de tableau, dont la défense, plutôt solide (14e sur 30), ne peut cependant pas cacher les maux profonds dont souffre l’attaque (24e sur 30, et 28e sur 30 au pourcentage de réussite à 3-points).

Après 22 matchs, le club de Toronto pointe à la 11e place de l’Est avec 9 victoires et 13 défaites, et semble déjà plafonner, avec un effectif limité et une faible marge de manœuvre. Alors forcément, l’étau commence déjà à se resserrer pour ce groupe, qui à partir de maintenant joue gros à chaque match, à deux mois de la « trade deadline ».

« Je pense que les 20 prochains matchs vont définir qui nous sommes, en tant qu’équipe », assure d’ailleurs Dennis Schröder, le seul joueur des Raptors qui a explicitement évoqué cette réalité. « On a joué 20 matchs. Il en reste 20 autres avant la moitié de la saison. Les 20 prochains matchs vont être cruciaux pour cette organisation. Tout le monde doit jouer avec un sentiment d’urgence. Nous sommes capables de battre les bonnes équipes. »

Dennis Schröder, sacrifié pour tenter de sauver la saison ?

Le meneur allemand dit vrai, puisque les Raptors ont battu cette saison les Wolves, les Bucks, les Mavericks ou encore les Suns. Mais ils ont aussi perdu contre les Bulls, les Blazers et les Hornets, et n’ont pas réussi à inquiéter des candidats aux playoffs dans la Conférence Est, comme le Magic, les Nets, les Knicks, les Cavaliers et le Heat.

En somme, les joueurs de Toronto sont capables de littéralement tout : perdre contre une équipe du bas de tableau un soir, puis battre un prétendant au titre un autre avant de prendre une raclée contre un concurrent au « play-in » / playoffs. Un symbole de cette équipe qui navigue en zone grise, sans savoir de quoi l’avenir immédiat est fait.

Sauf dans l’esprit de Darko Rajakovic, l’entraineur des Raptors, qui semble se résoudre à l’inévitable : changer prochainement le cinq majeur pour tenter d’insuffler une nouvelle dynamique au sein de son vestiaire.

« Il va arriver un moment où il sera nécessaire d’agir », reconnait en effet le coach serbe, alors que le cinq majeur des Raptors est avant-dernier de la ligue à l’évaluation offensive (105.8 points marqués sur 100 possessions !). « Je continue de croire en notre [cinq majeur]. Même si les cinq derniers matchs n’ont pas donné satisfaction. Ces cinq joueurs, mais plus largement l’équipe, vont progresser. Et doivent progresser. »

Au jeu des éliminations, c’est en tout cas Dennis Schröder qui semble par défaut condamné à être la victime collatérale. Par leur volume de jeu offensif et leur « playmaking », Scottie Barnes et Pascal Siakam sont en effet intouchables. Tout comme Jakob Poeltl, trop précieux par sa verticalité en défense et sa présence au rebond pour quitter le cinq majeur. Même chose pour OG Anunoby, l’atout « 3-and-D » de ce cinq majeur…

Ne pas isoler Scottie Barnes, le casse-tête de Darko Rajakovic

« Nous avons besoin d’un certain niveau de création à tout moment du match. Des joueurs capables de jouer sur des phases de ‘pick-and-roll’ et d’en tirer profit », poursuit Darko Rajakovic. « Nous sommes constamment en quête de progrès, en tant que groupe. Et c’est possible si tous les joueurs élèvent leur niveau de jeu. »

En somme, la seule option concrète qui s’offre actuellement au staff des Raptors semble d’échanger Dennis Schröder et Gary Trent Jr, dont le tir extérieur rééquilibrerait l’attaque dans le cinq majeur. Ainsi, le meneur allemand prendrait les rênes du banc, tandis que Scottie Barnes et Pascal Siakam prendraient les rênes du « playmaking » du cinq majeur. Même si, et Darko Rajakovic en a bien conscience, cela ouvrirait une nouvelle faille puisque les deux ailiers seraient alors sous constante pression des défenses adverses tous les soirs.

« Nous avons besoin d’un meneur pour enlever la pression des épaules de [Scottie Barnes], pour remonter le ballon », conclut le coach de Toronto, qui ne sépare en effet que très rarement la paire Dennis Schröder – Scottie Barnes sur le terrain. « Si Scottie est le seul créateur sur le terrain, les équipes vont facilement défendre contre nous, en nous mettant la pression tout terrain, en l’épuisant. »

Le casse-tête de Darko Rajakovic ne fait, de toute évidence, que commencer…

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Pascal Siakam 39 34.7 52.2 31.7 75.8 1.4 4.9 6.3 4.9 2.1 0.8 0.3 2.2 22.2
R.j. Barrett 32 33.5 55.3 39.2 62.9 1.1 5.3 6.4 4.1 2.5 0.6 0.4 2.6 21.8
Scottie Barnes 60 34.9 47.5 34.1 78.1 2.4 5.9 8.2 6.1 2.8 1.3 1.5 2.0 19.9
Immanuel Quickley 38 33.3 42.2 39.5 84.1 0.3 4.5 4.8 6.8 1.8 0.9 0.2 2.0 18.6
Og Anunoby 27 33.3 48.9 37.4 71.7 0.9 3.0 3.9 2.7 1.6 1.0 0.5 2.3 15.1
Gary Trent, Jr. 71 28.1 42.6 39.3 77.1 0.4 2.3 2.6 1.7 0.7 1.1 0.1 1.4 13.7
Dennis Schroder 51 30.6 44.2 35.0 85.2 0.4 2.3 2.7 6.1 1.6 0.9 0.2 2.1 13.7
Kelly Olynyk 28 26.4 54.8 33.8 82.4 1.6 4.0 5.6 4.6 2.5 1.3 0.6 3.5 12.7
Jakob Poeltl 50 26.4 65.6 0.0 55.1 2.9 5.7 8.6 2.5 1.5 0.7 1.5 3.0 11.1
Bruce Brown, Jr. 34 26.0 48.1 31.7 83.3 0.8 3.0 3.8 2.7 1.3 0.7 0.3 2.0 9.6
Gradey Dick 60 21.1 42.5 36.5 86.3 0.5 1.8 2.2 1.1 0.8 0.6 0.0 1.5 8.5
Jordan Nwora 34 15.6 46.5 34.7 83.3 0.6 2.8 3.4 1.3 1.2 0.6 0.4 0.9 7.9
Precious Achiuwa 25 17.5 45.9 27.7 57.1 2.0 3.4 5.4 1.8 1.2 0.6 0.5 1.6 7.7
Javon Freeman-liberty 22 18.3 44.4 23.8 91.7 0.7 2.5 3.2 1.8 1.1 0.5 0.2 1.3 7.0
Jahmi'us Ramsey 7 17.3 43.9 27.3 83.3 0.6 2.6 3.1 1.1 1.0 1.0 0.0 1.4 6.7
Ochai Agbaji 27 23.6 39.1 21.7 61.1 1.4 1.9 3.3 1.3 1.1 0.7 0.6 1.9 6.7
Chris Boucher 50 14.1 50.7 33.0 77.2 1.2 2.9 4.1 0.5 0.6 0.3 0.5 1.4 6.4
Malachi Flynn 31 15.3 40.9 35.0 77.3 0.4 1.7 2.1 2.4 1.1 0.6 0.2 1.4 5.1
Kobi Simmons 4 16.9 42.9 25.0 0.0 0.3 1.5 1.8 3.0 0.3 1.5 0.5 1.3 5.0
Thaddeus Young 23 15.2 62.1 16.7 41.7 1.3 2.0 3.3 2.2 0.5 0.8 0.1 1.7 5.0
Jontay Porter 26 13.8 38.5 33.3 83.3 1.0 2.2 3.2 2.3 0.8 0.8 0.8 1.3 4.4
Jalen Mcdaniels 50 10.8 34.4 16.9 73.0 0.4 1.2 1.6 0.7 0.6 0.4 0.1 1.0 3.4
Garrett Temple 27 10.7 37.2 30.0 81.8 0.7 1.0 1.7 1.0 0.5 0.4 0.1 1.0 3.3
D.j. Carton 4 8.9 37.5 25.0 80.0 0.5 0.5 1.0 0.8 0.3 0.3 0.0 0.8 2.8
Malik Williams 7 15.2 26.5 20.0 0.0 2.1 3.3 5.4 0.3 0.4 0.4 0.6 2.1 2.7
Otto Porter 15 11.6 42.4 34.8 100.0 0.4 1.5 1.9 0.5 0.1 0.3 0.3 1.3 2.6
Mouhamadou Gueye 11 10.9 28.9 0.0 44.4 1.1 1.0 2.1 0.5 1.1 0.3 1.6 1.4 2.4
Markquis Nowell 1 3.5 0.0 0.0 100.0 2.0 0.0 2.0 2.0 0.0 1.0 0.0 0.0 2.0
Ron Harper 1 3.7 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 1.0 0.0 0.0 0.0 2.0 0.0
Kira Lewis, Jr. 1 1.6 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 1.0 0.0

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités