Summer
league
Summer
league
MIA120
MEM118
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

La future salle des Sixers continue de faire débat parmi les habitants

NBA – Des habitants du quartier de Washington Square West se mobilisent contre le projet de construction.

Sixers« L’idée semblait géniale au départ : ‘Pourquoi ne pas l’avoir à proximité ?’ (Mais) plus on en apprend, plus cela semble être une mauvaise idée. » Comme d’autres habitants de Philadelphie, David Kurkowski, président de l’association citoyenne de Washington Square, est opposé à la construction de la nouvelle salle des Sixers.

Annoncée en grande pompe il y a un an, cette future enceinte doit coûter environ 1.5 milliard de dollars et sortir de terre en 2031. Mais les obstacles se multiplient depuis des mois. À commencer par l’opposition de la population sur place, et plus précisément des habitants de Chinatown et ceux de Washington Square, des quartiers proches, respectivement au nord et au sud, des futurs travaux.

Frustrés par l’absence de positionnement de l’association civique locale, des habitants de « Wash West » ont formé un nouveau groupe, « No Arena Washington Square West ». La nouvelle entité a recueilli environ 700 signatures sur des pétitions physiques et en ligne. Circulation, stationnement ou encore détritus, découlant d’une affluence accrue dans le secteur, comptent parmi les inquiétudes exprimées.

« D’une certaine façon, on devrait être très reconnaissants aux Sixers de faire cela. Parce que sinon, qu’est-ce qu’on a là ? Un centre commercial en difficulté où il ne se passe pas grand-chose et qui n’est pas très prometteur pour l’avenir », leur répond Casey Kuklick, un autre habitant du quartier, interrogé par le Philadelphia Inquirer, qui voit d’abord dans ce projet un moyen de dynamiser la zone.

Un projet favorable aux entreprises ?

« Les villes sont censées être des lieux vivants, bondés, animés et bruyants. Un stade va apporter cela au quartier et à la ville. C’est une bonne chose », poursuit ce membre du conseil d’administration de l’association civique du quartier, alors que des sondages au sein de Chinatown ont fait part d’une opposition au projet pouvant grimper jusqu’à 90%.

Même optimisme côté Sixers qui affirment que la salle de 18 500 places ne ferait qu’améliorer son environnement, en attirant les consommateurs, en encourageant le développement des entreprises et la circulation piétonne. « J’ai parlé à des habitants du quartier qui sont ravis de l’augmentation de cette circulation et de la façon dont cela pourrait soutenir les entreprises locales », rapporte David Gould, un responsable de Harris Blitzer Sports & Entertainment, propriétaire de la franchise.

On comprendra que la bataille continue de faire rage autant en coulisses, entre milliardaires, que sur le terrain, au sein de la population. Un long « process » semble donc attendre cette nouvelle salle.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités