Summer
league
Summer
league
PHO115
MIL90
BOS69
DAL76
CHI
ATL0:00
DET
NYK1:00
SAS
PHI2:30
MIA
TOR3:00
OKC
GSW4:30
CHA
POR5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Menés de 22 points, les Raptors renversent Victor Wembanyama et les Spurs en prolongation

NBA – Menés presque tout le match, les Raptors ont arraché la victoire chez les Spurs après prolongation (123-116). Victor Wembanyama termine avec 20 points, 9 rebonds et 5 contres.

Victor WembanyamaTrois jours après le premier carton de sa jeune carrière à Phoenix (38 points, 10 rebonds), Victor Wembanyama est de retour aux affaires, dans le Texas mais sans Devin Vassell (aine), à l’occasion de la réception des Raptors.

Un match que les Spurs prennent par le bon bout, dans le sillage de l’inévitable « Wemby » évidemment (9 points, 4 rebonds, 2 contres), dissuasif en défense et tranchant en attaque face aux défenseurs canadiens polyvalents. L’adresse et la propreté balle en main ne sont pas vraiment de mise de part et d’autre, mais la franchise texane fait le boulot, s’appuyant notamment sur une belle agressivité dans la raquette et sur un public déjà bouillant pour les encourager (26-22).

L’épouvantail Wembanyama

L’avance ne cesse de grimper au fil des minutes, tant San Antonio récite ses gammes collectivement, entre les pénétrations de Keldon Johnson ou les paniers primés de Doug McDermott. En pleine déroute offensive, Toronto peut presque remercier ses adversaires de ne pas prendre bien soin du ballon, tant les deux équipes ne boxent pas dans la même catégorie. Heureusement que OG Anunoby apporte un peu de réussite extérieure pour maintenir l’écart sous les vingt (54-35).

La mi-temps fait du bien aux Raptors, plus efficaces et inspirés en attaque à l’image de Jakob Poeltl ou Dennis Schröder. Sauf que les Spurs ne tremblent pas et conservent leur avance, bien aidés par la connexion Malaki Branham – Zach Collins cette fois-ci, ou l’énergie de Tre Jones en sortie de banc. De quoi permettre aux hommes de Gregg Popovich de garder leur bel avantage d’une quinzaine de points (86-71).

Malgré Keldon Johnson, la tentative de rapproché de Toronto porte finalement ses fruits, puisque les joueurs de Darko Rajakovic reviennent lentement, mais sûrement, à une possession, sous l’impulsion de leur adresse de loin et de Gary Trent Jr. ou surtout Scottie Barnes. Le duel entre Johnson et Barnes continue de plus belle dans le « money time » et, à 38 secondes de la fin, le Rookie de l’année 2021 égalise, avant que l’ailier de San Antonio ne lui réponde par un 2/2 aux lancers-francs. Moment choisi par OG Anunoby pour égaliser de nouveau, à 1 seconde de la fin, après le rebond mal sécurisé de Victor Wembanyama : « overtime » !

Une prolongation finalement maîtrisée par les Raptors, toujours en réussite à 3-points et imposants dans la peinture, en réponse aux paniers de Victor Wembanyama, qui prend encore sans hésiter ses responsabilités dans les moments chauds. Une défaite cruelle pour les Spurs, en tête quasiment toute la rencontre, mais qui leur servira à coup sûr de leçon (123-116).

CE QU’IL FAUT RETENIR

Un match complet mais une défaite frustrante pour Victor Wembanyama. Défensivement impressionnant, grâce à sa capacité de dissuasion, « Wemby » a surtout brillé de ce côté du parquet. Il n’en a pas non plus oublié de se rendre précieux en attaque, notamment pour lancer les Spurs en première mi-temps, même s’il s’est quelque peu effacé après la pause. On apprécie, cependant, sa faculté à répondre présent quand son équipe a besoin de paniers dans les moments-clés, comme en prolongation. Même si, à l’arrivée, le Français doit s’incliner malgré une avance montée jusqu’à… 22 points pour San Antonio.

TOP/FLOP

Scottie Barnes. Limité à seulement 3 points à la pause, le Rookie de l’année 2021 en a planté… 27 en seconde période, pour relancer totalement le match à un moment où les Spurs le contrôlaient parfaitement, avec une bonne dizaine d’unités d’avance. Bien aidé par les percussions de Dennis Schröder et l’adresse d’OG Anunoby, sans oublier le travail de Jakob Poeltl sous le cercle, Barnes (30 points, 11 rebonds, 6 passes, 3 interceptions et 3 contres !) confirme là son joli début de saison.

⛔️ Jeremy Sochan. L’expérience à la mène du Polonais reste délicate et on l’a encore vu en difficulté durant la majeure partie de la soirée, alors que l’on sent ces Spurs clairement plus à l’aise quand ils sont orchestrés par Tre Jones. À voir si Gregg Popovich décidera, à terme, de modifier son cinq de départ pour s’appuyer sur ce qui fonctionne le mieux offensivement…

San Antonio / 116 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
Z. Collins 38 8/17 1/6 4/6 2 9 11 5 3 0 1 1 -6 21 26
J. Sochan 29 2/8 0/1 0/0 1 3 4 5 1 3 3 0 -7 4 7
K. Johnson 38 11/18 2/4 2/2 1 5 6 3 1 2 0 0 -17 26 30
V. Wembanyama 38 7/16 2/7 4/5 2 7 9 4 1 1 2 5 -16 20 27
M. Branham 25 8/9 0/0 0/0 1 5 6 2 4 0 1 0 +2 16 22
J. Champagnie 7 1/3 0/2 0/0 0 0 0 0 0 1 1 0 -1 2 0
D. McDermott 24 4/8 4/8 0/0 0 1 1 2 2 0 2 0 0 12 9
C. Osman 26 3/6 1/2 0/0 0 4 4 3 4 0 2 0 +9 7 9
C. Bassey 9 1/1 0/0 0/0 1 1 2 0 1 0 1 0 +8 2 3
T. Jones 32 3/11 0/2 0/0 1 2 3 6 4 0 3 0 -7 6 4
48/97 10/32 10/13 9 37 46 30 21 7 16 6 116 137
Toronto / 123 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
P. Siakam 36 2/12 1/4 3/3 0 6 6 5 3 1 3 0 +7 8 7
O.G. Anunoby 38 8/16 7/13 1/4 2 5 7 4 3 1 1 0 +8 24 24
S. Barnes 42 9/20 5/10 7/11 4 7 11 6 1 3 3 3 +14 30 35
J. Poeltl 29 8/10 0/0 0/2 3 7 10 0 2 3 1 1 -5 16 25
D. Schroder 38 10/19 1/8 3/4 2 1 3 6 1 2 2 1 +1 24 24
J. McDaniels 5 0/3 0/1 0/0 0 1 1 0 0 0 1 0 -4 0 -3
O. Porter Jr. 19 2/4 2/4 0/0 0 4 4 0 2 0 0 1 +9 6 9
M. Flynn 15 1/3 1/2 2/2 1 2 3 4 1 0 0 1 +6 5 11
G. Trent Jr. 29 4/8 2/4 0/0 0 0 0 0 1 1 2 0 -1 10 5
G. Dick 14 0/2 0/2 0/0 1 2 3 4 1 0 1 0 0 0 4
44/97 19/48 16/26 13 35 48 29 15 11 14 7 123 141

Comment lire les stats ? Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; O = rebond offensif ; D= rebond défensif ; T = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; +/- = Différentiel de points quand le joueur est sur le terrain ; Pts = Points ; Eval : évaluation du joueur calculée à partir des actions positives – les actions négatives.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités