Summer
league
Summer
league
CHI96
MIL89
NYK90
CHA94
BOS37
MIA36
PHI
DET1:00
TOR
OKC2:30
POR
SAS3:00
DAL
UTH4:30
GSW
PHO5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Keldon Johnson et Victor Wembanyama permettent aux Spurs de braquer Phoenix !

NBA – Avec un Victor Wembanyama à 18 points, 8 rebonds et 4 contres et une interception décisive de Keldon Johnson, les Spurs n’auront mené qu’une fois, pendant deux secondes, pour s’imposer chez les Suns (115-114) !

Victor WembanyamaSoirée spéciale pour Victor Wembanyama qui, dans l’Arizona, affrontait pour la première fois Kevin Durant, l’une de ses idoles et un joueur dont il s’est beaucoup inspiré. Pas un cadeau pour autant, quand on sait que, même sans Devin Booker ni Bradley Beal, « KD » et les Suns ont corrigé le Jazz, alors que les Spurs sortent d’une fessée chez les Clippers…

L’entame de match est justement à l’avantage de Phoenix qui, porté par Kevin Durant et Eric Gordon, exploite la faiblesse de San Antonio en défense, notamment à l’intérieur. Les Texans tentent d’en faire de même de l’autre côté, mais leur talent offensif n’est pas similaire et ils accumulent les ratés ainsi que les balles perdues, à l’image de Victor Wembanyama. L’écart grimpe très vite à une dizaine de points (27-18) et les hommes de Frank Vogel séduisent collectivement.

Sans Kevin Durant, les « role players » des Suns appuient sur l’accélérateur dans le deuxième quart-temps. Eric Gordon sonne la charge et les Spurs craquent, malgré quelques 3-points pour embellir la note. Leur attaque est totalement désordonnée, c’est tout sauf agréable à regarder et cela ne va pas en s’arrangeant avec le temps.

Il y a toutefois du mieux en fin de mi-temps, avec un peu plus d’adresse et moins de déchet ballon en main. Sauf que cela reste compliqué en défense et « KD » mais surtout Grayson Allen en profitent (63-45).

Quant à Victor Wembanyama, il se distingue enfin avec… un énorme poster sur Drew Eubanks pour conclure cette première période !!! Son premier panier de la partie, et quel panier, alors qu’il venait lui-même de se faire « postérizer » par Kevin Durant !

Après la pause, l’écart se stabilise à mesure que Grayson Allen, Eric Gordon ou Josh Okogie alimentent le scoring pour Phoenix. Keldon Johnson et Zach Collins tentent bien de réduire l’écart pour San Antonio, sous la barre des 10 points, ce qui oblige les hommes de Frank Vogel à remettre un coup de collier depuis la ligne des 3-points, avec notamment Yuta Watanabe. Cela suffit à reprendre –un peu– le large à douze minutes de la fin (95-82).

Sous l’impulsion de Victor Wembanyama, qui se démène en attaque, les Spurs reprennent vie et réduisent peu à peu l’écart pour n’être plus qu’à une petite possession dans le « money time » ! Jusuf Nurkic et Kevin Durant doivent s’employer pour repousser la jeunesse texane, emmenée par Devin Vassell et Keldon Johnson pendant que « Wemby » prend place sur le banc. De retour, le Français ramène son équipe au contact puis, dans les dernières secondes, Kevin Durant se fait avoir par Keldon Johnson, qui lui chipe le ballon pour donner l’avantage aux Texans ! Avantage définitif (115-114), car « KD » est en échec sur l’ultime possession !

CE QU’IL FAUT RETENIR

Un poster pour réveiller Victor Wembanyama. Encore une fois, « Wemby » s’est montré en délicatesse avec son shoot et avec le ballon pendant une bonne mi-temps. C’est alors que son poster terrible sur Drew Eubanks l’a transformé, car il a ensuite affiché un visage plus conquérant et séduisant en seconde période. Au point de conclure sur une excellente note dans le dernier acte, avec son apport offensif bienvenu et salvateur pour aider au « comeback » de folie des Spurs ! Tout n’est pas parfait, mais il arrive déjà à se montrer décisif pour cette équipe quand les choses tournent en sa faveur et qu’il se fait agressif vers le panier…

TOPS/FLOPS

Keldon Johnson. Auteur du panier de la gagne à la dernière seconde, en arrachant le ballon des mains de Kevin Durant, l’ailier a été le leader offensif des Spurs toute la soirée, et tout en propreté. D’abord esseulé, il a pu compter sur le soutien de Zach Collins, Devin Vassell puis Victor Wembanyama pour voir son équipe braquer les Suns dans le dernier quart-temps !

⛔️ Le craquage de Phoenix. Confortablement installés en tête durant trois quarts-temps, les Suns se sont totalement effondrés dans le quatrième (33-19), devant les assauts répétés de Victor Wembanyama, Devin Vassell, Keldon Johnson, Zach Collins ou encore Tre Jones. En échec de loin, assommés dans la peinture et incapables de contrôler leurs pertes de balle, les joueurs de Frank Vogel ont gâché tout ce qu’ils avaient construit.

Phoenix / 114 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
K. Durant 37 12/19 1/3 1/2 0 2 2 7 0 2 5 0 +3 26 24
J. Okogie 30 3/10 1/4 4/5 1 1 2 2 1 0 2 2 -3 11 7
J. Nurkic 30 4/10 2/5 2/2 0 12 12 4 4 1 0 2 -8 12 25
E. Gordon 36 8/14 4/9 0/0 0 2 2 6 1 0 4 0 +8 20 18
G. Allen 37 5/9 5/7 4/4 1 6 7 3 2 0 2 1 -12 19 24
D. Eubanks 17 1/3 0/0 1/2 1 8 9 4 1 1 2 2 +13 3 14
Y. Watanabe 19 4/8 3/7 0/0 1 2 3 2 1 1 2 0 -6 11 11
N. Little 18 2/3 2/2 0/0 0 2 2 1 5 2 1 0 +2 6 9
J. Goodwin 15 3/7 0/2 0/0 2 2 4 0 3 1 1 0 -2 6 6
42/83 18/39 12/15 6 37 43 29 18 8 19 7 114 138
San Antonio / 115 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
Z. Collins 27 6/11 1/3 1/1 1 4 5 4 3 1 2 3 +8 14 20
J. Sochan 30 3/8 0/1 2/3 1 6 7 5 5 0 0 0 -7 8 14
K. Johnson 33 10/20 4/9 3/4 1 2 3 4 1 2 0 0 +1 27 25
V. Wembanyama 28 6/12 2/6 4/5 3 5 8 1 3 0 5 4 -3 18 19
D. Vassell 36 7/17 3/8 1/2 1 5 6 5 0 3 3 0 -1 18 18
J. Champagnie 3 0/1 0/1 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 -1 0 -1
D. McDermott 15 2/3 2/2 0/0 0 1 1 1 1 1 0 0 0 6 8
C. Osman 19 4/7 1/2 0/1 0 2 2 1 0 1 0 0 +6 9 9
C. Bassey 15 1/2 0/0 0/0 1 2 3 1 4 0 1 1 -13 2 5
T. Jones 24 3/4 0/1 4/4 0 2 2 3 0 1 0 1 +13 10 16
M. Branham 9 1/7 1/4 0/0 0 0 0 0 0 1 1 0 +2 3 -3
43/92 14/37 15/20 8 29 37 25 17 10 12 9 115 130

Comment lire les stats ? Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; O = rebond offensif ; D= rebond défensif ; T = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; +/- = Différentiel de points quand le joueur est sur le terrain ; Pts = Points ; Eval : évaluation du joueur calculée à partir des actions positives – les actions négatives.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités