NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
DAL
MIN2:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Découverte | Tidjane Salaun, la dernière pépite du Cholet Basket

Draft – Il a encore un peu de temps avant de viser la Draft NBA, mais Tidjane Salaun a déjà commencé à poser de sérieux jalons dans sa jeune carrière.

Tijdane SalaunChoisi pour participer au 7e camp « Basketball Without Borders » pendant le weekend étoilé de Salt Lake City, Tidjane Salaun (17 ans, 2m03) a fait belle impression. Dans sa dynamique du tournoi Euroleague la semaine précédente à Patras…

Sélectionné pour le match des meilleurs jeunes qui vient clôturer le camp, il a ainsi fait étalage de sa polyvalence et de sa technique dans l’Utah. À point nommé face aux scouts NBA et Euroleague qui squattent inéluctablement cette rencontre de futurs prospects.

« Ma grande force est mon tir extérieur. Je ne doute jamais. Il faut toujours garder confiance en son tir (…) J’ai eu pas mal de scouts NBA qui sont venus me voir pour me dire qu’ils parlaient de moi. C’est positif pour la suite », expliquait récemment Tidjane Salaun au micro de Pro Insight. « Cette année, je vais passer le bac et finir le lycée. Mon objectif est de passer pro après. Je vais engager un entraîneur personnel et je veux travailler dur. Je vais finir cette saison et on verra où je jouerai l’année prochaine, soit en pro [en France] ou soit ailleurs à l’étranger. » 

En nette progression sur son tir extérieur, l’ailier choletais aux allures de Kevin Durant a tout simplement confirmé, outre-Atlantique, sa montée en puissance avérée après son double-double (31 points et 11 rebonds) pour mener Cholet à la troisième place du tournoi « Next Generation » (moins de 18 ans) de l’Euroleague à Patras.

« En premier je pense qu’il y a d’abord des regrets », détaillait le jeune joueur chez nos confrères de Ouest-France. « Mon but ultime c’était de tout gagner. Je voulais que l’équipe termine première et on est passé vraiment tout près. On perd d’un rien contre Badalone (57-60) et sur la fin on est tout proche d’égaliser voire de gagner. Mais ce qu’on a fait avec Cholet, c’est un exploit. Je suis très fier que l’équipe ait réussi à remporter ses premières victoires et d’avoir terminé dans le meilleur cinq de la compétition. »

Le titre en Espoirs avant de passer pro

En effet logiquement élu dans le meilleur cinq de la compétition, Tidjane Salaun a tourné à plus de 20 points et 7 rebonds de moyenne, à un intéressant 41% de réussite à 3-points. Maintenant, son regard se tourne vers le titre chez les Espoirs, une tradition à Cholet, vainqueur des deux dernières éditions (avant le Covid) en 2018 et 2019. Et restant sur trois sacres consécutifs au Trophée du Futur.

Actuellement premier à 18 victoires en 20 matchs, Cholet Basket fait figure de favori. Alors que Tidjane Salaun n’y joue pour l’instant qu’un rôle de deuxième lame pour sa deuxième saison (13 points, 6 rebonds de moyenne)…

« À travers la performance de l’équipe, je voulais prouver et montrer qui j’étais. J’avais cet objectif en tête. Je pense que je peux faire mieux, j’ai manqué d’adresse contre Badalone et ça aurait permis d’aider l’équipe. Cela fait partie du jeu. Je suis monté en puissance au fur et à mesure. J’étais tout le temps à fond, j’ai essayé de montrer mon leadership et d’incarner au mieux les valeurs de Cholet Basket. »

Avant de commencer le basket à 7 ans, en suivant sa soeur Janelle qui évolue désormais à Villeneuve d’Ascq, le jeune Tidjane s’était d’abord essayé au judo et au football. Passé à la balle orange après des débuts à Orly (puis Arcueil, puis Charenton avant d’intégrer l’INSEP puis Cholet), il est désormais très bien entouré.

Il reçoit les conseils avisés de « Yoan (Makoundou), Nathan (De Sousa) et d’autres que je connais comme Armel Traoré qui était à l’INSEP ». De quoi aborder sereinement le passage dans le monde professionnel donc.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités