Matchs
NBA hier
Matchs
hier
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Ismaël Kamagate espère faire le grand saut l’été prochain

NBA – Drafté l’été passé, Ismaël Kamagate a prolongé son séjour parisien d’un an. Mais il compte bien rallier les Rocheuses pour la rentrée prochaine.

Tout récent international depuis la dernière fenêtre de qualifications pour le Mondial, Ismaël Kamagate (21 ans, 2m11) réalise un début de saison plus que solide au sein du Paris Basket qui, lui aussi, retrouve un bilan de victoires ragaillardi ces dernières semaines, avec quatre victoires en cinq matchs (après cinq défaites pour démarrer l’année).

Avec 11 points et 9 rebonds de moyenne en championnat de France, dont une dernière sortie à 19 points, 7 rebonds et 3 contres pour 27 d’évaluation ce weekend pour battre Le Portel, Ismaël Kamagate a semble-t-il trouvé son rythme de croisière après un début de saison chaotique. Sur ses cinq dernières sorties, il affiche 22.6 d’évaluation.

Après avoir déjà goûté rapidement au jeu américain durant la dernière ligue d’été de Las Vegas (pour 5 points, 5 rebonds et plus d’un contre de moyenne en cinq matchs), le jeune pivot drafté par les Pistons, avant d’être envoyé aux Nuggets, compte bien retrouver la Grande Ligue à court terme. Cette saison parisienne est a priori la dernière.

« L’objectif est d’y retourner dès la saison prochaine », explique l’intérieur dans Le Parisien. « Je suis toujours en contact avec [les Nuggets]. Ils sont à l’écoute. Ils me donnent beaucoup de conseils, je discute souvent avec les scouts, les coachs, le GM [Calvin Booth]. Ils passent souvent à Paris, ils viennent aux matchs et on débriefe mes performances. Ils me disent ce que je dois travailler, donc ça se passe bien, c’est constructif. Je dois prouver qu’ils peuvent me faire confiance. Voire qu’ils regrettent de ne pas m’avoir gardé [rires]. »

« Il a une grosse marge de progression »

En attendant de traverser à nouveau l’Atlantique, Ismaël Kamagate a l’occasion de se tester dans les eaux européennes, où il se défend plutôt bien avec 10 points, 8 rebonds et 2 contres de moyenne en EuroCup. De quoi hausser le niveau en douceur, en parallèle de ses débuts internationaux donc.

« Rester à Paris était la meilleure chose pour moi. J’ai le temps de bosser, de m’améliorer. On joue en EuroCup, je suis fier d’être présent pour la première saison de Paris en Europe. Le projet est excitant », confirme le Parisien. « J’ai été 46e [de la Draft], je pouvais peut-être espérer mieux, mais le classement ne veut pas tout dire et je sais que je suis tombé au bon endroit. Denver est une très belle ville, une très belle équipe qui a une éthique de travail qui me correspond. C’est cool de se dire que je peux m’entraîner et jouer un jour avec Jokic. »

Pivot athlète qui court vite d’un panier à l’autre, et peut clairement jouer un rôle d’intimidateur au niveau NBA, Ismaël Kamagate doit néanmoins poursuivre sa croissance dans le domaine offensif, pour proposer davantage qu’une cible au alley-oop ou une solution d’opportuniste près du cercle.

« Il a les outils physiques pour jouer en NBA. Son corps est déjà prêt pour le jeu NBA. Il n’a pas encore beaucoup d’expérience basket et parfois ça se voit. Mais il a une grosse marge de progression », explique le scout Dethie Fall dans le podcast DNVR Sports. « Ce qui m’a le plus marqué, c’est sa personnalité. C’est le type de gamin qu’on a envie de voir réussir. Il est extrêmement poli, avec une personnalité très attachante, facile à coacher. Une véritable éponge. On lui dit un truc, il l’exécute. »

Photo : Paris Basketball / Yoann Guerini

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités