Summer
league
Summer
league
MIA87
MEM94
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Atlanta écrase Charlotte et s’offre une chance de finir 8e à l’Est

NBA — Dans ce premier match à élimination directe du « play-in », les Hawks n’ont fait qu’une bouchée des Hornets (132-103), pour se donner le droit de disputer la 8e place de l’Est aux Cavaliers.

Comme l’an passé, les Hornets n’ont pas réussi à franchir l’obstacle du « play-in ». Et comme l’an passé, chez les Pacers, ils n’ont jamais fait le poids de la soirée sur le parquet des Hawks (132-103).

Dans le sillage de Trae Young (24 points, 10 passes), certes maladroit (8/24 aux tirs, dont 1/7 à 3-pts) mais parfait chef de file du collectif local (cinq joueurs supplémentaires à plus de 10 points), les joueurs d’Atlanta n’ont pas été inquiétés un seul instant. S’installant rapidement aux commandes, grâce à une défense adverse simplement horrible et désastreuse, puis déroulant ensuite jusqu’au bout.

Du côté de Charlotte, entre cette défense aux abois, une attitude douteuse —comme s’il s’agissait d’un vulgaire match de saison régulière— et des prestations atroces des leaders présumés, cette campagne 2021/22 prend fin assez brutalement, mais non moins logiquement.

CE QU’IL FAUT RETENIR

Un collectif plus efficace pour Atlanta. Au-delà du duel entre Trae Young et LaMelo Ball, largement remporté par le premier, c’est surtout l’apport des autres joueurs à leurs côtés qui allait être scruté dans ce match. Résultat des courses : ce fut une vraie boucherie, tant les lieutenants de Young se sont régalés face à la « défense » des Hornets. Entre les paniers extérieurs de Kevin Huerter, le chantier abattu dans la peinture par Clint Capela, la propreté de Danilo Gallinari, le coup de chaud de De’Andre Hunter après la pause et les points de Bogdan Bogdanovic en sortie de banc, ce fut juste intenable pour Charlotte, sur la durée.

Charlotte a explosé en défense. Cela fait des mois, pour ne pas dire des années, que les Hornets plafonnent à cause d’une défense trop permissive, parfois à la limite de l’exécrable. Et leurs maux dans ce secteur de jeu ressurgissent de plus belle quand l’adversité augmente et que les matchs couperets approchent. Exemple cette nuit, avec cette fessée reçue en Géorgie contre une équipe juste plus compétitive et taillée pour les grands rendez-vous. Incapables de tenir le coup défensivement, sur plusieurs séquences d’affilée, les hommes de James Borrego se sont ainsi faits ouvrir de loin comme de près par Atlanta.

TOPS/FLOPS

Les titulaires d’Atlanta. Trae Young assez bien contenu par les Hornets, ce sont ses lieutenants qui en ont profité pour briller. Grâce aux bons décalages de leur meneur All-Star, génial à la création mais également impliqué de temps en temps au scoring, Kevin Huerter, Danilo Gallinari, De’Andre Hunter et Clint Capela ont, à tour de rôle, réussi à propulser confortablement (et définitivement) leur équipe aux commandes. En face, Charlotte ne savait juste pas où donner de la tête, perdant logiquement le fil de cette partie et subissant à l’arrivée une véritable correction.

P.J. Washington. Pendant que LaMelo Ball et Terry Rozier arrosaient sans succès, c’est PJ Washington (17 points, 5 rebonds, 2 contres) qui a tenu un rôle capital pour les Hornets. Avec son adresse extérieure, mais aussi sa capacité à attaquer le cercle, il a permis à son équipe de ne pas sombrer au tableau d’affichage et de rester à distance raisonnable des Hawks, en première mi-temps. Sauf qu’au retour des vestiaires, l’intérieur de Charlotte a, comme tous ses coéquipiers, sombré devant la force de frappe collective d’Atlanta. Toujours est-il qu’il a présenté un visage plutôt séduisant pendant 24 minutes.

Le duo Ball — Rozier. Parmi les trois principales options offensives des Hornets, en compagnie de Miles Bridges (d’ailleurs expulsé), LaMelo Ball et Terry Rozier se sont troués. Incapables de trouver de la réussite en première mi-temps, et passablement irrités par les coups de sifflet des arbitres, ils n’ont jamais été en confiance de la soirée. En seconde période, ils ont pourtant continué d’arroser à outrance, pour finalement cumuler ensemble un affreux… 15/47 aux tirs (dont 6/22 à 3-pts), avec 8 pertes de balle ! Difficile, dans ces conditions, de peser positivement sur le jeu d’une équipe, malgré une feuille de stats remplie…

Le troisième quart-temps de Charlotte. Alors que De’Andre Hunter a fait preuve de maladresse en première période, il s’est ensuite relancé (et régalé) après la pause, grâce aux espaces laissés par les Hornets dans la raquette. Mis sur orbite par Trae Young, il a planté la bagatelle de 16 points dans le seul troisième quart-temps, pour assommer définitivement ses adversaires dans cette rencontre. Et, en plus d’Hunter, les hommes de James Borrego ont également craqué devant les facéties de Young et consorts, en pleine démonstration, au point de subir un… 42-24 en douze minutes !

LA SUITE

Atlanta : déplacement à Cleveland, dans la nuit de vendredi à samedi, pour décrocher la 8e place de l’Est.

Charlotte : direction les vacances.

Hawks / 132 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
D. Gallinari 30 7/12 2/5 2/3 1 2 3 2 3 0 1 0 +10 18 16
D. Hunter 30 9/16 2/3 2/2 1 6 7 2 1 0 0 0 +27 22 24
C. Capela 29 6/9 0/0 3/6 4 13 17 3 2 2 1 3 +28 15 33
T. Young 34 8/24 1/7 7/8 0 3 3 11 2 1 3 1 +27 24 20
K. Huerter 30 5/9 3/4 0/0 2 3 5 4 5 1 1 0 +24 13 18
O. Okongwu 17 1/2 0/0 1/2 0 4 4 1 5 0 2 0 -2 3 4
K. Knox II 2 0/0 0/0 0/0 1 0 1 1 1 0 0 0 +3 0 2
J. Johnson 3 1/1 1/1 0/0 0 2 2 0 0 0 1 0 +2 3 4
G. Dieng 2 1/2 1/2 0/0 0 0 0 1 0 0 0 1 +3 3 4
B. Bogdanovic 25 4/9 3/7 2/2 1 1 2 1 3 1 0 0 +17 13 12
D. Wright 19 3/4 1/1 1/2 2 3 5 4 1 0 0 1 -1 8 16
T. Luwawu-Cabarrot 16 3/5 2/2 0/0 0 5 5 0 1 0 1 0 +5 8 10
S. Mays 3 1/1 0/0 0/0 0 0 0 1 1 0 0 0 +2 2 3
Total 49/94 16/32 18/25 12 42 54 31 25 5 10 6 132
Hornets / 103 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
P.J. Washington 38 7/10 3/5 0/0 0 6 6 2 4 1 0 2 -18 17 25
M. Bridges 30 5/11 0/4 2/2 1 3 4 4 4 0 2 1 -30 12 13
M. Plumlee 11 1/1 0/0 1/2 2 2 4 2 1 0 1 0 -10 3 7
L. Ball 38 7/25 4/14 8/10 2 3 5 7 5 1 3 0 -13 26 16
T. Rozier 36 8/22 2/8 3/3 2 2 4 3 2 0 5 0 -29 21 9
J. McDaniels 26 2/6 2/4 1/2 0 4 4 1 2 0 1 0 -5 7 6
C. Martin 22 0/3 0/1 2/4 1 5 6 1 3 2 1 0 -24 2 5
M. Harrell 16 2/3 0/0 5/6 1 2 3 0 1 0 0 1 -11 9 11
K. Oubre Jr. 16 1/5 1/4 0/0 0 4 4 0 1 0 1 0 -5 3 2
I. Thomas 6 1/4 1/1 0/0 2 0 2 1 1 0 0 0 0 3 3
Total 34/90 13/41 22/29 11 30 41 21 24 4 14 4 103

Comment lire les stats ? Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; O = rebond offensif ; D= rebond défensif ; T = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; +/- = Différentiel de points quand le joueur est sur le terrain ; Pts = Points ; Eval : évaluation du joueur calculée à partir des actions positives – les actions négatives.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités