Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI1.06ORL8.7Pariez
  • MIA1.3DEN3.4Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

DeMar DeRozan toujours aussi ému de revenir à Toronto

NBA – Pour la troisième fois, l’arrière va affronter les Raptors à Toronto. Là où il a passé les neuf premières années de sa carrière.

C’est la troisième fois qu’il revient au Canada pour affronter son ancienne équipe, depuis 2018, mais l’émotion est toujours aussi forte pour DeMar DeRozan, à quelques heures de retrouver les Raptors ce lundi soir.

Il faut dire que l’arrière des Bulls a évolué neuf saisons à Toronto et avant son transfert vers San Antonio en 2018, contre Kawhi Leonard, il n’avait jamais joué sous un autre maillot.

« Chaque fois que je reviens, c’est toujours émouvant », confirme-t-il pour NBC Sports. « J’ai grandi là-bas, non seulement en tant que basketteur, mais aussi humainement. J’avais 19 ans, j’arrivais dans un pays que je ne connaissais pas et ils m’ont accepté comme l’un des leurs. J’ai une connexion particulière avec cette ville, cette franchise. C’est comme une seconde maison. »

« Casey, pour moi, c’est plus qu’un coach. C’est une figure paternelle »

Même s’il n’a pas remporté le titre en 2019, DeMar DeRozan a participé à certaines des meilleures saisons de l’histoire de la franchise canadienne dans les années 2010. Si Toronto s’est imposé comme une place forte dans la conférence Est au fil des saisons, c’est en partie grâce à lui.

« Mon état d’esprit, c’était de changer la petite musique, négative en plus, qui s’était installée à Toronto. Dès ma première saison, j’entendais les anciens se plaindre et dire qu’ils n’allaient pas rester longtemps. Je voulais faire tout le contraire et changer ce constat : la ville et le pays sont géniaux. Quand le All-Star Game a eu lieu ici (en 2016), on a commencé à voir le changement. J’ai la sensation d’avoir contribué à ça, j’en suis fier et honoré. »

De ce long passage au Canada, DeMar DeRozan, qualifié de « Monsieur Raptor » par J.B. Bickerstaff, le coach des Cavaliers, retient également sa relation avec son ancien coach, Dwane Casey, qui a aussi quitté la franchise en 2018.

« Je ne serais pas le joueur que je suis aujourd’hui sans lui », assure le All-Star à The Athletic. « Je ne serais pas ici, je n’aurais pas eu cette réussite sans Casey. Casey, pour moi, c’est plus qu’un coach. C’est une figure paternelle. Il m’a permis d’être moi-même sur un parquet et de grandir. J’ai toujours une dette envers lui. »

DeMar DeRozan Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2009-10 TOR 77 22 49.8 25.0 76.3 0.9 2.0 2.9 0.7 2.3 0.6 0.8 0.2 8.6
2010-11 TOR 82 35 46.7 9.6 81.3 0.9 2.9 3.8 1.8 2.7 1.0 1.8 0.4 17.2
2011-12 TOR 63 35 42.2 26.1 81.0 0.6 2.7 3.4 2.0 2.6 0.8 2.0 0.3 16.7
2012-13 TOR 82 37 44.5 28.3 83.1 0.6 3.3 3.9 2.5 2.1 0.9 1.8 0.3 18.1
2013-14 TOR 79 38 42.9 30.5 82.4 0.7 3.7 4.3 4.0 2.5 1.1 2.2 0.4 22.7
2014-15 TOR 60 35 41.3 28.4 83.2 0.7 3.9 4.6 3.5 2.0 1.2 2.3 0.2 20.1
2015-16 TOR 78 36 44.6 33.8 85.0 0.8 3.7 4.5 4.0 2.1 1.0 2.2 0.3 23.5
2016-17 TOR 74 35 46.7 26.6 84.2 1.0 4.3 5.2 3.9 1.8 1.1 2.4 0.2 27.3
2017-18 TOR 80 34 45.6 31.0 82.5 0.7 3.2 3.9 5.2 1.9 1.1 2.2 0.3 23.0
2018-19 SAN 77 35 48.1 15.6 83.0 0.7 5.3 6.0 6.2 2.3 1.1 2.6 0.5 21.2
2019-20 SAN 68 34 53.1 25.7 84.5 0.7 4.9 5.5 5.6 2.7 1.0 2.4 0.3 22.1
2020-21 SAN 61 34 49.5 25.7 88.0 0.7 3.6 4.3 6.9 2.1 0.9 2.0 0.3 21.6
2021-22 CHI 21 35 48.3 33.9 89.9 0.7 4.5 5.2 4.1 2.1 1.0 2.1 0.4 25.8
Total   902 34 46.1 28.3 83.5 0.7 3.6 4.4 3.8 2.3 1.0 2.1 0.3 20.3

Tags →