Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.82PHI1.96Pariez
  • OKL4.65GOL1.18Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Pour Steve Kerr, les Warriors avaient besoin de « sang neuf » sur leur banc

NBA – Golden State a renouvelé son équipe d’assistants autour de Steve Kerr. Un changement nécessaire pour le technicien en place sur le banc californien depuis 2014.

Brutalement passés des sommets aux bas-fonds de la ligue, entre 2019 et 2020, les Warriors vivent une période de transition. Les cadres sont toujours là, même si Klay Thompson n’a plus joué depuis plus deux ans, mais de très jeunes joueurs viennent d’arriver avec James Wiseman et les rookies Jonathan Kuminga et Moses Moody.

La franchise n’a plus vraiment le visage des saisons de domination (entre 2015 et 2019) et pour Steve Kerr, cet été, c’était donc le moment d’opérer des changements sur le banc après des années de stabilité. C’est pourquoi Kenny Atkinson et Dejan Milojevic ont débarqué, Jarron Collins, Theo Robertson et Luke Loucks étant eux partis.

« Après sept ans, on était arrivé au point où il fallait des changements », explique le coach au Mercury News. « On avait besoin de sang neuf, d’une nouvelle énergie, d’idées nouvelles. C’était important d’avoir des vrais changements dans notre staff et d’apporter une dynamique qui n’était pas là avant. Ce n’est pas forcément mieux, mais c’est différent. On avait besoin de ça. »

Grand admirateur des Nets version Kenny Atkinson, le triple champion ne cache pas que l’ancien coach de Brooklyn est meilleur que lui sur la question des statistiques avancées.

« Je voulais vraiment qu’une bonne relation s’installe entre notre staff et tout ce qui touche aux statistiques avancées. On a toujours bien travaillé ensemble, mais personne dans le staff ne m’a jamais présenté des chiffres pour me dire ce qu’il fallait qu’on fasse. J’ai toujours appuyé mes décisions sur des sensations. J’ai besoin d’aide pour diffuser ce genre d’informations. »

Quant à Dejan Milojevic, son travail avec Mega Basket où il a formé quantité d’intérieurs désormais en NBA (Nikola Jokic, Boban Marjanovic ou Iviva Zubac) sera précieux pour Steve Kerr.

« C’est un homme joyeux, qui aime ce sport. Il adore coacher, faire partie d’un staff et possède un grand sens de l’humour. Il a de grandes qualités et il a fait ses preuves pour faire progresser des grands. »

A lire aussi