NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
PHI
DET1:00
WAS
ATL1:00
CHI
NYK2:00
HOU
UTH2:00
DAL
SAS2:30
GSW
MEM4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI1.14DET5.5Pariez
  • WAS2.13ATL1.7Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Jason Kidd en Europe pour tisser des liens avec Luka Doncic et Kristaps Porzingis

NBA – Juste après sa nomination comme coach de Dallas, Jason Kidd s’est envolé vers la Slovénie puis la Lettonie.

Entre les départs de Rick Carlisle et du GM Donnie Nelson, puis la prolongation de contrat XXL offerte à Luka Doncic, les dirigeants des Mavs ont connu un été des plus agités. Mais à moins de deux semaines du début du « training camp », et à un mois de l’ouverture de la saison 2021/22, l’heure est enfin à l’accalmie dans le Texas.

Dallas peut ainsi souffler et se concentrer pleinement sur le prochain exercice, avec désormais Jason Kidd à sa tête, donc. Et le nouveau boss de la franchise va tenter d’insuffler un vent de fraîcheur sur ce groupe, éliminé à deux reprises par les Clippers au premier tour, sur les deux dernières campagnes.

Pour ce faire, celui qui était présent dans l’effectif lors de l’unique titre de champion de Dallas, en 2011, compte s’appuyer sur ses deux hommes forts, Luka Doncic mais également Kristaps Porzingis. Pour cela, Jason Kidd a voulu tisser quelques liens avec ses deux joueurs, lors d’un récent périple en Europe.

Un été plein pour Luka Doncic

En Slovénie, tout d’abord, où une impressionnante délégation texane s’est rendue dans la capitale Ljubljana, pour prolonger Luka Doncic sur cinq ans, et 207 millions de dollars.

« Je me suis beaucoup amusé, j’ai passé du temps à dîner avec Luka [Doncic] » , confie pour ESPN le coach de Dallas, qui était pour l’occasion accompagné du propriétaire Mark Cuban, du nouveau GM Nico Harrison, de l’assistant GM Michael Finley ou encore du conseiller spécial Dirk Nowitzki. « C’est un incroyable jeune joueur de 22 ans, il est très sage. Je suis ravi d’avoir l’opportunité de l’entraîner. »

En attendant d’avoir Luka Doncic sous ses ordres, Jason Kidd a aussi été invité à revenir sur le parcours et les performances du prodige slovène aux Jeux Olympiques, où il a finalement terminé 4e avec son pays et dans le meilleur cinq de la compétition, à l’issue d’un formidable tournoi.

« Luka [Doncic] a fait tout son possible [à Tokyo] », juge l’ancien joueur des Nets et des Suns. « Il a connu un été incroyable, en menant son pays aux J.O. pour la première fois, alors que la majorité des gens ne pensaient pas qu’il pourrait le faire, puis en ayant la possibilité de gagner une médaille, ce qui est incroyable. Malheureusement, il a manqué de jus à la fin [de la compétition], mais il a tout donné. Son équipe était aussi à la hauteur, il a rendu ses coéquipiers incroyablement bons. »

Une démarche avant tout humaine avec Kristaps Porzingis

La deuxième étape de ce voyage sur le Vieux Continent a ensuite conduit Jason Kidd et Casey Smith, responsable de la préparation physique des joueurs, en Lettonie, sur les terres de Kristaps Porzingis.

« J’ai pu passer du temps avec [Kristaps Porzingis], nous avons dîné ensemble et j’ai pu le voir s’entraîner. Mais j’ai aussi pu l’observer chez lui, dans son environnement, ce qui n’est pas fréquent avec les Européens. Nous avons vraiment passé un bon moment » souligne le meneur Hall of Famer, toujours autant enthousiaste.

En difficulté lors de l’exercice 2020/21, et notamment en playoffs, Kristaps Porzingis sera particulièrement attendu en 2021/22. Si le Letton de 26 ans ne manque pas de talent, il lui faudra avant tout se sentir bien psychologiquement pour le laisser s’exprimer. D’où ce travail en amont réalisé par Jason Kidd, sur le plan humain…

« [Kristaps Porzingis] est quelqu’un d’incroyable, non seulement en tant que joueur, mais aussi en tant que personne », explique le décuple All-Star, dans des propos qui ne sont pas sans rappeler ceux d’il y a un mois. « Je viens juste d’apprendre qu’il adore les sports de combat, comme la boxe. Vous cherchez juste à découvrir quelque chose de nouveau sur quelqu’un, quand vous allez dans sa ville natale. J’étais excité à l’idée de le faire et j’ai passé un super moment là-bas. »

A lire aussi