Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE3.6ATL1.28Pariez
  • IND2.41MIA1.55Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Le Jazz voudrait garder Mike Conley à tout prix

NBA – Les finances de la franchise d’Utah sont dans le rouge mais elle souhaiterait tout de même garder son meneur de jeu All-Star.

Membre essentiel de la réussite du Jazz cette saison, Mike Conley a été All-Star pour la première fois de sa carrière en février dernier mais ses playoffs ont été frustrants. Il n’a en effet quasiment pas joué, sauf le Game 6, lors du second tour contre les Clippers, la faute à une blessure aux ischio-jambiers.

Désormais, le meneur de jeu aborde un été important puisqu’il est « free agent », donc libre de signer où bon lui semble. D’après The Athletic, le Jazz serait prêt à conserver l’ancien des Grizzlies à tout prix.

Cette dernière précision est importante car un retour de Mike Conley à Utah serait évidemment une (grosse) question d’argent. D’abord parce qu’il touchait encore 34.5 millions de dollars cette saison et qu’il a sans doute envie de signer un nouveau contrat avec un salaire élevé, surtout avec son nouveau statut de All-Star.

Quel contrat ?

Ensuite parce que la franchise est dans la rouge financièrement. En ayant grassement prolongé Rudy Gobert et Donovan Mitchell (35 millions la saison prochaine pour le pivot, 28 pour l’arrière), et avec les contrats de Bojan Bogdanovic, Jordan Clarkson, Joe Ingles et Derrick Favors (entre 9.7 et 18.7 millions de dollars en 2021/22), s’ils gardent Mike Conley, les dirigeants devront sortir le chéquier et payer une grosse « luxury tax ».

La franchise semble prête à faire des sacrifices pour jouer le titre avec son groupe, auteur d’une remarquable saison régulière (52 victoires et 20 défaites). L’effectif a ensuite notamment été plombé par la blessure de Conley (et de Mitchell) en playoffs. Ce qui est aussi un point d’interrogation. Car si le meneur de jeu a réussi une bien meilleure deuxième année à Utah que sa première, les deux exercices ont été marqués par des soucis physiques. Mike Conley est fragile, et à bientôt 33 ans (il les aura le 11 octobre prochain), le prolonger à prix d’or reste un risque.

LEXIQUE

Luxury tax : en NBA, le salary cap n’est pas strict, et la NBA autorise les franchises les plus riches à dépasser le seuil fixé avec une marge de tolérance d’environ 20%. En l’occurrence, l’an prochain, les franchises auraient normalement pu dépenser jusqu’à 139 millions de dollars. Ensuite, pour chaque dollar dépensé au-dessus de ce plafond, les franchises doivent verser la « luxury tax » à la NBA. Une sorte d’impôt qui peut coûter très cher, et les candidats au titre paient généralement chaque année plusieurs dizaines de millions de dollars. Une somme reversée ensuite aux franchises, bonnes élèves, qui n’ont pas payé la « luxury tax ».

Mike Conley Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2007-08 MEM 53 26 42.8 33.0 73.2 0.4 2.2 2.6 4.2 1.6 0.8 1.7 0.0 9.4
2008-09 MEM 82 31 44.2 40.6 81.7 0.3 3.1 3.4 4.3 1.8 1.1 1.7 0.1 10.9
2009-10 MEM 80 32 44.5 38.7 74.3 0.4 2.0 2.4 5.3 2.2 1.4 2.1 0.2 12.0
2010-11 MEM 81 36 44.4 36.9 73.3 0.4 2.7 3.1 6.5 2.3 1.8 2.2 0.2 13.7
2011-12 MEM 62 35 43.3 37.7 86.1 0.4 2.2 2.5 6.5 2.2 2.2 2.0 0.2 12.7
2012-13 MEM 80 35 44.0 36.2 83.0 0.5 2.3 2.8 6.1 2.1 2.2 2.4 0.3 14.6
2013-14 MEM 73 34 45.0 36.1 81.5 0.6 2.4 2.9 6.0 1.9 1.5 2.1 0.2 17.2
2014-15 MEM 70 32 44.6 38.6 85.9 0.4 2.6 3.0 5.4 2.0 1.3 2.2 0.2 15.8
2015-16 MEM 56 31 42.2 36.3 83.4 0.5 2.5 2.9 6.1 1.8 1.2 1.5 0.3 15.3
2016-17 MEM 69 33 46.0 40.8 85.9 0.5 3.0 3.5 6.3 1.8 1.3 2.3 0.3 20.5
2017-18 MEM 12 31 38.1 31.2 80.3 0.0 2.3 2.3 4.1 2.0 1.0 1.5 0.3 17.1
2018-19 MEM 70 34 43.8 36.4 84.5 0.6 2.8 3.4 6.4 1.8 1.3 1.9 0.3 21.1
2019-20 UTH 47 29 40.9 37.5 82.7 0.7 2.5 3.2 4.4 2.2 0.8 2.0 0.1 14.4
2020-21 UTH 51 29 44.4 41.2 85.2 0.7 2.8 3.5 6.0 1.9 1.4 1.9 0.2 16.2
2021-22 UTH 1 25 33.3 28.6 0.0 0.0 0.0 0.0 4.0 4.0 2.0 1.0 0.0 10.0
Total   887 32 43.9 37.9 82.1 0.5 2.5 3.0 5.7 2.0 1.4 2.0 0.2 14.9

Tags →
A lire aussi