NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Les Wizards se justifient sur le départ de Scott Brooks

NBA – Le GM Tommy Sheppard s’est exprimé sur les raisons du départ de l’entraîneur.

Malgré une formidable remontée en deuxième partie de saison ponctuée par une élimination logique au premier tour des playoffs contre Philadelphie, Scott Brooks ne continuera pas l’aventure du côté de Washington DC.

Si le désormais ex-coach des Wizards avait les faveurs de Russell Westbrook, l’actuel GM Tommy Sheppard a préféré tourné la page après cinq ans de bons et loyaux services.

« C’était ma décision de ne pas renouveler le contrat de Scott Brooks. Pour aller de l’avant, je veux me concentrer sur l’avenir. Pour le reste, je n’aime pas partager les conversations privées surtout entre deux très bons amis » souligne Tommy Sheppard sur les ondes de NBC Sports.

Avec un bilan final de 183 victoires pour 207 défaites (soit 47% de succès), Scott Brooks a connu trois campagnes de playoffs en cinq ans, dont la première en 2017 restera comme la plus belle année de l’entraineur sous les couleurs des Wizards, puisque la franchise était à une victoire d’une finale de conférence. « On a passé cinq ans ensemble, j’ai été GM pendant deux ans et nous avons eu des moments incroyables mais aussi des passages difficiles sous son ère » poursuit Tommy Sheppard. « Je retiens notamment sa première année où on gagne 49 matchs et on termine notre saison sur un Game 7 à Boston en demi-finale de conférence. C’était vraiment de bon augure pour la suite. »

Les blessures ont cassé la dynamique

Malheureusement, les blessures s’en sont mêlées et notamment celles de John Wall, le « franchise player ». « Puis des choses arrivent, notamment des blessures et ce n’était plus l’équipe pour laquelle Scotty (Brooks) s’était engagé » insiste Tommy Sheppard. « C’était une équipe totalement différente avec des objectifs différents. »

Aujourd’hui, la direction cherche un entraineur capable de tirer le meilleur du tandem Westbrook/Beal, une formidable rampe de lancement puisque le premier est le meilleur passeur de la NBA, tandis que le second a terminé deuxième meilleur marqueur de la ligue. « Désormais, tout ce qui m’importe, c’est le futur de cette franchise. On doit voir quels sont les domaines dans lesquels nous avons été en difficulté pour s’améliorer. »

Avec ce duo, et l’éclosion des Daniel Gafford, Rui Hachimura ou encore les retours de Thomas Bryant, Davis Bertans et Deni Avdija, Washington possède tout de même une belle ossature sur laquelle s’appuyer.

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Bradley Beal 60 35.8 48.5 34.9 88.9 1.2 3.5 4.7 4.4 3.1 1.1 0.4 2.3 31.3
Russell Westbrook 65 36.4 43.9 31.5 65.6 1.7 9.9 11.5 11.7 4.8 1.4 0.4 2.9 22.2
Thomas Bryant 10 27.1 64.8 42.9 66.7 1.8 4.3 6.1 1.5 1.1 0.4 0.8 3.1 14.3
Rui Hachimura 57 31.5 47.8 32.8 77.0 0.9 4.6 5.5 1.4 1.2 0.8 0.1 2.1 13.8
Davis Bertans 57 25.7 40.4 39.5 87.0 0.3 2.6 2.9 0.9 0.6 0.6 0.2 2.4 11.5
Daniel Gafford 23 17.8 68.1 0.0 67.2 2.2 3.4 5.6 0.5 0.8 0.7 1.8 1.9 10.1
Robin Lopez 71 19.1 63.3 27.8 72.3 2.0 1.8 3.8 0.8 1.1 0.2 0.6 1.5 9.0
Raulzinho Neto 64 21.9 46.8 39.0 88.2 0.4 2.0 2.4 2.3 0.8 1.1 0.1 1.7 8.7
Alex Len 57 15.8 61.9 26.3 63.6 1.4 3.0 4.4 0.8 0.8 0.3 1.0 2.1 7.1
Moe Wagner 25 15.0 50.8 31.0 78.8 0.5 2.4 2.9 1.3 0.8 0.9 0.3 2.5 7.1
Ish Smith 44 21.0 43.4 36.7 57.6 0.5 2.9 3.4 3.9 0.9 0.7 0.3 1.4 6.7
Deni Avdija 54 23.3 41.7 31.5 64.4 0.4 4.4 4.9 1.2 0.6 0.6 0.3 2.6 6.3
Garrison Mathews 64 16.2 40.9 38.4 88.4 0.2 1.1 1.4 0.4 0.2 0.5 0.1 1.7 5.5
Chandler Hutchison 18 15.7 40.0 36.8 82.6 0.3 2.9 3.2 0.7 0.8 0.6 0.3 1.3 5.2
Jerome Robinson 17 17.9 29.5 26.2 80.0 0.2 2.0 2.2 1.5 1.1 0.7 0.4 1.8 4.9
Troy Brown, Jr. 21 13.7 37.1 30.4 66.7 0.5 2.4 2.9 0.9 0.8 0.1 0.2 1.4 4.3
Anthony Gill 26 8.4 50.0 29.2 81.2 0.6 1.3 2.0 0.4 0.3 0.4 0.2 1.0 3.1
Jordan Bell 5 13.4 35.0 0.0 0.0 1.2 2.6 3.8 1.0 0.6 0.6 0.6 1.0 2.8
Isaac Bonga 40 10.8 37.0 27.7 62.5 0.5 1.2 1.6 0.6 0.6 0.3 0.2 1.6 1.9
Cassius Winston 22 4.5 42.4 47.1 83.3 0.0 0.4 0.4 0.5 0.2 0.1 0.0 0.4 1.9
Anzejs Pasecniks 1 6.3 0.0 0.0 0.0 1.0 0.0 1.0 1.0 5.0 0.0 0.0 2.0 0.0

A lire aussi