NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
BRO
MIL2:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • BRO1.77MIL2.1Pariez
  • PHO1.56LA 2.5Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Nets pris au piège d’un « match de playoffs des années 80 »

NBA – Habitués à surclasser leurs adversaires grâce à leur puissance de feu, les Nets se sont cassés les dents contre les Bucks ce jeudi soir.

Impressionnante de facilité depuis le début de ces playoffs, la franchise des Nets a connu son premier gros coup d’arrêt offensivement. Certes, ils avaient déjà perdu contre les Celtics mais les hommes de Steve Nash avaient tout de même inscrit 119 points à 45% au tir, 42% à 3-points et 87% aux lancers-francs.

On pensait qu’il serait compliqué de limiter toutes les superstars en même temps et bien les Bucks l’ont fait, même l’absence de James Harden permet de relativiser ce constat. Entre Kevin Durant qui a terminé à 11/28 au tir et Kyrie Irving avec son 9/22, la défense de Milwaukee a muselé l’attaque de Brooklyn.

Dans le match grâce à leur défense

Malgré tout, les Nets n’étaient pas loin de la victoire grâce… à sa défense également. « Les deux équipes ont très bien joué défensivement », affirme Kevin Durant dans les colonnes de Yahoo Sports. « Ça jouait dur avec peu de ballons perdus. Ils nous ont contrés 8 fois tandis qu’on a intercepté 8 ballons donc c’était un match très physique. »

Une physionomie pas si surprenante pour Kyrie Irving vu la situation de leurs adversaires. « Ils ont fait ce qu’ils étaient censés faire comme ils étaient dos au mur. On devait faire face à leur intensité. Même si on s’est fait surprendre en début de match, et qu’on a essayé de rattraper notre retard en jouant leur style de jeu, nous avons eu nos chances en fin de match. C’était un match où chaque possession comptait. »

Avec seulement 169 points cumulés, les deux équipes nous ont proposé un basket d’une autre époque. « C’était un bon match de playoffs à l’ancienne », ajoute Irving avant que son coach ne lui emboite le pas. « Ce sont deux très bonnes équipes offensives qui ont joué un match des années 80. C’est intéressant de voir qu’on a perdu un match à cause de notre attaque. »

Pas d’inquiétude pour autant

Et c’est peu de le dire. Au-delà des stats des deux superstars de Brooklyn énoncées précédemment, c’est tout le collectif qui a failli en attaque. Symbole de cette méforme : Joe Harris qui a livré l’un de ses pires matches en carrière avec son 1/11 aux tirs dont 1/9 à 3-points. Avec des pourcentages à 36% au shoot et 25% de loin et 87% depuis la ligne des lancers-francs, Brooklyn a terminé ce match bien loin de ses standards en playoffs établis à 122 points par match en 50-40-90.

Parmi les Nets, seul Bruce Brown a émergé avec ses 16 points à 8/17 au tir, mais il a loupé le shoot le plus important en fin de match… Pour autant, l’équipe de Sean Marks ne s’inquiète pas plus que ça à l’image de Steve Nash :  « On n’a juste pas mis les tirs que l’on met d’habitude. » Même refrain chez Brown qui se montre encore plus synthétique au New York Post : « Ils ont marqué un tir de plus que nous. Nous serons prêts pour dimanche. »

Le calme règne dans les rangs de Brooklyn et on les comprend puisque ce genre de performance offensive n’arrivera pas si souvent.

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Kevin Durant 35 33.0 53.7 45.0 88.2 0.4 6.7 7.1 5.6 3.4 0.7 1.3 2.0 26.9
Kyrie Irving 54 34.9 50.6 40.2 92.2 1.0 3.8 4.8 6.0 2.4 1.4 0.7 2.6 26.9
James Harden 36 36.6 47.1 36.6 85.6 0.8 7.7 8.5 10.9 4.0 1.3 0.8 2.4 24.6
Caris Levert 12 27.8 43.5 34.9 76.5 0.8 3.5 4.3 6.0 2.2 1.1 0.5 1.7 18.5
Joe Harris 69 31.0 50.5 47.5 77.8 0.6 3.0 3.6 1.9 0.9 0.7 0.2 2.0 14.1
Lamarcus Aldridge 5 26.1 52.1 80.0 100.0 0.4 4.4 4.8 2.6 1.4 0.6 2.2 2.2 12.8
Jarrett Allen 12 26.6 67.7 0.0 75.4 3.2 7.2 10.4 1.7 1.8 0.6 1.6 1.8 11.2
Jeff Green 68 27.0 49.2 41.2 77.6 0.5 3.4 3.9 1.6 0.8 0.5 0.4 1.8 11.0
Blake Griffin 26 21.5 49.2 38.3 78.2 1.1 3.6 4.7 2.4 1.2 0.7 0.5 2.7 10.0
Landry Shamet 61 23.0 40.8 38.7 84.6 0.2 1.7 1.8 1.6 0.8 0.5 0.2 1.5 9.3
Bruce Brown, Jr. 65 22.3 55.6 28.8 73.5 1.7 3.7 5.4 1.6 0.8 0.9 0.4 2.2 8.8
Taurean Prince 12 18.1 40.5 35.1 88.9 0.2 2.7 2.8 0.6 0.9 0.7 0.7 1.8 8.1
Mike James 13 18.2 37.0 35.5 77.8 0.2 2.2 2.5 4.2 1.5 0.5 0.1 0.8 7.7
Deandre Jordan 57 21.9 76.3 0.0 50.0 2.1 5.4 7.5 1.6 1.5 0.3 1.1 2.0 7.5
Spencer Dinwiddie 3 21.4 37.5 28.6 100.0 0.0 4.3 4.3 3.0 1.7 0.7 0.3 1.3 6.7
Nicolas Claxton 32 18.6 62.1 20.0 48.4 1.3 3.8 5.2 0.9 0.6 0.7 1.2 2.1 6.6
Timothe Luwawu-cabarrot 58 18.1 36.5 31.4 81.4 0.5 1.7 2.2 1.2 0.7 0.6 0.1 1.7 6.4
Tyler Johnson 39 17.5 39.3 36.4 85.7 0.2 1.8 2.0 1.2 0.4 0.4 0.0 1.1 5.4
Alize Johnson 18 10.5 58.8 16.7 100.0 1.5 3.5 5.0 0.8 0.5 0.3 0.3 0.9 5.2
Chris Chiozza 22 10.6 35.2 31.0 76.5 0.1 1.0 1.1 3.0 0.7 0.3 0.3 0.9 4.0
Reggie Perry 26 8.1 41.0 19.0 76.9 1.0 1.8 2.8 0.5 0.6 0.2 0.2 1.5 3.0
Norvel Pelle 3 9.3 42.9 0.0 0.0 1.0 1.3 2.3 0.0 1.0 0.0 1.0 3.0 2.0
Andre Roberson 5 12.6 14.3 12.5 50.0 1.4 1.6 3.0 0.8 0.4 0.6 0.2 0.8 1.2
Iman Shumpert 2 5.5 25.0 0.0 0.0 0.5 0.0 0.5 0.0 0.5 0.5 0.0 0.0 1.0
Rodions Kurucs 5 3.2 33.3 50.0 0.0 0.0 0.6 0.6 0.4 0.0 0.0 0.0 0.2 0.6
Tyler Cook 4 4.1 33.3 0.0 0.0 0.2 0.2 0.5 0.5 0.2 0.0 0.0 0.5 0.5
Noah Vonleh 4 2.7 0.0 0.0 0.0 0.0 0.2 0.2 0.2 0.5 0.0 0.0 0.5 0.0

A lire aussi