Pariez en ligne avec Unibet
  • IND2.13WAS1.75Pariez
  • TOR2.52MEM1.55Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Chris Boucher et Khem Birch, un peu de Québec chez les Raptors

Deux Québecois, de Montréal, ensemble sous un maillot NBA ? Ça n’était jamais arrivé mais c’est désormais chose faite avec Chris Boucher qui a récemment été rejoint chez les Raptors, la seule et unique franchise canadienne de NBA, par Khem Birch.

Bien qu’exceptionnellement déplacés à Tampa cette saison, les Raptors sont la dernière équipe NBA au Canada et ça fait maintenant plus de vingt-cinq ans que ça dure… Plus souvent moquée qu’adulée à ses débuts, la franchise de Toronto s’est peu à peu construite une histoire et un palmarès, couronné d’un titre en 2019.

Pour Khem Birch, le dernier arrivé dans l’équipe, accessoirement canadien pur sucre (de sirop d’érable) et natif de Montréal, les Raptors sont une véritable institution, son club de cœur depuis toujours. Son arrivée est donc une sorte de rêve éveillé.

À vrai dire, c’est un moment historique pour la province francophone du Québec qui n’avait jamais eu deux joueurs de sa région dans la même équipe. Avec Khem Birch qui rejoint Chris Boucher, c’est désormais chose faite.

« Quand j’ai commencé à jouer au basket, c’était contre lui que je jouais », se souvient Chris Boucher dans le Toronto Star. « Il essayait de me montrer un peu comment jouer, parce qu’il était un des meilleurs joueurs du pays. Jouer contre lui me donnait un peu l’idée de ce que le niveau NBA pouvait être. J’ai fait beaucoup d’entraînements avec lui. Ensuite, il est parti en Europe et on a un peu perdu contact, jusqu’à son retour dans la Ligue. On discute fréquemment depuis que je suis entré dans la Ligue et maintenant, il est là. »

Le Québec avait déjà enfanté plusieurs joueurs NBA dont Stewart Granger dans les années 1980, Bill Wennington dans les années 1990, puis Joel Anthony et Samuel Dalembert dans les années 2000, mais on sent qu’il y a une nouvelle vague, la plus forte jusqu’à présent, qui déferle depuis quelques années avec Lu Dort qui s’ajoute au nouveau duo de Toronto, Chris Boucher et Khem Birch. Sachant que des petits jeunes comme Dwight Walton, Wayne Yearwood, Ron Crevier, Trevor Williams sonnent aussi à la porte, la balle orange se porte bien au Québec.

En tout état de cause, cette arrivée chez les Raptors est une aubaine pour Khem Birch qui a déjà côtoyé Nick Nurse lors de la dernière Coupe du Monde dans la sélection canadienne.

« Coach Nurse développe un style de jeu que j’aime bien. Et il donne aussi beaucoup de confiance à ses joueurs. Le simple fait de pouvoir rejouer pour un coach qui m’a déjà coaché avant va faire que je serai plus à l’aise », assure Khem Birch dans Sports Illustrated. « Je pense pouvoir déborder des gars en partant en dribble. Je peux faire beaucoup plus. Plus de passes au poste bas et créer un peu plus de jeu. »

« C’est un autre Canadien dans l’équipe, ce qui est toujours bon à prendre »

Motivé comme jamais à l’idée de porter la tunique de sa franchise de cœur, Khem Birch se souvient encore de son enfance bercée par les exploits de Vince Carter et Tracy McGrady au tournant du siècle dernier.

« Ma cousine avait un poster de Vince Carter au concours de dunks 2000 dans sa chambre, et j’en ai toujours un souvenir précis. Je les suivais durant ces années difficiles au début des années 2000 jusqu’en 2010. On les a toujours soutenus parce qu’ils sont l’équipe du pays et c’est donc significatif pour moi [d’en faire partie]. »

Avec Chris Boucher, Khem Birch va pouvoir former une raquette 100% québecoise, un fait historique donc, mais surtout un duo complémentaire qui pourrait beaucoup aider les Raptors. Capable de s’écarter pour tirer de loin, Chris Boucher pourra compter sur la dimension physique de Khem Birch et sa présence sous les panneaux.

« C’est un autre joueur costaud qui va nous aider. Il est très content de nous avoir rejoint et c’est un autre Canadien dans l’équipe, ce qui est toujours bon à prendre. C’était toujours super de pouvoir jouer contre lui déjà, mais maintenant qu’on est dans la même équipe, j’espère bien qu’on va pouvoir construire une alchimie. »

Cette dernière pourrait même se travailler sous la tunique de l’équipe canadienne car les deux joueurs des Raptors, ainsi que leur coach, font partie du programme qu’avait mis en place Steve Nash, désormais entraîneur chez les rivaux de Brooklyn. Pour Nick Nurse, Khem Birch pourrait bien être un apport essentiel pour solidifier sa raquette.

« On veut étendre ces bonnes minutes, les étirer davantage et le faire avec constance soir après soir », déclarait-il après la première de Khem Birch face à New York. « Il peut prendre les rebonds, poser les écrans, rouler et il doit être un bon défenseur dans ce rôle pour protéger le cercle et exécuter les schémas, puis finir au cercle quand il en aura l’opportunité. »

Avec 4 points et 5 rebonds en 18 minutes dans la défaite au Garden, Khem Birch n’a certes pas pu repartir avec la victoire pour sa première sous ses nouvelles couleurs mais son association avec Chris Boucher, et son arrivée chez les Raptors en général, sont une bonne nouvelle pour le Canada. Et une excellente pour le basket québecois…

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Pascal Siakam 55 35.9 45.6 30.2 83.2 1.7 5.6 7.3 4.5 2.3 1.2 0.7 3.2 21.4
Fred Vanvleet 52 36.5 38.9 36.6 88.5 0.6 3.6 4.2 6.3 1.8 1.7 0.7 2.3 19.6
Norman Powell 42 30.4 49.8 43.9 86.5 0.5 2.5 3.0 1.8 1.8 1.1 0.2 2.3 19.6
Kyle Lowry 46 34.8 43.6 39.6 87.5 0.8 4.6 5.4 7.3 2.7 1.0 0.3 3.1 17.2
Gary Trent, Jr. 15 31.5 42.2 37.6 85.0 0.1 3.3 3.4 1.3 0.7 1.2 0.2 1.7 16.5
Ogugua Anunoby 43 33.3 48.0 39.8 78.4 1.3 4.3 5.5 2.2 1.7 1.5 0.7 2.7 15.9
Chris Boucher 59 24.0 51.9 38.9 78.7 2.0 4.8 6.7 1.1 0.8 0.6 1.9 2.8 13.6
Khem Birch 14 29.6 59.3 36.8 58.1 3.2 4.6 7.8 1.6 0.9 0.9 1.3 2.5 11.4
Henry Ellenson 2 19.2 35.7 22.2 75.0 1.5 4.5 6.0 2.5 0.0 0.0 0.0 3.5 7.5
Terence Davis 34 14.5 41.4 36.1 88.9 0.3 1.7 1.9 1.1 0.9 0.5 0.2 1.4 6.9
Malachi Flynn 42 17.8 36.2 31.1 81.0 0.2 2.0 2.2 2.7 0.9 0.7 0.1 1.3 6.1
Aron Baynes 50 18.2 43.1 23.7 73.0 1.7 3.4 5.1 0.9 0.9 0.3 0.4 2.3 5.8
Freddie Gillespie 15 15.8 55.9 0.0 72.7 1.9 2.1 4.0 0.4 0.5 0.5 0.9 2.0 5.5
Deandre' Bembry 46 17.7 53.1 28.9 67.2 0.7 2.1 2.7 1.9 1.3 0.8 0.3 1.6 5.2
Yuta Watanabe 47 14.2 45.0 40.7 81.5 0.8 2.4 3.2 0.8 0.4 0.5 0.4 1.1 4.2
Paul Watson 27 11.0 46.3 46.9 62.5 0.1 1.5 1.7 0.6 0.3 0.2 0.1 1.3 4.1
Rodney Hood 16 12.7 35.1 31.0 93.3 0.3 1.5 1.8 0.4 0.3 0.2 0.2 0.9 3.9
Stanley Johnson 56 15.2 37.3 32.0 83.3 0.4 1.8 2.2 1.3 0.8 0.8 0.3 1.9 3.3
Matt Thomas 26 7.4 38.7 41.5 85.7 0.1 0.7 0.8 0.3 0.2 0.1 0.0 0.4 2.7
Jalen Harris 9 6.0 44.4 66.7 0.0 0.2 0.4 0.7 0.6 0.3 0.3 0.0 0.7 2.4
Alex Len 7 10.8 50.0 50.0 50.0 0.0 1.6 1.6 0.4 1.1 0.1 0.9 1.4 2.3
Patrick Mccaw 5 6.7 100.0 0.0 100.0 0.2 0.4 0.6 0.8 0.0 0.4 0.0 1.2 1.0

A lire aussi