Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.1TOR1.76Pariez
  • BRO1.13LOS6.55Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Malgré la défaite, Jerami Grant a prouvé aux Nuggets qu’il avait bien grandi

Avec 29 points face aux Nuggets, Jerami Grant a brillé pour ses retrouvailles avec son ancienne équipe. Il n’a cependant pas pu éviter la défaite de « ses » Pistons, bien trop limités collectivement.

Initialement prévues début février, mais reportées en raison du Covid-19, les retrouvailles entre Jerami Grant et les Nuggets ont finalement pu avoir lieu la nuit dernière.

Chaque camp a d’ailleurs brillé au cours de ce match, avec une formation de Denver victorieuse avec la manière, à l’aide d’une prestation offensive de feu (134 points pour 36 passes décisives, à 60% de réussite aux tirs), et un Jerami Grant meilleur marqueur de la partie, avec ses 29 points (11/18), 5 rebonds et 4 passes, en 30 minutes.

Élément important des Nuggets la saison dernière, et notamment en playoffs dans la « bulle », le joueur de 27 ans avait évidemment à cœur d’être performant contre son ancienne équipe, lui qui avait refusé de prolonger son aventure dans le Colorado à l’automne 2020, préférant s’établir comme la première option offensive de Pistons en reconstruction. Au détriment, dans un premier temps, de résultats collectifs flamboyants.

Pari réussi pour Jerami Grant

Pour Jerami Grant, qui s’est définitivement révélé avec Denver, cette rencontre face à ses anciens coéquipiers avait donc une saveur particulière.

« Je les adore, ce sont mes frères », lançait après coup l’ailier, nostalgique, au Detroit News. « J’étais avec eux la saison dernière mais j’ai l’impression que trois ans se sont écoulés depuis. Je reste proche d’eux. Mais quand nous rentrons sur le terrain, il faut se contenter de jouer. »

Passé de 12.0 à 22.5 points de moyenne, Jerami Grant est parvenu à devenir le scoreur qu’il voulait être à Detroit, alors qu’il n’était considéré que comme un simple ailier défensif avant sa signature dans le Michigan.

Davantage responsabilisé, le candidat au trophée de MIP impressionne ainsi son ancien coach Michael Malone, qui a dû attendre l’arrivée récente d’Aaron Gordon pour remplacer pour de bon le 39e choix de la Draft 2014.

« Jerami [Grant] a eu la possibilité de re-signer chez nous, mais il a décidé de ne pas le faire et il réalise une saison formidable », confiait l’entraîneur des Nuggets au Denver Post, après la rencontre. « Même s’il jouait 32 minutes par match en playoffs, Jerami voulait un plus grand rôle en attaque, ce qu’il ne pouvait pas avoir chez nous. Désormais, il a le ballon entre les mains, il est l’option offensive n°1 des Pistons et il en tire pleinement profit. Il faut donner du crédit à ce que réalise Jerami. »

Une progression éclair à Detroit

La nuit dernière, Michael Malone et Denver ont donc pu se rendre compte des progrès offensifs réalisés par Jerami Grant depuis son départ. En phase avec son shoot et auteur de 16 points rien que dans le premier quart-temps, celui-ci n’a eu de cesse d’agresser son ancienne équipe toute la soirée, sans faire preuve de trop de déchet. Alternant entre réussites à 3-points, près du cercle et à mi-distance.

Finalement freiné par le « blowout », car globalement esseulé, l’ancien joueur des Sixers et du Thunder a ainsi livré une performance de choix, alors qu’il était pourtant opposé à l’une des meilleures équipes de la Ligue.

« Je savais que je devais être agressif pour que l’on ait une chance. Ils m’ont donné certaines choses inhabituelles, donc je voulais être agressif dès le début », expliquait l’ailier des Pistons, toujours au Detroit News. « C’est une grande équipe, elle compte beaucoup d’armes. Elle possède aussi beaucoup de talent et sait comment bien jouer au basket. C’est vraiment une équipe calibrée pour le titre », estimait pour finir le leader d’attaque de Detroit.

Jerami Grant Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2014-15 PHL 65 21 35.2 31.4 59.1 0.8 2.3 3.1 1.2 2.2 0.6 1.3 1.1 6.3
2015-16 PHL 77 27 41.9 24.0 65.8 1.3 3.4 4.7 1.8 2.8 0.7 1.4 1.7 9.7
2016-17 * All Teams 80 19 46.3 37.1 61.2 0.5 2.1 2.6 0.6 1.9 0.4 0.6 1.0 5.5
2016-17 * OKC 78 19 46.9 37.7 61.9 0.5 2.1 2.6 0.6 1.9 0.4 0.5 1.0 5.4
2016-17 * PHL 2 21 35.3 0.0 50.0 0.0 3.0 3.0 0.0 2.5 0.0 1.5 2.0 8.0
2017-18 OKC 81 20 53.5 29.1 67.5 1.1 2.9 3.9 0.7 1.9 0.4 0.7 1.0 8.4
2018-19 OKC 80 33 49.7 39.2 71.0 1.2 4.0 5.2 1.0 2.7 0.8 0.8 1.3 13.6
2019-20 DEN 71 27 47.8 38.9 75.0 0.8 2.7 3.5 1.2 2.2 0.7 0.9 0.8 12.0
2020-21 DET 48 34 42.9 35.9 85.4 0.7 4.1 4.8 2.9 2.3 0.7 2.0 1.1 22.5
Total   502 26 45.7 34.9 70.3 0.9 3.0 3.9 1.2 2.3 0.6 1.0 1.1 10.6

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |