Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.1TOR1.76Pariez
  • BRO1.13LOS6.55Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Phoenix ne veut plus lâcher Chris Paul

Son contrat monstrueux et son âge n’effraient pas les dirigeants des Suns tant il a changé le visage de la franchise.

Même si Chris Paul a sorti les Clippers de la morosité et s’il était parvenu à assurer avec brio l’après-Westbrook au Thunder, peu de gens l’imaginaient capable de transformer les Suns en machine à gagner. En début de saison, l’objectif était simple et assez modeste : ramener Phoenix en playoffs. Ce qui ne leur est plus arrivé depuis 2010 !

À la mi-saison, c’est en très bonne voie, puisque les Suns affichent carrément le deuxième meilleur bilan de toute la NBA avec 24 victoires pour 11 défaites.

La franchise se paie aussi le luxe d’avoir deux All-Stars, et la direction ne regrette pas une seule seconde d’avoir récupéré son gros contrat : 85.5 millions sur deux ans. Certes, Chris Paul peut tester le marché à la fin de la saison, mais on l’imagine mal faire une croix sur une dernière saison à 44.2 millions de dollars !

Et après ? « Le plan de succession pour Chris Paul pourrait être Chris Paul » prévient James Jones, le GM des Suns dans les colonnes de The Ringer. « Cela pourrait être lui pendant X années. Avec les très grands joueurs, on ne sait jamais le niveau qu’ils garderont au fil des années, mais ils trouvent souvent des solutions. »

Une chose est sûre, c’est le genre de décision facile à prendre quand on voit comment son expérience et ses qualités ont transformé l’équipe. Une formation qui a un vrai fonds de jeu et une identité.

« C’est vraiment facile de voir où on en était et de se projeter, au point d’en oublier le présent. La manière de jouer de l’équipe, la manière de gérer son temps de jeu et la manière pour l’équipe de gérer la charge de la saison auront un impact important sur l’aspect à venir de l’équipe. Je prends l’engagement que lorsque ce moment arrivera, notre équipe sera prête à encaisser tous les changements que nous aurons à faire ».

Quant à CP3, à nouveau All-Star, il ne se donne pas de timing pour arrêter. Après la victoire face aux Mavs, sur un « game winner » de Devin Booker, voici ce qu’il avait dit : « J’ai dit aux gars dans le vestiaire que je ne savais si j’allais prendre un jour ma retraite car rien n’est aussi intense que l’ascenseur émotionnel d’une rencontre ».

Chris Paul Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2005-06 NOP 78 36 43.0 28.2 84.7 0.8 4.4 5.1 7.8 2.8 2.2 2.4 0.1 16.1
2006-07 NOP 64 37 43.7 35.0 81.8 0.8 3.5 4.4 8.9 2.4 1.8 2.5 0.1 17.3
2007-08 NOP 80 38 48.8 36.9 85.1 0.8 3.2 4.0 11.6 2.3 2.7 2.5 0.1 21.1
2008-09 NOP 78 39 50.3 36.4 86.8 0.9 4.7 5.5 11.0 2.7 2.8 3.0 0.1 22.8
2009-10 NOP 45 38 49.3 40.9 84.7 0.4 3.8 4.2 10.7 2.6 2.1 2.5 0.2 18.7
2010-11 NOP 80 36 46.3 38.8 87.8 0.5 3.6 4.1 9.8 2.5 2.4 2.2 0.1 15.9
2011-12 LAC 60 36 47.8 37.1 86.1 0.7 2.9 3.6 9.1 2.3 2.5 2.1 0.1 19.8
2012-13 LAC 70 33 48.1 32.8 88.5 0.8 3.0 3.7 9.7 2.0 2.4 2.3 0.1 16.9
2013-14 LAC 62 35 46.7 36.8 85.5 0.6 3.7 4.3 10.7 2.5 2.5 2.3 0.1 19.1
2014-15 LAC 82 35 48.5 39.8 90.0 0.6 4.0 4.6 10.2 2.5 1.9 2.3 0.2 19.1
2015-16 LAC 74 33 46.2 37.1 89.6 0.5 3.7 4.2 10.0 2.5 2.1 2.6 0.2 19.5
2016-17 LAC 61 32 47.6 41.1 89.2 0.7 4.3 5.0 9.2 2.4 2.0 2.4 0.1 18.1
2017-18 HOU 58 32 46.0 38.0 91.9 0.6 4.8 5.4 7.9 2.4 1.7 2.2 0.2 18.6
2018-19 HOU 58 32 41.9 35.8 86.2 0.6 4.0 4.6 8.2 2.5 2.0 2.6 0.3 15.6
2019-20 OKC 70 32 48.9 36.5 90.7 0.4 4.6 5.0 6.7 2.3 1.6 2.3 0.2 17.6
2020-21 PHX 49 32 49.3 37.2 92.6 0.4 4.3 4.7 8.8 2.4 1.5 2.4 0.2 16.3
Total   1069 35 47.1 37.0 87.2 0.6 3.9 4.5 9.4 2.5 2.2 2.4 0.1 18.4

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |