Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.1TOR1.76Pariez
  • BRO1.13LOS6.55Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Loin de Denver, les Nuggets reprennent de l’altitude

De retour dans le Top 6 de la conférence Ouest, les Nuggets vont mieux depuis près d’un mois. En témoigne leur série de quatre victoires de suite à l’extérieur, juste avant le All-Star break.

Si la pause liée au All-Star Game donne l’occasion aux équipes de souffler avant une deuxième partie de saison marathon, elle risque également d’en freiner certaines, parvenues à trouver enfin leur rythme.

C’est par exemple le cas des Nuggets, qui viennent de remporter 9 de leurs 13 derniers matchs et qui restent, surtout, sur quatre victoires de rang. Le tout en évoluant loin de la Ball Arena puisque la franchise du Colorado a battu coup sur coup le Thunder, les Bulls, les Bucks puis les Pacers, en déplacement.

Défense, rebond et limitation des balles perdues

Auteur d’un début de saison contrasté, Denver a fini par retrouver de sa superbe pour signer des succès de prestige, à Milwaukee notamment (+31). Et ce malgré un effectif pas épargné par les blessures et/ou le Covid-19 dernièrement. Paul Millsap (protocole sanitaire et genou), Gary Harris (adducteur), Will Barton (problèmes personnels), JaMychal Green (épaule), Facundo Campazzo (protocole sanitaire), PJ Dozier (tendon) ou encore R.J. Hampton (protocole sanitaire) ont effectivement tous raté plusieurs rencontres depuis un mois.

Forcément, Michael Malone ne peut que se satisfaire d’avoir finalement vu ses hommes rebondir et faire le dos rond, en dépit de ces nombreux obstacles.

« Je suis extrêmement fier », s’enthousiasmait-il ainsi la nuit dernière, auprès du Denver Post. « Nous avons eu des joueurs forfaits à cause du Covid-19, d’autres à cause des blessures. Mais si vous ne repartez pas de l’avant et que vous ne trouvez pas un moyen de vous battre ou de vous en sortir, vous resterez une équipe qui ne gagnera jamais rien d’important. Il faut donner beaucoup de crédit aux joueurs. »

Et le coach des Nuggets n’a pas non plus manqué d’identifier les trois principaux ingrédients qui ont permis à son équipe d’inverser la tendance.

« La défense, le rebond et la réduction des ballons perdus. Telle est notre identité. Défendre, capter les rebonds, prendre soin du ballon et le faire circuler. Car lorsque nous faisons ça, nous devenons une très bonne équipe. »

« Big Three » en formation

Autres éléments responsables de l’embellie collective de Denver : Jamal Murray et Michael Porter Jr. Aux côtés de Nikola Jokic, les deux joueurs se sont enfin réveillés, ce qui métamorphose évidemment tout un groupe.

Tandis que le meneur reste sur 12 rencontres d’affilée à au moins 20 points (quasiment 29 points, 5 rebonds et 5 passes de moyenne, sur cette période, à 55% aux tirs, 47% à 3-points et 93% aux lancers !), l’ailier affiche de son côté des statistiques moyennes de 18.0 points et 10.6 rebonds (à 60% aux tirs et 53% à 3-points), depuis cinq matchs.

Ajoutez à cela les performances toujours aussi régulières du monstrueux Nikola Jokic et vous obtenez-là un redoutable « Big Three », capable de mener les Nuggets vers les sommets de la conférence Ouest. À condition, cependant, que les joueurs des Rocheuses capitalisent sur ce qui a fonctionné pour eux dernièrement.

Ce que souligne d’ailleurs très justement le « Joker », logiquement ravi des résultats récents de sa formation avant de se rendre à Atlanta pour le All-Star Game.

« Je ne sais plus à qui je parlais lorsque j’ai dit : ‘Ces derniers matchs vont déterminer notre saison’ », confie ainsi Nikola Jokic. « Nous aurions pu facilement boucler ce road-trip sur un 0-4, mais nous avons finalement réussi un 4-0. Nous avons attaqué ces quatre derniers matchs [de la bonne façon] et je suis vraiment content pour l’équipe. Nous abordons le All-Star break avec le momentum en notre faveur. »

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Nikola Jokic 51 35.4 57.1 42.2 85.8 2.8 8.1 10.9 8.7 3.1 1.5 0.6 2.7 26.3
Jamal Murray 47 35.5 48.0 41.2 86.4 0.8 3.3 4.0 4.8 2.2 1.3 0.3 2.0 21.3
Michael Porter, Jr. 41 30.0 54.1 45.2 75.9 1.8 5.8 7.6 1.0 1.1 0.6 0.9 2.1 17.0
Will Barton 48 31.2 43.0 37.7 76.6 0.7 3.5 4.2 3.2 1.7 0.9 0.5 1.6 12.8
Aaron Gordon 6 27.6 60.8 28.6 64.3 0.8 3.3 4.2 2.7 1.2 1.2 0.8 1.2 12.5
Monte Morris 39 26.7 47.4 35.0 76.6 0.2 1.9 2.2 3.4 0.7 0.7 0.3 1.0 10.3
Gary Harris 19 30.6 44.2 32.0 73.3 0.7 1.8 2.5 1.7 0.7 0.9 0.2 1.9 9.7
Paul Millsap 40 22.5 50.4 38.9 70.3 1.4 3.4 4.8 1.7 0.9 0.9 0.7 2.0 9.4
Jamychal Green 39 18.6 46.3 40.4 82.9 1.5 3.7 5.2 0.8 0.9 0.5 0.4 2.5 8.4
P.j. Dozier 36 20.3 40.9 33.7 63.0 0.8 3.0 3.8 1.6 0.8 0.6 0.4 1.8 6.8
Javale Mcgee 2 9.7 57.1 0.0 50.0 2.0 3.0 5.0 0.0 1.0 0.5 0.5 2.5 5.0
Facundo Campazzo 45 18.2 36.4 35.2 81.0 0.3 1.2 1.5 2.8 1.0 1.0 0.2 2.0 4.7
Zeke Nnaji 33 10.1 52.4 41.7 80.0 0.4 1.3 1.7 0.2 0.2 0.1 0.1 0.7 3.6
Isaiah Hartenstein 30 9.1 51.2 0.0 61.1 1.3 1.5 2.8 0.5 0.7 0.4 0.7 2.0 3.5
R.j. Hampton 25 9.3 41.7 27.8 75.0 0.4 1.6 2.0 0.6 0.4 0.2 0.1 0.9 2.6
Bol Bol 21 5.3 50.0 50.0 55.6 0.0 0.8 0.8 0.3 0.4 0.1 0.4 0.6 2.5
Vlatko Cancar 27 5.7 42.9 27.8 83.3 0.2 0.9 1.1 0.3 0.4 0.3 0.1 0.5 1.5
Markus Howard 24 3.4 23.3 16.7 50.0 0.0 0.3 0.3 0.4 0.2 0.1 0.0 0.5 1.1
Gary Clark 2 2.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.5 0.5 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0
Greg Whittington 4 3.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |