NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Le MVP de la nuit : Damian Lillard, un papa heureux

Déjà papa d’un petit garçon, le meneur des Blazers a passé la fin de semaine à l’hôpital avec son épouse, qui a donné naissance à des jumeaux. Malgré la fatigue, Damian Lillard a frôlé la perfection face aux Knicks.

Comme chaque année, l’infirmerie se remplit à Portland, et comme chaque année, Damian Lillard porte son équipe à bout de bras en attendant le retour des blessés.

Sans faire de bruit, les Blazers se sont installés à la 4e place de la conférence Ouest, et si cette nuit, ils ont tremblé face aux Knicks, c’est le meneur qui les a mis sur les bons rails, et qui les a rassurés en fin de match.

Un Damian Lillard un poil déboussolé puisque les deux derniers matches de Portland avaient été annulés, mais aussi parce que son épouse a donné naissance à des jumeaux jeudi. Un garçon et une fille, et il a expliqué qu’il ressentait un sentiment de vulnérabilité face à sa fille. « Et ça va empirer » a-t-il prévenu, précisant qu’il dormait à l’hôpital depuis mercredi soir.

Mais revenons au match, et Damian Lillard a tout simplement été parfait pendant… 30 minutes ! Il faudra attendre le milieu du troisième quart-temps pour le voir manquer un tir. Avant cela, on avait eu le droit à une partition exceptionnelle avec 18 points à la pause à 100% avec un 3/3 à 3-points. Et ce ne sont pas des shoots faciles.

Elfrid Payton l’a collé, puis R.J. Barrett l’a gêné par sa taille et son envergure, mais Lillard était relax, détendu, et la confiance fait le reste. Pourtant, les Knicks possèdent l’une des meilleures défenses de la NBA…

Revenir à des choses plus simples

« Comme on a reporté deux matches, j’ai beaucoup regardé de vidéos ces derniers jours » explique-t-il. « Je ratais dernièrement des shoots que je ne devais pas rater. Je ne comprenais pas car j’avais bossé dessus cet été. J’ai échangé des idées avec mon préparateur physique, et ce soir, je voulais revenir à des choses plus simples. »

Grâce à ce Damian Lillard à la fois sobre et parfait, les Blazers vont prendre le large, mais ils vont aussi se faire peur ! Les Knicks vont recoller au score, obligeant le meneur à reprendre les choses en main.

Ce sera d’abord sur un 3-points à plus de 8 mètres entre deux écrans pour redonner 10 points d’avance. Puis en fin de match, son bras ne tremble pas aux lancers-francs pour assurer la victoire (116-113), et ponctuer une superbe ligne de stats : 39 points à 11 sur 17 aux tirs avec un 6 sur 10 à 3-points, accompagnés de 8 passes décisives et 5 rebonds. Son 11 sur 11 aux lancers-francs est également précieux pour éviter le hold-up des Knicks.

« Cela arrive tous les soirs » conclut-il à propos du comeback de New York. « Il y a toujours des séries, les équipes prennent confiance, et sont de plus en plus à l’aise. Dans ces cas-là, les bonnes équipes sont capables de maîtriser ces tempêtes, en jouant juste en fin de match, en mettant les lancers et en prenant des rebonds importants. Ce n’était pas très beau, ce n’était pas parfait, mais on a gagné. »

Damian Lillard Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2012-13 POR 82 39 42.9 36.8 84.4 0.5 2.6 3.1 6.5 2.1 0.9 3.0 0.2 19.1
2013-14 POR 82 36 42.4 39.4 87.1 0.4 3.1 3.5 5.6 2.4 0.8 2.4 0.3 20.7
2014-15 POR 82 36 43.4 34.3 86.4 0.6 4.0 4.6 6.2 2.0 1.2 2.7 0.3 21.0
2015-16 POR 75 36 41.9 37.5 89.2 0.6 3.4 4.0 6.8 2.2 0.9 3.2 0.4 25.1
2016-17 POR 75 36 44.4 37.0 89.5 0.6 4.3 4.9 5.9 2.0 0.9 2.6 0.3 27.0
2017-18 POR 73 37 43.9 36.1 91.6 0.9 3.6 4.5 6.6 1.6 1.1 2.8 0.4 26.9
2018-19 POR 80 36 44.4 36.9 91.2 0.9 3.8 4.6 6.9 1.9 1.1 2.7 0.4 25.8
2019-20 POR 66 38 46.3 40.1 88.8 0.5 3.8 4.3 8.0 1.7 1.1 2.9 0.3 30.0
2020-21 POR 32 36 44.5 38.0 93.2 0.5 3.9 4.3 8.1 1.6 1.0 3.3 0.3 29.6
Total   647 36 43.8 37.3 89.1 0.6 3.6 4.2 6.6 2.0 1.0 2.8 0.3 24.5

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |