NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Les Rockets recherchent le meilleur cadre possible pour Kevin Porter Jr.

Selon Stephen Silas, le nouveau venu, dont les Cavaliers viennent de se débarrasser, n’est pas encore en mesure de retrouver les terrains.

La prochaine étape pour Kevin Porter Jr. ? Se remettre en condition, à tous les niveaux, pour retrouver les parquets NBA. Englué dans une série d’événements extra-sportifs ces derniers mois, le joueur de 20 ans n’a toujours pas officiellement démarré sa deuxième saison dans la ligue. Même Houston, qui vient de l’acquérir pour une poignée de cerises, ne sait pas quand il pourra reprendre.

Car avant toute chose, sa condition physique pose question. « Il s’est entraîné dans des lycées de Cleveland pour essayer de revenir en forme mais c’est loin d’être suffisant pour jouer un match NBA, décrit son nouveau coach, Stephen Silas. Donc je ne m’attends pas à ce qu’il joue dans un avenir proche, mais nous devons nous assurer que la structure est en place pour qu’il puisse réussir aussi bien sur le terrain qu’en dehors. »

C’est ici que la condition mentale du joueur entre évidemment en jeu pour les Rockets. Le jeune homme doit repartir à zéro après avoir été débarqué par les Cavaliers, visiblement sans aucune hésitation de la part de ces derniers. Les dirigeants n’avaient plus en confiance en lui, qui se serait énervé pour une histoire de casier de vestiaire.

Cela n’a pas empêché l’intéressé de se fendre d’un classique mot de remerciements à Cleveland, dans lequel il estime notamment que tout ce qu’il a partagé sur place était authentique.

Silas, son assistant John Lucas qui devrait suivre particulièrement le joueur, et leur « general manager », Rafael Stone, ont pu avoir un premier échange avec leur recrue, ce jeudi, pour poser les choses. D’autres échanges de ce genre seront nécessaires.

« Nous ne savons pas vraiment quelle sera la prochaine étape par rapport à sa venue ou le plan à suivre, poursuit le coach. Mais nous allons devoir nous asseoir et réfléchir à ce qui est le mieux pour lui et pour notre groupe, car il n’a pas fait grand-chose depuis un certain temps. »

Les Rockets veulent ainsi temporiser avec lui et ne pas risquer de nouvelles complications en interne, après avoir déjà connu les difficultés de vestiaire liées à la demande de transfert de James Harden. D’où pour l’importance pour eux de trouver le « bon cadre » pour Porter.

« Il est clairement talentueux, décrit Silas, qui s’est renseigné auprès de son ami et ancien assistant aux Rockets, J.B. Bickerstaff, qui l’a rassuré. Il est polyvalent en attaque et en défense, et peut faire beaucoup de choses sur un terrain. On a le sentiment d’avoir la structure en place pour lui permettre de réussir. Il est enthousiaste à l’idée de s’ajouter à notre groupe. C’est à nous d’avoir de franches conversations et de développer une relation. Mais c’est une bonne chose d’avoir un jeune homme qui a du potentiel. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |